France

Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l’affaire des écoutes

La Cour de cassation a rejeté ce mardi 18 juin les derniers recours formés par l’ancien chef de l’Etat, son avocat Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert. Le procès devrait avoir lieu dans les prochains mois.

Ce sera une première pour un président de la République française. Nicolas Sarkozy sera jugé en correctionnelle pour pour « corruption » et « trafic d’influence » dans l’affaire dite « des écoutes ». MM. Herzog et Azibert seront également jugés pour « violation du secret professionnel ».
L’affaire n’est pas nouvelle. Nous en avons raconté tous les détails dans cet article de mars 2018, intitulée « une affaire peut en cacher une autre ».
Mais l’ancien président devra également répondre de fraude dans l’affaire du financement illégal de sa campagne électorale de 2012. C’est l’affaire Bygmalion.

L’actu judiciaire devient chargée pour Nicolas Sarkozy et ses amis.

 

France,