coronavirus-covid-19-test

Anticiper et combattre l'épidémie

COVID : trois scientifiques expliquent la recrudescence du virus

Pascal Mensah, Stéphane Odasso et Jean-Michel Wendling* affirment que le risque de contamination par  « aérosol » est  peu probable. La source de contamination est ailleurs. Elle est double : les mains sales vers la bouche ou les yeux et de gros postillons vers le verre et l’assiette. Explications et entretien croisé.

Hideo Ohno et Pierre Mutzenhardt –signature de partenariat durant le World Materials Forum 2018

Hideo Ohno et Pierre Mutzenhardt –signature de partenariat durant le World Materials Forum 2018

Recherche sur le stockage des données numériques

Les données numériques générées annuellement à travers le monde se comptent désormais en zettaoctets, soit en milliers de milliards de milliards d’octets. Publication dans Advanced Sciences des résultats du partenariat entre l’université de Lorraine et l’Université de Tohoku (Japon).

coronavirus-covid-19-test-population

coronavirus-covid-19-test-population

Covid : à quel test se vouer dans la région frontalière franco-allemande ?

Si la polémique fut longue autour de l’insuffisance des tests de dépistage PCR de la Covid-19 en France, notamment par rapport à l’Allemagne, la situation a aujourd’hui, totalement changé : plus d’un million de tests sont réalisés en France toutes les semaines, plus de 170.000 toutes les 24 heures.

Une photo prise avec 5 secondes d’ouverture montre les traînées laissées par les 9 premiers satellites d’un « train » Starlink, vu au Royaume-Uni. Ronan/Flickr, CC BY-NC-SA

Une photo prise avec 5 secondes d’ouverture montre les traînées laissées par les 9 premiers satellites d’un « train » Starlink, vu au Royaume-Uni. Ronan/Flickr, CC BY-NC-SA

Starlink : les dommages collatéraux de la flotte de satellites d’Elon Musk

La société SpaceX, propriété du milliardaire, envisage de mettre en orbite 42 000 satellites ! Il n’y en a eu que 8 000 depuis le tout premier Sputnik. Quelles seront les conséquences de ce projet ?

pollution espace

Il y aurait actuellement en orbite plus de 130 millions de débris plus gros que 1 mm, à peu près 900 000 débris ayant une taille comprise entre 1 et 10 cm, et approximativement 34 000 débris plus grands que 10 cm. Dotted Yeti / Shutterstock

Pollution dans l’espace : et si on taxait ?

Une régulation et un impôt forfaitaire sur les lancements de satellites permettraient de financer une politique efficace de dépollution de l’espace.