Emmanuel Macron a salon de l'agriculture tente de calmer les agriculteurs (capture Tweeter)

Emmanuel Macron a salon de l'agriculture tente de calmer les agriculteurs (capture Tweeter)

Ouverture mouvementée du 60ᵉ Salon de l’agriculture

Le président de la République a été accueilli par des lazzis et des sifflets au Parc des expositions de la porte de Versailles. Il a coupé le ruban inaugural avec 5 heures de retard après avoir débattu avec des représentants syndicaux.

Des tracteurs dans Paris veille du Salon de l'agriculture (capture tweet @LucAuffret)

Des tracteurs dans Paris veille du Salon de l'agriculture (capture tweet @LucAuffret)

Le salon de l’agriculture 2024 s’ouvre dans la polémique

Les tracteurs dans les rues de Paris témoignent de la grosse colère des agriculteurs à la veille de l’ouverture du 60ᵉ salon de l’agriculture. La FNSEA décline l’invitation du président de la République à un débat en présence des Soulèvements de la Terre. Dernière heure : le débat est annulé.

Pour comprendre ce qui se joue à travers les indicateurs Ecophyto défendus par les uns ou les autres, il faut d'abord définir de quoi on parle. USAID Egypt / Flickr, CC BY-NC

Pour comprendre ce qui se joue à travers les indicateurs Ecophyto défendus par les uns ou les autres, il faut d'abord définir de quoi on parle. USAID Egypt / Flickr, CC BY-NC

Plan Ecophyto : tout comprendre aux annonces du gouvernement

Comment s’y retrouver dans la jungle des indicateurs du plan Ecophyto, QSA, NoDU, HRI… et en quoi posent-ils problème ? L’éclairage de plusieurs experts du Comité scientifique et technique du plan.

Conférence de presse de Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron a près la signature d'un accord bilatéral de sécurité (capture BFM)

Conférence de presse de Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron a près la signature d'un accord bilatéral de sécurité (capture BFM)

Encore trois milliards d’aide à l’Ukraine

Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky ont signé un accord bilatéral de sécurité qui prévoit « jusqu’à trois milliards d’euros » d’aide militaire à Kiev en 2024. Mais la France « n’est pas en guerre contre la Russie » s’empresse de préciser le président français.