Maudite soit la guerre, inscription sur le Monument aux Morts de Gentilloix-Pigerolles (photo DR/Denis Poinsignon)

« Maudite soit la guerre »

Après la fin de la première guerre mondiale furent érigés plus de 36.000 monuments à la gloire des soldats morts pour la France. Quelques-uns se veulent pacifistes, comme à Gentioux-Pigerolles (Creuse).