Vosges
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Mia : Rémy Daillet-Wiedemann s’exprime sur YouTube

Dans une vidéo publiée aujourd’hui, le « gourou » au cœur de la mouvance complotiste qui a enlevé la fillette dans les Vosges, explique « Le système tente de nous détruire en qualifiant d’enlèvement la restitution d’un enfant à sa mère. » Un mandat d’arrêt international est délivré contre lui.

Quel rôle à joué Rémy Daillet-Wiedemann dans le rapt de la petite Mia, 8 ans, alors qu’elle était sous la garde de sa grand-mère à Les Pouiles, dans les Vosges ? On sait que l’enfant a été enlevée le 13 avril par trois hommes qui se sont fait passer pour des fonctionnaires de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse). On sait aussi que l’enfant et sa maman, Lola Montemaggi ont été retrouvées à Sainte-Croix, dans le canton de Vaud, en Suisse, cinq jours plus tard. Et que cinq complices ont été interpellés dont quatre placés sous mandat de dépôt.
Les enquêteurs ont appris que ces hommes appartiendraient à la mouvance « survivaliste » classée à l’ultra-droite. ils véhiculent des thèses complotistes et, selon leurs témoignages, ils auraient agi sous l’influence d’un « gourou », un certain Rémy Daillet-Wiedemann.

Mandat d’arrêt international

Cet individu âgé de 54 ans professe en effet des thèses complotistes. Ancien président du parti MoDem en Haute-Garonne en 2009, il en a été exclu en raison de son comportement étrange. Exilé en Malaisie, ce fils de député « apparaît comme l’animateur principal de la mouvance dans le cadre de laquelle s’inscrivent les mis en cause » et « aurait joué un rôle dans l’organisation de l’enlèvement » selon les enquêteurs. Il joue en effet un rôle actif sur les réseaux sociaux.
Le juge d’instruction chargé de l’enquête a délivré contre le « gourou » un mandat d’arrêt international.
Dans une vidéo publiée sur YouTube, Rémy Daillet-Wiedemann n’évoque pas directement l’affaire Mia mais s’exprime sur les enlèvements d’enfants. « Le système tente de nous détruire en qualifiant d’enlèvement la restitution d’un enfant à sa mère. Nous avons besoin d’un grand soutien populaire, spécialement les parents qui se sont vu enlever leur enfant de manière abusive. Témoignez ! » dit-il.
A suivre…

Asie-Pacifique France Grand Est Lorraine Monde Vosges