Russie
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Ukraine : l’oukase de Poutine

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a officialisé ce 21 février 2022 la reconnaissance de l’indépendance des territoires séparatistes prorusses d’Ukraine. L’Europe et les Etats-Unis préparent des sanctions contre la Russie.

New_Russia_on_territory_of_Ukraine (wikimedia commons)
New_Russia_on_territory_of_Ukraine (wikimedia commons)

Le chef du Kremlin a surpris tout le monde. Vladimir Poutine n’a pas (encore) envahi l’Ukraine comme le redoutaient les Occidentaux. Il a simplement reconnu l’indépendance des régions séparatistes prorusses du Donbass et ordonné aux forces armées d’assurer « le maintien de la paix » sur le territoire du Donetsk et de Lougansk. Ce faisant, il fait voler en éclats les accords de Minsk de 2014 et place les Occidentaux dans une position inconfortable puisqu’il ne parle pas de guerre mais de paix.

« Amitié et entraide »

À l’issue de son intervention télévisée, le président Poutine a signé deux décrets. L’un par lequel il reconnaît l’indépendance des deux républiques autoproclamées du Donetsk et de Lougansk ; l’autre par lequel il demande aux forces russes de maintenir la paix dans la région. Ils précisent aussi les modalités « d’amitié et d’entraide » entre la Fédération de Russie et les deux petites Républiques. Autrement dit, ces accords permettraient à Moscou d’intervenir si l’intégrité des territoires séparatistes était menacée.

Réactions en chaîne

Ces décisions unilatérales de Moscou ont surpris tout le monde. Y compris Emmanuel Macron qui annonçait une désescalade de la crise et évoquait une réunion au sommet, Poutine/Biden sous les auspices de la France.
Dans un communiqué, l’Élysée précise que « Le Président de la République condamne la décision prise par le Président de la Fédération de Russie de reconnaître les régions séparatistes de l’est de l’Ukraine. Il s’agit clairement d’une violation unilatérale des engagements internationaux de la Russie et d’une atteinte à la souveraineté de l’Ukraine. Il demande une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que l’adoption de sanctions européennes ciblées. »
L’OTAN condamne, évidemment, Les États-Unis et l’Europe annoncent des sanctions contre la Russie.

Europe France Monde Russie