Maixe (54) : une octogénaire menacée d’expulsion

Au terme d’un imbroglio judiciaire de 19 années, Colette, 83 ans, risque d’être jetée à la rue et ses biens saisis. Une histoire de fous.

Colette, une mamie de 83 ans risque l’expulsion (capture page Facebook)

Tout commence en 2000, quand Colette et son mari Roland, un couple sans histoire de Maixe, petit village de Meurthe et Moselle, louent avec famille et amis un garage pour organiser le nouvel an. Celui du millénaire.
Quinze heures après avoir entièrement nettoyé et quitté les lieux, un incendie détruit la bâtisse, le 2 janvier. Une vieille bâtisse servant de garage et louée par ses propriétaires, occasionnellement, pour des fêtes et des soirées.
L’ennui, c’est que cette vieille baraque faite de bric et de broc n’a jamais été déclarée à l’administration pour y recevoir du public.
L’origine de l’incendie n’est pas formellement connue. Il semblerait, selon divers témoignages, qu’il soit la conséquence d’infiltrations d’eau sur une installation électrique rudimentaire.

19 ans de procédures

En quoi Colette et Roland (aujourd’hui décédé) sont-ils concernés par cet incendie ? Tout simplement parce qu’ils ont conservé les clés du garage, en l’absence des propriétaires. Ils apparaissent donc…responsables aux yeux de la justice même si, bien évidemment, personne ne leur reproche d’avoir un lien avec l’origine de l’incendie.
Car la justice a été saisie. Par qui ? Par la propriétaire et par sa compagnie d’assurances même si le fameux garage n’était pas assuré. Du Kafka. Ensuite, ladite compagnie d’assurances s’est retournée contre Colette et Roland. Elle leur réclame plus de 130.000 euros.
D’où les procédures judiciaires. Longues (19 ans) et coûteuses (trois avocats).
Désormais, tous les recours étant épuisés, Colette se retrouve dans une impasse. Ses enfants ont alerté les amis pour que la maison ne soit pas saisie et vendue et que ses maigres ressources ne soient pas ponctionnées.
La solidarité s’organise. Une page Facebook vient d’être créée. L’info circule sur les réseaux sociaux pour essayer de sortir Colette de cette galère.
Nous en reparlerons.

https://www.facebook.com/Dernier-espoir-pour-Mémère-Colette-110707256967188/