Le film est dédié à « tous les Marcel », le prénom de ce vieux gilet jaune magnifié par un artiste sur une fresque.

François Ruffin : « On est passé à la fracture morale »

« J’étais convaincu que notre film apporterait des rires, des larmes, et de la colère », estime le député insoumis, qui a coréalisé « J’veux du soleil ! » avec Gilles Perret. Ensemble, ils sont partis à la rencontre des gilets jaunes, filmer « la fraternité des ronds-points » et les « Gaulois réfractaires ». Interview.