Lorraine

L’Université de Lorraine met à l’honneur 3 Docteurs Honoris Causa 2019

Myriam Watthee-Delmotte, professeure de littérature française contemporaine à l’Université Catholique de Louvain, João Felipe Colardelle da Luz Mano (João F. Mano), professeur au département de Chimie à l’Université de Aveiro (Portugal) Dragan Nesic, professeur au département de génie électrique et électronique (DEEE) de l’Université de Melbourne, en Australie.

Myriam Watthee-Delmotte, professeure de littérature française contemporaine à l’Université Catholique de Louvain (Belgique)

Le jeudi 7 novembre 2019 A 16h, Amphi 3 du bâtiment Simone Veil, sur l’île du Saulcy, à Metz seront remis les insignes et titre de docteur honoris causa à Myriam Watthee-Delmotte, professeure de littérature française contemporaine à l’Université Catholique de Louvain (Belgique) et directrice de recherches du Fonds National de la Recherche Scientifique. Cette cérémonie sera suivie d’une conférence de Myriam Watthee-Delmotte : La littérature, figure de l’indemne.

Résumé de la conférence

La littérature préserve un espace pour différents éléments indispensables à notre humanité :
une langue pour faire droit aux nuances, à la complexité, et ainsi résister à sa confiscation par les régimes politiques totalitaires et par les modes de « l’efficacité » simplificatrice contemporaine (rôle de veilleur) un mode d’action qui repose sur l’initiative et la mise en disponibilité de soi pour la lecture ou l’écoute, et qui invite à découvrir l’inconnu, l’altérité (rôle d’éveilleur) un lieu pour exprimer le désir et prendre en charge l’impossible (rôle d’émerveilleur).
C’est pourquoi la littérature, qui répond à des besoins fondamentaux, résiste à toutes les tentatives de l’éradiquer : elle rejaillit sous des formes variables, s’adapte à toutes les circonstances sociétales et à toutes les innovations technologiques. D’où aussi sa faculté à exprimer la traversée de toutes formes de dévastations et la présence d’un résidu indemne, qui fonde son lien naturel au sacré.

Remise des insignes et titre de docteur Honoris Causa à João Felipe Mano

docteur honoris causa à João Felipe Colardelle da Luz Mano (João F. Mano), professeur au département de Chimie à l‘Université de Aveiro (Portugal)

Le 12 décembre 2019, sur le campus Artem à Nancy, seront remis les insignes et titre de docteur honoris causa à João Felipe Colardelle da Luz Mano (João F. Mano), professeur au département de Chimie à l’Université de Aveiro (Portugal) et fondateur – directeur du Groupe de recherche COMPASS issu du Laboratoire associé CICECO au sein de l’institut des Matériaux d’Aveiro. Cette cérémonie sera suivie d’une conférence de João Felipe Mano : Ingénierie des tissus humains intégrant des biomatériaux et des micro-technologies avancées .

Résumé de la conférence

La possibilité de régénérer des tissus et organes permettra d’améliorer les traitements actuels ou de trouver des solutions à des situations incurables, ce qui aurait un impact considérable sur la qualité de vie des patients. L’ingénierie tissulaire intègre les principes de la science des matériaux et de l’ingénierie, de la chimie, de la biologie et des sciences de la santé, afin de développer des stratégies thérapeutiques basées sur la régénération combinant cellules souches et biomatériaux.
Notre groupe a proposé des méthodologies bio inspirées et l’utilisation de polymères à base naturelle comme matrices de support pour la culture tridimensionnelle de cellules en vue de la production de tissus humains. Par exemple, les hydrogels peuvent être obtenus à partir de macromolécules à base naturelle modifiées, y compris les polysaccharides et les protéines, et peuvent être utilisés comme plateforme capable de contrôler l’activité cellulaire. Nous avons eu recours à des stratégies sophistiquées pour concevoir des hydrogels ou des unités de bases de biomatériaux pouvant être ordonnés dans des tissus plus grands, sur la base de principes d’ingénierie tissulaire ascendants.
À plus grande échelle, de tels objets peuvent être incorporés à l’intérieur de compartiments liquéfiés pour générer des dispositifs autorégulés, produisant des micro-tissus humanisés qui pourraient être utiles dans les applications d’ingénierie du tissu osseux. Les technologies de bio-impression peuvent également être utilisées pour produire des structures pertinentes sur le plan clinique avec des géométries complexes et contenant des cellules. De nouveaux protocoles ont été validés dans notre laboratoire afin de concevoir des dispositifs hybrides à forme complètement libres. Nous prévoyons que les progrès remarquables réalisés dans ces domaines pourraient conduire à des solutions traduisibles sur le plan clinique avec une réelle influence sur les soins aux patients.

Remise des insignes et titre de docteur honoris causa à Dragan Nesic

docteur honoris causa à Dragan Nesic, professeur au département de génie électrique et électronique (DEEE) de l’Université de Melbourne, en Australie

Le 16 décembre 2019, à la FST de Vandoeuvre, seront remis les insignes et titre de docteur honoris causa à Dragan Nesic, professeur au département de génie électrique et électronique (DEEE) de l’Université de Melbourne, en Australie et doyen associé à la recherche à la « Melbourne School of Engineering ». Cette cérémonie sera suivie d’une conférence en anglais de Dragan Nesic : Introduction à l’automatique.
Remise des insignes et titre de docteur honoris causa à Dragan Nesic

Résumé de la conférence

Comment l’automatique a-t-elle façonné le monde au cours des siècles et a interagi avec les sciences naturelles et la technologie au sens large pour devenir l’un des piliers de l’ingénierie ?
Par des exemples et des succès technologiques, en grande partie invisibles au grand public, j’illustrerai les concepts de base de la théorie du contrôle. Ma vision personnelle de l’histoire de cette discipline montrera comment cette discipline a interagi avec la physique, les mathématiques et divers progrès technologiques pour devenir un disciple mature largement applicable à des problèmes allant des moteurs à combustion interne aux autoroutes intelligentes, en passant par le pancréas artificiel et les réseaux sociaux.

France,Grand Est,Lorraine,