Fusillade à Strasbourg : 3 morts, 11 blessés

Un individu identifié et classé S a tiré plusieurs coups de feu, mardi soir, près du marché de Noël dans la capitale alsacienne. Le parquet antiterroriste est saisi.

Le ministre de l'Intérieur réagit à la fusillade de Strasbourg (capture BFM TV)
Le ministre de l’Intérieur réagit à la fusillade de Strasbourg (capture BFM TV)

Un tireur isolé a ouvert le feu, ce mardi 11 décembre 2018, vers 20 heures dans le centre-ville de Strasbourg faisant trois morts et onze blessés dont sept grièvement selon France Bleu Alsace. Information confirmée, sur place, par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.
Les rues du centre de Strasbourg ont été bouclées car l’auteur présumé, identifié comme étant classé S a réussi à prendre la fuite à pied .
Les autorités ont demandé aux habitants de rester chez eux car le tireur n’avait toujours pas été arrêté à 23 heures. Il s’agit d’un homme d’une trentaine d’années, cheveux noirs, vêtu d’un manteau foncé qui aurait été blessé par la police.

Nos confrères des DNA précisent que le suspect est un homme de 29 ans, connu pour des faits de droit commun en France et en Allemagne. Originaire de Strasbourg, l’individu a été condamné en 2011 à deux ans de prison dont six mois ferme pour agression.
Mardi soir, au cours d’un échange de tirs avec les militaires du dispositif Sentinelle, l’homme aurait été blessé.
Quelque 350 policiers et gendarmes sont à la recherche du tireur. Le parquet antiterroriste est saisi de l’enquête. Le gouvernement a déclenché le plan Vigipirate “urgence attentat”.

Communiqué de la préfecture de Strasbourg
Communiqué de la préfecture de Strasbourg