Meurthe et Moselle
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Valérie Beausert-Leick, présidente du Département 54

Elue avec 25 voix contre 18 à Luc Binsinger, elle succède à Mathieu Klein et devient la première femme à présider le Département. Audrey Bardot-Normand devient première vice-présidente.

Valérie-Beausert-Leick (Copyright-GBERGER-CD54)

Un seul tour aura suffi. Seule candidate de la majorité départementale (Groupes Socialistes, Ecologistes et Républicains, Front de Gauche), Valérie Beausert-Leick n’a pas caché son émotion au moment de prendre la parole pour sa première allocution. « Je suis particulièrement émue d’être la première femme élue à la tête de notre collectivité, et d’ajouter en même temps une touche de mixité sur la photo de famille – décidément encore très masculine – des départements du Grand Est. Je mesure la responsabilité qui est la mienne au regard de tous les combats menés pour que les femmes soient reconnues à leur juste place » a-t-elle déclaré.
Valérie Beausert-LeickElle a également rendu hommage à Jacques Chérèque ainsi qu’à ses prédécesseurs, Michel Dinet et Mathieu Klein.

Vigilance

Aujourd’hui, à travers cette nouvelle responsabilité, Valérie Beausert-Leick souhaite poursuivre, porter et défendre le projet départemental de reconquête républicaine des territoires et plus particulièrement la poursuite de l’action départementale en matière de lutte contre la pauvreté, le Plan Collèges Nouvelles Générations (PCNG), l’autonomie et l’inclusion de tous les Meurthe-et-Mosellans, les transitions démographique, numérique, écologique et économique. « Nous sommes et serons présents cet été, en responsabilité, face aux risques qui pèsent sur notre industrie, je pense évidemment à Saint-Gobain, à Renault ou à Baccarat, mais aussi à l’ensemble de notre tissu économique qui appelle à la plus grande vigilance ».
A l’issue du vote renouvelant la commission permanente, Valérie Beausert-Leick a salué l’ensemble de ses collègues soulignant son ambition de travailler avec tous les conseillers départementaux quelle que soit leur sensibilité politique.

Valérie Beausert-Leick
Valérie Beausert-Leick Copyright-GBERGER-CD54

La lutte contre la pauvreté

C’est une première dans l’histoire du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle : une femme est présidente. Valérie Beausert-Leick, 54 ans, prend les rênes de la majorité départementale. Elle a été élue le 13 juillet 2020. Conseillère départementale du canton de Laxou Villers-lès-Nancy, tout va très vite pour elle en politique : de formation sociologue, d’abord éducatrice spécialisée, elle rejoint l’Education nationale en 1987 où elle occupe tour à tour les fonctions de conseillère principale d’éducation, chargée de mission puis personnel de direction à Bayon, à Lunéville-Guérin et à Mirecourt (Jean-Baptiste Vuillaume).
La lutte contre les inégalités est le fil rouge de son engagement professionnel, syndical et associatif. Dès 2015, Mathieu Klein lui propose d’occuper le poste de 1ère vice-présidente déléguée à la solidarité avec les territoires et aux stratégies d’aménagement. Ses principaux partenaires : les maires, les communautés de communes et les porteurs de projets. Elle a notamment contribué à la création des Contrats Territoires Solidaires et s’est engagée pour renforcer l’appui aux communes les plus fragiles et aux centres bourgs. Elle s’est également fortement impliquée dans la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, l’égalité femmes-hommes, la coopération transfrontalière, le service public en milieu rural. Habituée à manager des équipes en mode projet, elle devient la quinzième femme en France à présider un Département.

Le nouvel exécutif

Présidente : Valérie Beausert-Leick (canton de Laxou et Villers-lès-Nancy)

1ère vice-présidente, déléguée à l’Agriculture et à l’Environnement. Audrey Bardot- Normand (canton de Neuves-Maisons)
Chargée de l’agriculture, du développement durable, de l’environnement, des espaces naturels sensibles et de la transition énergétique.

2e vice-président, délégué au développement économique et à l’attractivité.
Laurent Trogrlic (canton de Val de Lorraine Sud)
Chargé du plan de relance en faveur de l’activité et de l’emploi, de l’économie sociale et solidaire et du développement métropolitain.

3e vice-présidente, déléguée à l’autonomie des personnes.
Annie Silvestri (canton de Villerupt)
Chargée des personnes âgées, personnes handicapées et du développement des résidences accompagnées.

4e vice-président, délégué aux finances, au budget et aux relations transfrontalières.
Christian Ariès (canton de Longwy)
Chargé de la coopération transfrontalière, de Belval, de la logistique et des systèmes d’information.

5e vice-présidente, déléguée à l’enfance, à la famille, à la santé et au développement social.
Agnès Marchand (canton de Meine-au-Saintois)
Chargée de l’aide sociale à l’enfance, de la protection maternelle et infantile, aux politiques de santé et de développement social.

6e vice-président, délégué à l’éducation, à la citoyenneté et aux sports. Antony Caps (canton Entre Seille-et-Meurthe)
Chargé du Plan collèges nouvelles générations, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la coopération décentralisée.

7e vice-présidente, déléguée à la solidarité avec les territoires et aux stratégies d’aménagement.
Catherine Boursier (canton Entre Seille-et-Meurthe)
Chargée de l’aménagement du territoire, du développement territorial, du contrat Territoires Solidaires, de l’aménagement foncier, de l’urbanisme, de l’ingénierie territoriale et du bouquet de services publics universels.

8e vice-président, délégué aux infrastructures et aux mobilités. André Corzani (canton du Pays de Briey)
Chargé des transports, des routes et du haut débit.

9e vice-présidente, déléguée aux ressources humaines.
Michèle Pilot (canton de Toul)
Chargée du dialogue social, de la qualité de vie au travail, présidente du comité technique, du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail et des commissions administratives paritaires.

10e vice-président, délégué à la politique de la ville.
Stéphane Hablot (canton de Vandœuvre)
Chargé de la rénovation urbaine et des contrats de ville.

11e vice-présidente, déléguée à l’insertion.
Sylvie Balon (canton de Longwy)
Chargée du Revenu de Solidarité Active et des politiques d’insertion.

12e vice-président, délégué au tourisme et au devoir de mémoire.
Jean-Pierre Minella (canton de Jarny)

13e vice-présidente, déléguée à l’enseignement supérieur et à la culture.
Nicole Creusot (canton de Nancy 3)
Chargée de l’université, de la recherche, de la culture, des archives départementales, de la lecture publique et du Château des Lumières.

Conseillers départementaux délégués auprès de la Présidente : Pierre Baumann (canton de Laxou et Villers-lès-Nancy) Délégué aux politiques du logement et de l’habitat. Monique Poplineau (canton de Mont-Saint-Martin) Déléguée à la stratégie Allemagne.
Alde Harmand (canton de Toul)
Délégué au patrimoine et au développement

Conseillers départementaux délégués aux territoires
Serge De Carli : (canton de Mont-Saint-Martin) territoire de Longwy
Manuela Ribeiro : (canton de Jarny) territoire de Briey
Catherine Boursier : (canton Entre Seille-et-Meurthe) territoire Val de Lorraine Gauthier Brunner : (canton de Meine-au-Saintois) territoire Terres de Lorraine
Sylvie Crunchant : (Canton de Vandœuvre) territoire Nancy et Couronne Michel Marchal : (canton de Baccarat) territoire du Lunévillois.

France,Grand Est,Lorraine,Meurthe et Moselle,