France

Ecoutes : Sarkozy sera jugé en octobre

L’ancien président de la République comparaîtra devant un tribunal correctionnel du 5 au 22 octobre 2020 pour « corruption » et « trafic d’influence ».

Nicolas Sarkozy est soupçonné de corruption dans l'affaire des écoutes (DR)
Nicolas Sarkozy est soupçonné de corruption dans l’affaire des écoutes (DR)

Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République, sera jugé en correctionnelle dans l’affaire des écoutes téléphoniques du 5 au 22 octobre 2020 a fait savoir le parquet de Paris. Il est poursuivi pour « corruption » et « trafic d’influence ». Son avocat historique, Thierry Herzog et un ex-haut magistrat, Gilbert Azibert seront également jugés pour « violation du secret professionnel ».
C’est l’aboutissement d’une vieille histoire qui monte à 2014 et dont nous avons longuement parlé ici.
Rappelons que l’ancien président avait essayé d’obtenir, avec l’aide de son avocat, des informations secrètes de la part de Gilbert Azibert dans une procédure instruite par la Cour de cassation relative à la saisie de ses agendas dans le cadre de l’affaire Bettencourt (pour laquelle il obtiendra un non-lieu en 2013). En contrepartie, Gilbert Azibert aurait pu obtenir un poste prestigieux à Monaco.
L’essentiel des conversations téléphoniques entre l’ancien président et son avocat étaient écoutées par des enquêteurs. L’ayant sans doute appris, Nicolas Sarkozy avait renoncé à obtenir ses informations secrètes.

France,