Luxembourg

Impôts : les transfrontaliers lorrains rassurés !

Le Luxembourg, un paradis fiscal
Le Luxembourg, un paradis fiscal

Point-de-vue. Convention fiscale France-Luxembourg : « Les deux pays corrigent le tir » affirme Christian Eckert, ancien secrétaire d’Etat au Budget. Une bonne chose pour les impôts des transfrontaliers lorrains.

Par Christian Eckert

Ce matin, les ministres des finances français et luxembourgeois – voir le lien ici – ont rassuré les frontaliers, par un exercice de rétropédalage quelque peu dissimulé. A peine ratifiée, la convention fiscale entre les deux pays va être l’objet d’un avenant ! Ouf !
L’Assemblée Nationale française et le Sénat avaient validé la précédente convention fin 2018. Personne, pas même le rapporteur du texte pourtant élu d’une circonscription fort impactée, n’avait remarqué que les impôts des frontaliers lorrains (surtout les bas salaires) allaient parfois augmenter.
Il a fallu que des voix s’élèvent, au Luxembourg et dans ces colonnes (voir ici mon article de juillet dernier), pour que la vérité se fasse et que l’inquiétude monte.
Que deux ministres communiquent sur la nécessité de modifier le texte prouve que les alertes étaient fondées. Certains vont sans doute revendiquer là une grande avancée. Qui nous ramène en fait… à reculer à la case départ !
La vérité commande de dire qu’un travail parlementaire rigoureux aurait évité ce couac et les angoisses légitimes des frontaliers.
Corriger ses propres erreurs, c’est faire preuve d’humilité.
Pour une fois….

Europe,France,Grand Est,Lorraine,Luxembourg,