Fausse alerte à la bombe à l’aéroport de Genève

Suite à un appel téléphonique anonyme annonçant la présence à l’aéroport de Genève d’une personne munie d’une bombe, le Ministère public, la police genevoise et les autorités françaises ont mené des investigations qui ont permis d’identifier et d’auditionner l’auteure de l’appel, qui a admis avoir lancé une fausse alerte.