Meurthe et Moselle
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Nancy : confinement et divertissement pour les handicapés

Malgré le confinement, les personnes en situation de handicap de l’association lorraine d’aide aux personnes gravement handicapées (ALAGH) restent protégées grâce à un personnel exemplaire.

Parade à l’ALAGH de Gentilly (photo ALAGH)

Plus que d’autres sans doute, les personnes en situation de handicap vivent difficilement la période de confinement imposée depuis le 17 mars pour contenir l’épidémie de coronavirus. L’association lorraine d’aide aux personnes gravement handicapées (ALAGH) gère cinq établissements en Meurthe-et-Moselle sur Nancy-Gentilly, Villers-lès-Nancy et Mont Saint-Martin avec un total de 275 lits et place d’accueil.
A Nancy-Gentilly, ils sont 80 résidents, âgés de 20 à 86 ans dont certains sont cérébrolésés, autrement dit lourdement handicapés. « Ils supportent tant bien que mal cette période difficile, reconnaît José Salas, le directeur général, car ils sont confinés en studios individuels pour éviter la propagation du virus. Mais ils sont accompagnés par des médecins, des infirmiers, des rééducateurs sans compter les cuisiniers et le personnel qui assure nettoyage et entretien. Tout le monde prend soin d’eux et leur rend la vie plus supportable. »

Protection de chaque instant

Ils sont 120 ces personnels dévoués, obligés de porter en permanence masques, gants, blouse et parfois sur-blouse en plus de leur tenue professionnelle habituelle. « Nous appliquons à la lettre les mesures barrières pour protéger à la fois les résidents et le personnel, souligne José Salas. Les visites sont interdites. Nous acceptons les colis mais ils sont mis de côté pendant 24 heures pour éviter une contamination. »
A ce jour, un seul membre du personnel souffre du coronavirus et il a été arrêté. Tous les autres sont à leur poste. « Il n’y a eu aucune démission, constate le directeur général. Même si c’est compliqué pour les soignants qui viennent travailler ici et qui retournent chaque jour dans leur famille. Ils sont courageux. Aucun n’a quitté le navire. »

Des beignets pour tous (ALAGH)

Carnaval et beignets

ALAGH Mont Saint-Martin, plein d’espoir (ALAGH)

En dépit des difficultés du moment, la vie continue à l’ALAGH. Chaque jour, le personnel encadrant trouve de nouvelles activités pour distraire les résidents.
Les équipes ne sont jamais à court d’idées pour distraire et aider les pensionnaires à tenir. Le 2 avril, fut organisée un défilé de créatures gigantesques. Le 1er avril, un goûter surprise pour les professionnels et les résidents. L’équipe cuisine était au fourneau pour réaliser des beignets de carnaval et s’assurer du bon moral de tous.
A Nancy comme à Mont Saint-Martin ou à Villers, le personnel se serre les coudes et se montre solidaire pour passer cette triste période de confinement. Mais il garde le moral.

Association lorraine d’aide aux personnes gravement handicapées

France,Grand Est,Lorraine,Meurthe et Moselle,