Meurthe et Moselle

Vent de Bure ce week-end sur Nancy

Samedi 28 et dimanche 29 septembre les opposants au centre d’enfouissement des déchets radioactifs manifesteront « contre la poubelle nucléaire ». Ateliers, bal et manif au programme. Et sans doute baston.

Vent de Bure : manif à Nancy (affiche)

Pourquoi une manif à Nancy des anti Bure ? Ils le précisent sur leur site internet : « Nancy n’est qu’à quelques kilomètres de Bure. Ce qui veut dire que Nancy figure parmi les premières villes impactées par le projet CIGEO. Et notamment si, un jour, dans les centaines et milliers d’années à venir, le centre d’enfouissement (si il se fait) « rencontre des problèmes »… Nous n’avons pas choisi ce nom pour rien : Vent de Bure fait évidemment référence aux vents dominants qui soufflent d’Ouest en Est, et qui pourraient dès lors amener, en cas d’accident, des particules radioactives, de Bure jusqu’en région nancéenne – toutefois, les vents ne seront pas l’unique vecteur de cette radioactivité (eaux souterraines, de surface, transports, etc.) ».

Danse macabre

Les manifestants ont choisi de placer ce week-end sous le signe de la danse macabre qui fauche indifféremment les riches et les pauvres et apprend aux plus puissants que personne n’est au-dessus des lois.
Mais les anti-Bure ne veulent pas que leur manifestation soit triste. Au contraire, ils la veulent « belle, festive, joyeuse, subversive et inclusive pour tou.t.es. »
D’ailleurs ils invitent tous les participants à apportez de vieux vêtements -loufoques, désuets, fantasques et étonnants… pour une « danse macabre » Cours Léopold à Nancy. Et aussi des instruments de musique.

Les Black blocs ?

La manifestation sera-t-elle aussi festive qu’annoncé ? Les autorités préfectorales en doutent. Elles redoutent au contraire que les black blocs se sinistre réputation ne viennent jouer les trouble-fête.
C’est pourquoi le préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard, a pris des dispositions pour contenir les manifestants tout au long de leur parcours dans les rues de Nancy. Les forces de l’ordre seront en très grand nombre pour éviter les débordements.
Il a demandé aux commerçants, via la CCI 54 et l’association Les Vitrines de Nancy de retirer tout mobilier qui pourrait être utilisé par les manifestants contre les forces de l’ordre.

Le programme

Samedi 28 septembre 2019

Accueil toute la matinée au Cours Léopold de Nancy, à partir de 10h !
dès 10h sur le cours Léopold, un village des luttes avec des tables tenues par des associations et organisations écologistes et du mouvement social ainsi qu’une assemblée d’échange entre tous ceux qui luttent aujourd’hui contre Cigeo et son monde.
à partir de 13h un rassemblement, joyeux, haut en couleurs et en sons : déguisez-vous, maquillez-vous sur le thème de la danse macabre, et apportez vos vielles fringues pour d’autres dans le freeshop mis à disposition.
14h : Coup d’envoi d’une manifestation que l’on souhaite joyeuse et revendicative ! Prenez vos instruments (et même vos instrus improvisés : tout pour permettre une chouette symphonie atomique.. et faire danser les vivant-es comme les mort-es !) ! Plus d’infos sur la manif et son esprit ici à partir de 19h la fête continue à la salle des fêtes Bernie Bonvoisin de Vandoeuvre-les-Nancy avec Banquet et concerts.

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE à Vandœuvre-lès-Nancy : – 9h : Petit déjeuner à la salle des fêtes. – 10h30 : conférence de Gilles Reynaud (président de l’association « Ma zone contrôlée ») sur la question des conditions de travail dans le nucléaire, en particulier pour les sous-traitants. – 12h : Repas. – 14h: Atelier sur le nucléaire et le climat. – 16h : Assemblée de lutte contre le projet CIGEO et réflexions collectives sur les perspectives.

Plus ici

France,Grand Est,Lorraine,Meurthe et Moselle,