Vosges

Mieux accueillir les enfants en situation de handicap

Finies les vacances ! 961.000 élèves des 10 départements du Grand Est dont 398.000 de l’académie Nancy-Metz reprennent ce lundi matin le chemin de l’école. Cette année, une meilleure place est faite aux enfants en situation de handicap.

En 2018, 340 000 élèves en situation de handicap étaient scolarisés en milieu ordinaire et 166 000 disposaient d’un accompagnement humain, soit 6 fois plus qu’en 2006. Ils sont 23 500 nouveaux élèves à la rentrée 2019 et bénéficient de l’appui de 4 500 nouveaux accompagnants (ETP). 70 000 enfants sont également scolarisés en unité d’enseignement médico-sociale ou sanitaire.
Pour cette rentrée sous l’égide du nouveau grand service public de l’école inclusive, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées déploient de nouveaux moyens et dispositifs destinés aux élèves, à leurs parents, aux accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) et aux enseignants.
L’effort en matière de scolarisation de tous les enfants en situation de handicap est sans précédent, avec notamment des cellules d’écoute à l’œuvre dans chaque département pour répondre aux besoins des enfants et aux souhaits des familles.
Des cellules d’accueil départementales de l’école inclusive sont mises en place dans chaque département de juin à octobre. Elles sont à l’écoute des parents d’élèves en situation de handicap et leur apportent une réponse de première intention sous 24 heures.

Coordonnées ici

Plus loin

Rentrée scolaire dans l’académie Nancy-Metz (photo dossier de presse presse)

Les chiffres clé de l’académie Nancy-Metz

398 150 élèves de Nancy-Metz retrouvent ce matin les bancs de l’école dont :

  • 209 525 dans le primaire.
  • 108 923 au collège.
  • 52 078 dans les lycées généraux et technologiques.
  • 24 355 dans les lycées professionnels.

30 277 enseignants du primaire et secondaire et 9.500 personnels ATSS (cadres et autres).

72,8% des lycéens ont choisi les mathématiques dans leurs enseignements de spécialité. Devant la physique-chimie (50,8%), les sciences de la vie et de la Terre (48,1%), les sciences économiques et sociales (37,3%) et l’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques (32,04%).

Le nombre d’élèves moyen par classe :

  • 23,5 en maternelle.
  • 22,1 en primaire.
  • 25,1 au collège.
  • 18,7 au lycée professionnel.
  • 29,9 au lycée général et technologique.

Le taux de réussite au baccalauréat a été de 88,7% (contre 87,4% l’an dernier, soit une hausse de 1,3%). La moyenne nationale est de 88,2%.

Le taux de réussite au brevet des collèges a été de 85,3% (contre 87,6% l’an dernier, soit une baisse de 2,3%). La moyenne nationale est de 86,5%.

Dossier : La rentrée_dans l’academique_Nancy-Metz

Statistiques et cartographie

Jean-Marc Huart nouveau recteur de l’académie de Nancy-Metz

Jean-Marc Huart, recteur de la région académique Grand Est, recteur de l’académie Nancy-Metz (photo capture site Académie Nancy-Metz)

Jean-Marc Huart a été nommé, au conseil des ministres du 24 juillet 2019, recteur de la région académique Grand Est, recteur de l’académie de Nancy-Metz, chancelier des universités.
À la tête de la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) au ministère de l’Éducation nationale depuis août 2017, Jean-Marc Huart va occuper ses nouvelles fonctions dès le 25 juillet 2019.
Il a débuté sa carrière comme professeur de sciences économiques et sociales en lycée et en classes préparatoires aux grandes écoles de commerce dans l’académie de Lille. Devenu Inspecteur d’académie – Inspecteur pédagogique régional, il a été successivement délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue (DAFPIC) puis directeur de la pédagogie dans l’académie de Bordeaux.
En 2007, il rejoint le cabinet de Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale, comme conseiller technique chargé de la rénovation de la voie professionnelle. Nommé Inspecteur général de l’Éducation nationale, il prend la tête en 2009 de la sous-direction des lycées et de la formation professionnelle à la DGESCO. Il reçoit alors le prix du manager public de l’année pour son action contre le décrochage scolaire.

Plusieurs ouvrages

En 2013, il rejoint le ministère du Travail comme sous-directeur des politiques de formation et du contrôle où il participe notamment à l’élaboration et à la mise en œuvre de la loi « Sapin » du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et au dialogue social. Chef du service de l’instruction publique et de l’action pédagogique au ministère de l’Éducation nationale depuis décembre 2015, il est nommé Directeur général de l’enseignement scolaire en août 2017.
Jean-Marc Huart est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le système éducatif. Il est chevalier de l’ordre national du mérite et commandeur des palmes académiques. Il a été nommé chevalier de l’ordre national de la légion d’honneur lors de la promotion du 14 juillet dernier.

France,Grand Est,Lorraine,Meurthe et Moselle,Meuse,Moselle,Vosges,