22èmes assises des Petites villes de France à Uzès (30)

A quelques mois des municipales, plus de 350 maires sont attendus aux Assises des Petites Villes les 19 et 20 Septembre à Uzès (Pont-du-Gard). Thème : « Petites villes de demain : grands défis et promesses d’avenir. »

Le rendez-vous des territoires à Uzès les 19 et 20 septembre 2019 (affiche)

A moins de six mois des élections municipales, l’Association des petites villes de France (APVF) que préside Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime et maire honoraire de Canteleu, et dont Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour est le vice-président organise les 22ème Assises des petites villes sur le thème de l’avenir des territoires.
Plus de 350 maires de petites communes sont d’ores-et-déjà inscrits pour participer à cet événement au cours duquel sera célébré le 30ème anniversaire de l’APVF. Gérard Larcher, Président du Sénat, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes Publics seront notamment présents.

Nombreux défis

Durant ces deux jours seront évoqués notamment les défis auxquels les petites villes doivent faire face (vieillissement de la population, désertification médicale, revitalisation des cœurs de villes, mobilités …).
Ces assises s’inscrivent dans un contexte particulier. Le mouvement inédit des gilets jaunes s’est beaucoup développé dans les petites communes et a révélé les fractures territoriales qui traversent notre pays.
L’actualité tragique de ces dernières semaines avec notamment la mort de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes dans le Var, a mis en lumière les difficultés auxquelles sont confrontées les maires dans l’exercice de leur mandat, particulièrement dans les petites villes.
L’APVF suivra de près le projet de loi Engagement et Proximité dont l’examen va débuter au Sénat qui doit permettre de répondre aux difficultés rencontrées par les élus.

Des atouts

« Nos petites villes ont de nombreux défis à relever : désertification médicale, défi du vieillissement, de la mobilité, de l’accès à l’emploi et aux services publics, explique l’association. Comme l’a montré le mouvement social inédit qui a secoué notre pays depuis plusieurs semaines, jamais le besoin de proximité et de solidarité territoriale ne s’est exprimé avec autant de force. Or, nos petites villes disposent d’atouts non négligeables pour faire face à ces défis. La France des petites villes est celle qui proteste mais qui aussi invente, innove et prépare un autre avenir que la métropolisation forcée »
Ci-dessous le programme complet et les bulletins d’inscription.

Le programme des assises ici

Les inscriptions, ici