Ultime joie pour les derniers des humains (joués notamment par Nick Nolte, Charlotte Rampling, et Stellan Skarsgard), regarder ensemble des images de cinéma sur un écran.

« Last words » : la toute dernière séance

Un virus de la toux a fait mourir les humains dans le film de Jonathan Nossiter ; c’est la fin du monde mais l’homme laisse des traces filmées. « C’est peut-être un documentaire d’anticipation », dit le cinéaste-agriculteur.

coronavirus-covid-19-test

Anticiper et combattre l'épidémie

COVID : trois scientifiques expliquent la recrudescence du virus

Pascal Mensah, Stéphane Odasso et Jean-Michel Wendling* affirment que le risque de contamination par  « aérosol » est  peu probable. La source de contamination est ailleurs. Elle est double : les mains sales vers la bouche ou les yeux et de gros postillons vers le verre et l’assiette. Explications et entretien croisé.