Monde
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Covid-19, les rapports de l’OMS de juin 2020

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des rapports de l’OMS du mois de juin 2020 sur le COVID-2019 maladie respiratoire aiguë du L’OMS.

 

L’OMS suit en permanence l’évolution de la situation et se tient prête à convoquer à nouveau le comité d’urgence dans un délai très court si nécessaire. Les membres du comité sont régulièrement informés des développements.

Carte Johns Hopkins CSSE au 2 juillet 2020
Carte Johns Hopkins CSSE au 2 juillet 2020

Rapport 162 du 30 juin 2020

  • Le Yémen subi la pire urgence humanitaire au monde et les populations déjà vulnérables sont confrontées à la menace supplémentaire de COVID-19. Ce nouveau fardeau pour les installations médicales pourrait entraîner un nombre de décès catastrophique. L’OMS et le Centre d’aide humanitaire et de secours du Roi Salman ont uni leurs forces pour garantir l’accès aux soins de santé aux personnes vulnérables dans les zones reculées en fournissant un ensemble de services minimums.
  • L’UNICEF et l’OMS ont soutenu une campagne nationale de vaccination en Syrie dans le contexte de la pandémie de COVID-19. La couverture vaccinale a diminué d’environ 5 % au cours du premier semestre de 2020, principalement en raison des difficultés causées par la pandémie de COVID-19. Au cours de la campagne de vaccination de 5 jours, mise en œuvre par le ministère syrien de la santé, les agents de santé ont vérifié le statut vaccinal de plus de 900 000 enfants et ont vacciné plus de 210 100 enfants.
  • Afin de promouvoir l’autonomisation et la confiance des communautés, un « Service collectif mondial de communication des risques et d’engagement communautaire » a été lancé par l’OMS, l’UNICEF et la FICR avec le soutien du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie et de la Fondation Bill et Melinda Gates. Pour plus d’informations, voir la rubrique « in Focus » dans le PDF  ci-dessous.

PDF du 30 juin 2020 (anglais)

Rapport 161 du 29 juin 2020

  • Aujourd’hui, nous documentons un sombre point de repère : 10 millions de cas et près de 500 000 décès de COVID-19 ont maintenant été signalés dans le monde. Ces chiffres s’inscrivent dans le contexte d’un nombre record de nouveaux cas, plusieurs pays ayant signalé leur plus grand nombre de nouveaux cas en 24 heures. Alors que certains pays commencent à rouvrir leurs sociétés et leurs économies, l’OMS encourage vivement les individus, les communautés et les nations à prendre des mesures pour réduire la transmission, étendre le dépistage et la recherche des contacts, et fournir des soins optimaux pour chaque cas. L’OMS a publié des conseils à l’intention du public ainsi qu’un large éventail de documents d’orientation, et travaille dans le monde entier pour aider les pays à faire face à la pandémie.
  • L’OMS a publié un calendrier de la réponse à la pandémie de COVID-19, énumérant certaines étapes et certains événements survenus depuis le début de l’épidémie il y a six mois.

PDF du 29 juin 2020 (anglais)

Rapport 160 du 28 juin 2020

PDF du 28 juin 2020 (anglais)

Rapport 159 du 27 juin 2020

  • L’accès aux outils COVID-19 (ACT) Accélère l’initiative mondiale entre de multiples partenaires afin de garantir un accès équitable aux outils permettant de sauver des vies pour COVID-19. L’OMS a publié le dossier d’investissement ACT-Accelerator, qui donne un aperçu de l’ACT-Accelerator, de ses objectifs et des investissements nécessaires pour mener à bien sa mission. Le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros, a souligné que « les vaccins, les diagnostics et les traitements sont des outils essentiels – mais pour être vraiment efficaces, ils doivent être administrés avec un autre ingrédient essentiel, qui est la solidarité ».
  • L’OMS a publié des orientations provisoires sur la préparation rapide des hôpitaux et une liste de contrôle, qui peut être utilisée pour suivre le développement de la capacité de préparation opérationnelle des hôpitaux et identifier les lacunes qui nécessitent des investissements et des actions. La liste de contrôle couvre la gouvernance, les structures, les plans et les protocoles des hôpitaux afin de déterminer rapidement les capacités actuelles des hôpitaux à répondre à la COVID-19.
  • L’OMS a publié des orientations provisoires sur l’équipement biomédical pour la gestion des cas COVID-19 et un outil d’inventaire connexe, que les pays peuvent utiliser pour dresser des inventaires approfondis des installations de réaffectation, d’acquisition et de planification de l’équipement biomédical pour la gestion des cas COVID-19.
  • Au Nigeria, plus de 12 000 médecins, pharmaciens, étudiants en médecine et autres travailleurs de la santé offrent leur expertise et leur temps pour freiner la propagation de COVID-19. Une infirmière bénévole dans un hôpital d’Abuja a renoncé à passer du temps avec sa famille afin de ne pas la mettre en danger. Elle affirme que peu de personnes sont prêtes à être en première ligne de la réponse à la pandémie, mais « si quelqu’un doit être là, alors je devrais l’être ».

PDF du 27 juin 2020 (anglais)

Rapport 158 du 26 juin 2020

PDF du 26 juin 2020 (anglais)

Rapport 157 du 25 juin 2020

  • S’exprimant lors de la conférence de presse du 24 juin sur COVID-19, le Directeur général a mis en lumière les travaux de l’OMS et des partenaires des Nations Unies visant à assurer un approvisionnement mondial en oxygène pour le traitement des patients, et a évoqué les choix difficiles que tous les pays doivent faire pour organiser des rassemblements de grande envergure.
  • Le gouvernement de la République démocratique du Congo a déclaré aujourd’hui la fin de la dixième flambée épidémique du virus Ebola dans le pays. Nombre des mesures de santé publique qui ont réussi à stopper le virus Ebola restent essentielles pour supprimer le COVID-19. Des travailleurs de la santé formés à la gestion clinique, à la prévention et au contrôle des infections, dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, ont été déployés pour combattre le COVID-19.
  • Comme le nombre de cas de COVID-19 dans les Amériques reste élevé, la directrice régionale de l’OMS pour les Amériques, le Dr Carissa F. Etienne, a averti que « nous devons être réalistes quant à l’avenir : nous devons tous nous adapter à un nouveau mode de vie et redéfinir notre sens de la normalité », et elle a répété que « bien que nous nous réjouissions lorsqu’un pays parvient à suivre sa courbe épidémique de COVID-19, le risque de réémergence subsistera toujours à moins que nous n’aplatissions la courbe aux niveaux régional et mondial ».

PDF du 25 juin 2020 (anglais)

Rapport 156 du 24 juin 2020

  • M. Bean a rejoint la guerre contre COVID-19 ! Un dessin animé a été développé par l’OMS en partenariat avec Project Everyone et Tiger Aspect Productions, pour rappeler au public de continuer à prendre des précautions pour prévenir l’infection et la propagation de COVID-19.
  • Le 23 juin a marqué la journée olympique. Cette année, le Comité international olympique et l’OMS, en collaboration avec les Nations unies, ont lancé un partenariat pour encourager les individus et les communautés du monde entier à être en bonne santé ensemble.
  • L’OMS a publié un dossier scientifique sur l’allaitement maternel et la COVID-19 (anglais) examinant les preuves des risques de transmission de la COVID-19 d’une mère infectée à son bébé par l’allaitement, ainsi que les preuves des risques pour la santé de l’enfant en cas de non-allaitement. L’OMS recommande d’encourager les mères chez qui la présence de COVID-19 est suspectée ou confirmée à commencer ou à poursuivre l’allaitement.

PDF du 24 juin 2020 (anglais)

Rapport 155 du 23 juin 2020

  • Le 27 juin, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, se joindra à d’autres dirigeants et artistes mondiaux pour La campagne « Unite for Our Future« , le concert et le sommet organisés par Global Un citoyen en faveur de la réponse globale à la COVID-19. L’événement fournira aux gouvernements, les chefs d’entreprise et les philanthropes avec une plate-forme pour prendre leurs engagements envers la une répartition équitable des outils et des traitements pour COVID-19. Le bureau régional de l’OMS pour les Amériques a été choisi comme partenaire régional de mise en œuvre.
  • Le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a, lors de son point de presse régulier, exhorté les pays à doubler les mesures fondamentales de santé publique, tout en faisant face à l’équilibre délicat entre la protection de leurs populations et la minimisation des dommages sociaux et économiques causés par la pandémie. « Ce n’est pas un choix entre la vie et les moyens de subsistance. Les pays peuvent faire les deux ».
  • L’OMS a mis à jour sa page de questions-réponses pour y inclure des informations sur la dexaméthasone et le COVID-19

PDF du 23 juin 2020 (anglais)

Rapport 154 du 22 juin 2020

  • Alors que la saison de la grippe commence dans l’hémisphère sud, l’OMS a alerté les pays pour qu’ils restent vigilants pour la grippe et se préparer à la prochaine saison grippale pendant la pandémie de COVID-19. OMS recommande aux pays d’optimiser le Système mondial de surveillance et de réponse à la grippe (GISRS) pour la grippe et la surveillance sentinelle COVID-19. Les pays sont invités à (i) maintenir la surveillance de la grippe, (ii) communiquer les données de surveillance à FluNet et FluID de l’OMS ou par l’intermédiaire de plateformes régionales, (iii) envoyer un représentant virus aux centres collaborateurs de l’OMS du GISRS sans délai, et (iv) maintenir les programmes de vaccination contre la grippe selon les directives de l’OMS.
  • Une équipe d’experts en santé publique a été déployée au Tadjikistan par l’intermédiaire du réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN). L’équipe apportera son soutien pour renforcer la surveillance des maladies et les tests de laboratoire afin de compléter le travail en cours de l’équipe d’intervention COVID-19 au Tadjikistan.
  • L’OMS et les agences collaboratrices ont apporté leur soutien aux autorités sanitaires d’Ouzbékistan pour évaluer leurs options en matière de tests COVID-19 et identifier les ressources potentielles dans le pays pour augmenter leur capacité en laboratoire.
  • Un infirmier réfugié de Syrie a partagé son expérience d’intervenant COVID-19 en Turquie. Ses activités quotidiennes au sein de l’équipe de recherche des contacts consistent à « prévenir activement la propagation de la maladie au sein des communautés, protégeant ainsi la santé de centaines de personnes ».

PDF du 22 juin 2020 (anglais)

Rapport 153 du 21 juin 2020

PDF du 21 juin 2020 (anglais)

Rapport 152 du 20 juin 2020

  • Le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a souligné hier, lors de son point de presse régulier, que c’est aujourd’hui la Journée mondiale des réfugiés et a mis en évidence les risques de COVID-19 pour certaines des personnes les plus vulnérables du monde. Il a également souligné le devoir commun de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour prévenir et détecter la transmission de COVID-19 parmi les populations réfugiées et y répondre.
  • L’OMS a publié les « Critères pour la libération des patients COVID-19 de l’isolement« , qui constituent une mise à jour des directives précédentes. Les critères mis à jour reflètent les récentes découvertes selon lesquelles les patients dont les symptômes ont disparu peuvent encore être positifs au virus COVID-19 pendant de nombreuses semaines. Malgré ce résultat positif, ces patients ne sont pas susceptibles d’être contagieux et ne sont donc pas susceptibles de transmettre le virus à une autre personne.
  • L’OMS a publié un catalogue du Système mondial d’approvisionnement d’urgence (COVID-19). Ce catalogue répertorie tous les dispositifs médicaux, y compris les équipements de protection individuelle, les équipements médicaux, les consommables médicaux, les dispositifs à usage unique, les dispositifs de laboratoire et les dispositifs liés aux tests qui peuvent être demandés par le biais du portail d’approvisionnement COVID-19.

PDF du 20 juin 2020 (anglais)

Rapport 151 du 19 juin 2020

  • Le branche « Solidarity Trial » d’essai avec la hydroxychloroquine, qui cherche à trouver un traitement Covid-19, est en cours d’arrêt. La décision est basée sur plusieurs preuves qui  montrent que l’hydroxychloroquine n’entraîne pas la réduction de la mortalité des patients hospitalisés sous COVID-19, par rapport à la norme de soins.
  • Le Dr Tedros a annoncé le lancement de l’Académie de l’OMS, une nouvelle initiative majeure dans le cadre de la La transformation de l’OMS. Avec l’Académie de l’OMS, l’OMS vise à construire l’une des les plateformes d’apprentissage numérique les plus importantes et les plus innovantes pour améliorer les compétences en matière de santé professionnels. Jusqu’à présent, les cours sur le site OpenWHO.org ont reçu près de 3,5 millions des inscriptions sur 12 sujets dans 31 langues.
  • Plusieurs pays touchés par COVID-19 ont vu augmenter les niveaux de violence au sein du foyer, y compris la violence à l’égard des enfants, la violence du partenaire intime et la violence contre les personnes âgées. Un nouveau dossier, traitant de la violence contre les enfants, les femmes et les personnes âgées pendant la pandémie COVID-19, présente les principales actions que le secteur de la santé peut entreprendre pour prévenir ou atténuer la violence interpersonnelle.
  • L’édition d’aujourd’hui de « In Focus » dans le PDF ci-dessous fournit un résumé des réunions virtuelles tenues sur COVID-19 la préparation et l’intervention aux points d’entrée du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

PDF du 19 juin 2020 (anglais)

Rapport 150 du 18 juin 2020

  • L’enquête sur un groupe d’affaires COVID-19 à Pékin associées à une Le marché continue. Au 18 juin, à 10 heures du matin, les autorités chinoises ont signalé un total de 172 cas depuis le 11 juin, dont 158 à Pékin, 10 cas liés dans la province de Hebei, 2 dans la province de Province du Liaoning, 1 dans la province du Sichuan et 1 dans la province du Zhejiang. Trois génétiques Les séquences liées au cluster Xinfadi ont été téléchargées dans la base de données GISAID. L’OMS est suit de près la situation et est en contact étroit avec les autorités nationales en Chine.
  • Le Chili a signalé 36 179 cas au cours des dernières 24 heures. Sur ces 36 179 cas, 4 757 correspondent à de nouveaux et les 31 422 cas restants ont été ajoutés par les autorités nationales à la suite des données l’activité de réconciliation. L’OMS suit de près la situation et est en contact étroit avec le les autorités nationales.
  •  Dans la rubrique « in focus » du PDF ci-dessous, nous fournissons des conseils sur la prise en charge des nourrissons et des jeunes les enfants de mères atteintes de COVID-19.

PDF du 18 juin 2020 (anglais)

Rapport 149 du 17 juin 2020

  • L’OMS se félicite des premiers résultats des essais cliniques réalisés au Royaume-Uni, qui montrent que la dexaméthasone, un corticostéroïde, peut sauver la vie des patients gravement malades atteints de COVID-19. Selon les résultats préliminaires partagés avec l’OMS, pour les patients sous respirateur, le traitement a été montré réduire la mortalité d’environ un tiers, et pour les patients qui n’ont besoin que d’oxygène, la mortalité a été réduite de environ un cinquième.
  • Les personnes âgées ont été gravement touchées par la pandémie de COVID-19. Les dirigeants de l’ensemble de la monde ont exprimé leur inquiétude et ont demandé une réponse qui réponde aux besoins et aux droits des personnes âgées.
  • Le Dr Carissa F. Etienne, directrice du Bureau régional de l’OMS pour les Amériques (OPS), a appelé sur les pays à « travailler ensemble pour renforcer la réponse sanitaire sur leur territoire et par-delà les frontières« , afin de contenir la propagation du COVID-19 parmi les migrants et les personnes vulnérables les populations des zones frontalières.
  • L’OPS a étendu son alliance avec Twitter afin de fournir des informations factuelles et fiables sur le COVID- 19 pandémie dans les Amériques. Un accord récemment signé avec la plate-forme permettra poursuivre la formation des responsables des médias sociaux de la santé publique et fournir des crédits publicitaires à l’OPS pour la diffusion d’informations fondées sur des données probantes.
  • Dans l’édition d’aujourd’hui « in focus » dans le PDF ci-dessous, l’OMS fait le point sur le soutien opérationnel et la logistique fournitures.

PDF du 17 juin 2020 (anglais)

Rapport 148 du 16 juin 2020

PDF du 16 juin 2020 (anglais)

Rapport 147 du 15 juin 2020

  • Alors que la pandémie s’accélère dans les pays à faible et moyen revenu, l’OMS est particulièrement préoccupée par son impact sur les personnes qui ont déjà du mal à accéder aux services de santé – souvent des femmes, des enfants. L’OMS a élaboré des orientations sur le maintien des services essentiels.
  • L’OMS a également étudié avec soin les risques de transmission du COVID-19 par les femmes à leur bébé pendant l’allaitement. Sur la base des données disponibles, l’OMS estime que les avantages de l’allaitement maternel l’emportent sur les risques potentiels de transmission de COVID-19.
  • L’OMS a récemment publié un reportage photo décrivant dix mesures que vous pouvez prendre pour protéger et améliorer votre santé sexuelle et reproductive pendant la pandémie de COVID-19. À l’heure actuelle, il n’existe aucune preuve de transmission sexuelle du virus responsable de la COVID-19. Le virus peut toutefois être transmis par contact direct avec la salive, par exemple lors d’un baiser.
  • Il y a aussi beaucoup de choses que les gens peuvent faire pour prendre soin de leur propre santé, comme rester actif, avoir une alimentation nutritive et limiter leur consommation d’alcool.

PDF du 15 juin 2020 (anglais)

Rapport 146 du 14 juin 2020

  • L’enquête sur un groupe de COVID-19 à Pékin associé à un marché de gros se poursuit. Au 14 juin, 16h00 (CEST+6), les autorités chinoises ont signalé un total de 77 cas depuis le 11 juin, dont 2 cas liés dans la province de Liaoning. Voir ci-dessous pour plus d’informations et le communiqué de presse publié le 13 juin.
  • La Journée mondiale de sensibilisation aux abus envers les personnes âgées a lieu chaque année le 15 juin, comme l’a décidé l’Assemblée générale des Nations unies. On pense que la maltraitance des personnes âgées a augmenté de manière significative au cours de la pandémie COVID-19. C’est pourquoi la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées appelle les décideurs à élaborer des normes universellement applicables pour la protection des personnes âgées.

PDF du 14 juin 2020 (anglais)

Allocution du président de la république : Adresse aux Français, 14 juin 2020

Accès à l’intégralité du discours discours sur elysee.fr (archive PDF IDJ)

 

Rapport 145 du 13 juin 2020

  • Le 13 juin à 10 heures (CEST), les autorités chinoises ont signalé à l’OMS 12 nouveaux cas confirmés, dont 6 à Pékin. Après 10 heures du matin (CEST), les autorités chinoises ont communiqué des informations supplémentaires sur une enquête en cours concernant d’autres cas à Pékin. Les informations sur l’enquête menée à Pékin seront disponibles séparément et les cas supplémentaires seront signalés dans les rapports de situation ultérieurs.
  • Les dons de sang sont essentiels pendant la pandémie actuelle de COVID-19. Le directeur régional de l’OMS pour les Amériques, le Dr Carissa F. Etienne, a déclaré : « Le sang le plus sûr provient de dons volontaires et non rémunérés de personnes comme vous et moi. Le don est un acte de solidarité et d’altruisme, dont le monde a plus que jamais besoin dans le contexte de la pandémie COVID-19 ».
  • Un survivant de COVID-19, un conseiller en matière de stress et un responsable de la santé mentale de l’OMS au Nigeria partagent leurs expériences de la stigmatisation associée à COVID-19 et des approches visant à réduire la stigmatisation associée avec la maladie.

PDF du 13 juin 2020 (anglais)

Rapport 144 du 12 juin 2020

  • L’OMS a publié un guide de conseils rapides sur l’utilisation de l’imagerie thoracique dans le cadre de la COVID-19. Ce guide examine les données disponibles et fait des recommandations sur l’utilisation de la radiographie, de la tomographie assistée par ordinateur et de l’échographie pour les soins aigus des patients adultes présentant une COVID-19 suspectée, probable ou confirmée à différents niveaux de gravité de la maladie.
  • Le secteur privé joue un rôle essentiel dans les activités de préparation et d’intervention pour COVID-19 au niveau local, national et mondial. L’OMS a publié des « demandes » au secteur privé dans la réponse à COVID-19, comme la protection des parties prenantes et des entreprises, la réalisation d’approvisionnements essentiels disponibles, et en apportant un soutien financier.
  • Le gouvernement du Canada a accepté de contribuer à hauteur de plus de 5 millions de dollars américains au programme régional de l’OMS pour l’Afrique. Bureau pour les Amériques pour soutenir les activités de réponse à COVID-19, y compris l’amélioration de l’accès à des équipements de protection individuelle et d’autres fournitures essentielles. La contribution sera axée sur soutenir les communautés marginalisées et vulnérables dans 23 pays des Amériques.
  • Médecins et infirmières en première ligne de la réponse COVID-19 en République du Congo ont partagé des histoires sur leur vie quotidienne, leurs sacrifices personnels et leurs inspirations.

PDF du 12 juin 2020 (anglais)

Rapport 143 du 11 juin 2020

  • Le directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, le Dr Ahmed Al-Mandhari, a a publié une déclaration sur l’état de la pandémie dans la région. Il avertit que les cas dans la
    ont augmenté au cours des trois dernières semaines et il y a le risque que les cas augmentent à mesure que de nombreux pays assouplissent les restrictions. Il a réitéré que la meilleure défense de chaque pays contre COVID-19 est de trouver, isoler, tester et soigner chaque cas et de tracer et mettre en quarantaine chaque contact.
  • La Somalie étend son réseau d’alerte, d’avertissement et de réaction (EWARN) dans tout le pays pour faciliter la détection précoce des cas suspects de COVID-19. L’OMS soutiendra le déploiement du système EWARN dans 230 centres de santé supplémentaires en plus des 533 sites de notification actuels, COVID-19 étant désormais une maladie à déclaration obligatoire en Somalie.

PDF du 11 juin 2020 (anglais)

Rapport 142 du 10 juin 2020

  • Le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques apportera son soutien au ministère de la santé et à l’équipe consultative de l’Assemblée nationale vénézuélienne afin de rechercher des fonds pour la réponse à COVID-19. « COVID-19 a été un La santé est un problème pour la plupart des pays, mais cette pandémie offre également une bonne occasion de poursuivre pont vers la paix », a déclaré le Dr Carissa F. Etienne, directrice régionale pour les Amériques.
  • Le Dr Carissa F. Etienne a également déclaré : « En Amérique du Sud, notre réponse à la pandémie sera l’arrivée de l’hiver, tandis que la saison des ouragans compliquera nos efforts dans le nord et Amérique centrale, et en particulier dans les Caraïbes ». La région doit se préparer à combattre les effets de l’hiver et des ouragans sur l’intervention de COVID-19.
  • Le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe coordonne une opération de réponse COVID-19 à grande échelle en Tadjikistan, impliquant des équipes médicales d’urgence (EMT) et des laboratoires mobiles. Dans le cadre de la l’OMS mobilisera des spécialistes médicaux et de laboratoire d’Allemagne, de Russie, de et le Royaume-Uni, qui sera déployé au Tadjikistan dans les prochaines semaines, à la demande du gouvernement.

PDF du 10 juin 2020 (anglais)

Rapport 141 du 9 juin 2020

  • Plus de 7 millions de cas de COVID-19 et plus de 400 000 décès ont maintenant été signalés à l’OMS. Bien que la situation en Europe s’améliore, au niveau mondial, elle se détériore. Dimanche, plus de 136 000 cas ont été a rapporté, le plus en un seul jour jusqu’à présent. Dans les pays qui voient des signes positifs, le directeur général de l’OMS a averti dans son point de presse d’hier, « la plus grande menace actuelle est la complaisance ».
  • Le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques a publié un guide contenant des recommandations sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de COVID-19 parmi les populations indigènes, les personnes d’origine africaine et d’autres groupes ethniques. Le site les recommandations portent sur la promotion de l’hygiène, la distanciation sociale et l’amélioration de l’accès aux services de santé de base dans ces communautés.
  • L’OMS soutient pleinement l’égalité et le mouvement mondial contre le racisme. Nous encourageons tous ceux qui protestent dans le monde entier pour le faire en toute sécurité : autant que possible, tenez-vous à au moins 1 mètre des autres, nettoyez-vous les mains, couvrez votre toux et portez un masque si vous assistez à une manifestation.
  • L’OMS a publié 14 nouvelles affiches sur l’engagement communautaire et l’engagement à l’égard des risques concernant l’éducation des enfants pendant la pandémie. Quelques-unes
    Parmi les sujets abordés par ces affiches, citons : l’apprentissage par le jeu, le maintien du calme et la gestion du stress, la sécurité des enfants en ligne, le budget familial en période de stress financier et la discussion sur COVID-19.

PDF du 9 juin 2020 (anglais)

Rapport 140 du 8 juin 2020

  • Une nouvelle note technique, la certification médicale, le codage de la mortalité de la CIM et la déclaration de la mortalité associé à COVID-19, a été publié qui décrit la certification médicale et classification des décès liés à la COVID-19. L’objectif principal est d’identifier tous les décès dus à cette dans tous les pays.
  • L’OMS se félicite du nouveau financement crucial pour les vaccins qui a été promis lors de la conférence « Global Vaccine Sommet. Les nouvelles promesses permettront à Gavi, l’Alliance pour les vaccins, de protéger la prochaine génération et réduire les inégalités en matière de maladies en vaccinant 300 millions d’enfants supplémentaires 2025. Le sommet a également souligné l’importance d’un système d’information sûr, efficace et équitablement accessible sera dans le contrôle de la COVID-19.
  • Dans le sujet ‘in focus » du pdf ci-dessous, l’OMS fait le point sur les activités de coordination des partenaires. Cela comprend le travail du groupe sectoriel Santé mondiale, l’alerte et la réponse mondiales aux épidémies Réseau, communication des risques et engagement de la communauté, et le programme d’urgence médicale Réseau d’équipes.

PDF du 8 juin 2020 (anglais)

Rapport 139 du 7 juin 2020

  • Un groupe de travail commun a été créé par le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe et le Bureau central de l’OMS pour l’Europe.
    Initiative européenne visant à renforcer la coordination régionale pour la réponse COVID-19 et à atténuer les l’impact de la pandémie. Le groupe de travail servira de plate-forme stratégique pour la mise à jour des États membres, l’échange d’informations et le partage d’expériences, de meilleures pratiques et de formations.
  • Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité alimentaire, le 7 juin, le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe a rappelé chacune des cinq clés pour une alimentation plus sûre (anglais), qui sont des principes de base que chaque individu devrait connaître pour prévenir les maladies d’origine alimentaire, dont certaines (comme le lavage des mains) offrent également une protection contre COVID-19. Le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques a déclaré que les marchés traditionnels, en particulier ceux qui vendent des animaux vivants, peuvent représenter un risque de transmission de maladies entre les animaux et humains (zoonoses), et que des réglementations et des inspections appropriées pour la production et la vente d’animaux vivants est nécessaire pour prévenir la propagation des maladies émergentes..

PDF du 7 juin 2020 (anglais)

Rapport 138 du 6 juin 2020

  • Les mobilisateurs de la santé communautaire sont en première ligne de la réponse de l’Angola au COVID-19, augmentant la sensibilisation de la population générale à COVID-19 en effectuant des visites à domicile et des des campagnes de mobilisation dans les marchés locaux et autres zones communales très fréquentées.
  • Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin, les gens du monde entier ont célébré la biodiversité et a appelé à la préservation de la nature, car l’impact de l’homme sur l’environnement a augmenté le risque les maladies infectieuses émergentes chez l’homme : plus de 60% des maladies infectieuses émergentes ont pour origine
    des animaux, principalement des animaux sauvages. La nécessité de réduire notre impact sur l’environnement est dans le contexte du redressement post-COVID-19, afin de réduire à la source le risque de les épidémies.
  • L’OMS a publié une mise à jour des orientations provisoires sur les Recommandations clés pour la planification des dans le cadre de COVID-19, qui reflète l’évolution de la pandémie et les
    les récentes recommandations de l’OMS sur COVID-19, résumées dans le sujet « in focus » du pdf ci-dessous. Le site fournit des conseils aux gouvernements hôtes, aux autorités sanitaires et aux organisateurs d’événements sur la manière de contenir les Risques liés à la COVID-19 lors d’un rassemblement de masse et sur l’atténuation de la probabilité de la contrainte sur la santé
    services.

PDF du 6 juin 2020 (anglais)

Rapport 137 du 5 juin 2020

  • Lors du point de presse sur COVID-19, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a annoncé la mise à jour des directives sur l’utilisation des masques pour le contrôle de COVID-19. Ces orientations sont basées sur des données probantes en constante évolution et fournissent des conseils actualisés sur les personnes qui devraient porter un masque, sur le moment où il devrait être porté et sur ce qui devrait être fait.
  • Les outils numériques offrent des possibilités de renforcer la recherche des contacts pour COVID-19. L’OMS a publié des orientations provisoires sur les considérations, les opportunités et les défis liés à l’intégration des outils numériques dans les méthodes de recherche des contacts.
  • Une infirmière qui a été infectée par COVID-19 en Autriche et qui s’en est remise partage son expérience et explique comment elle l’utilise pour remonter le moral de ses patients, collègues et amis qui ont été touchés par COVID-19.
  • Depuis le début de la pandémie COVID-19, les services de transport aérien de passagers et de fret ont été gravement perturbés. Pour faire face à l’impact de la pandémie, l’Organisation de l’aviation civile internationale a publié un document (en anglais) intitulé « Décollage : conseils pour les voyages aériens dans le cadre de la crise de santé publique COVID-19 ».

PDF du 5 juin 2020 (anglais)

Rapport 136 du 4 juin 2020

  • L’OMS soutient la réponse à une nouvelle flambée d’Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. Cette nouvelle flambée survient alors que le pays continue de réagir à la complexe flambée d’Ebola dans la partie orientale du pays, à la pandémie de COVID-19, à la plus grande flambée de rougeole au monde et à une crise humanitaire complexe et de longue date.
  • Le représentant de l’OMS à Maurice a rencontré le président de l’île Maurice pour discuter de la COVID-19. Ils ont également parlé du système de santé global de l’île Maurice et de ce qui doit être renforcé
  • La directrice régionale de l’OMS pour les Amériques, le Dr Carissa F. Etienne, a déclaré que les Amériques, « une région d’inégalités massives », sont confrontées à des urgences sanitaires, économiques et sociales simultanées dues à la pandémie. Le maintien de mesures de distanciation sociale, l’amélioration de la surveillance et le renforcement des systèmes de santé sont essentiels pour contrôler la pandémie de COVID-19 dans la région.

PDF du 4 juin 2020 (anglais)

Rapport 135 du 3 juin 2020

  • Les compétences de base en matière de soutien psychosocial sont au cœur de toute intervention dans le domaine de la santé mentale et du soutien psychosocial. Pour aider tous ceux qui participent à l’intervention COVID-19, l’OMS a publié un guide sur les compétences psychosociales de base.
  • Lors de la Conférence d’annonces de contributions de haut niveau au Yémen, le Dr Mike Ryan, directeur exécutif du Programme des urgences sanitaires de l’OMS, a souligné que COVID-19 faisait peser une lourde charge sur le système de santé, déjà au bord de l’effondrement, et que malgré les efforts considérables de l’OMS et de ses partenaires au Yémen, « nous devons intensifier massivement nos opérations sanitaires COVID et non COVID pour aider certaines des populations les plus vulnérables du monde« .
  • Un nombre record de pays ont fourni des données révélant des taux inquiétants de résistance aux antimicrobiens. L’OMS craint que cette tendance ne soit encore alimentée par l’utilisation inappropriée des antibiotiques pendant la pandémie de COVID-19
  • Le 29 mai 2020, l’OMS et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont organisé un webinaire sur le retour au travail dans le cadre de COVID-19. Plus d’information dans le sujet « in focus » dans le pdf ci-dessous

PDF du 3 juin 2020 (anglais)

Rapport 134 du 2 juin 2020

  • Lors de la conférence de presse du 1er juin, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a souligné que la pandémie de COVID-19 avait entraîné des perturbations dans les services de traitement des maladies non transmissibles dans de nombreux pays. La réponse à la COVID-19 doit tenir compte des besoins en matière de soins de santé des personnes vivant avec ces maladies.
  • L’OMS a publié un nouveau guide (anglais) opérationnel sur le maintien des services de santé essentiels, qui fournit des recommandations sur les mesures pratiques que les pays peuvent prendre aux niveaux national, sous-régional et local pour réorganiser et maintenir en toute sécurité l’accès à des services de santé essentiels de haute qualité pendant la pandémie.
  • Le Bureau régional de la Méditerranée orientale (BRM) documente une semaine de la vie d’un expert en logistique qui coordonne des expéditions massives de fournitures médicales vers le Yémen.
  • Le soutien de l’OMS aux pays pour l’obtention de produits médicaux pour le traitement COVID-19 est mis en évidence dans le sujet « in focus » dans le pdf ci-dessous

PDF du 2 juin 2020 (anglais)

Rapport 133 du 1er juin 2020

  • L’OMS a publié un formulaire de déclaration (en anglais) de cas pour les cas suspectés de syndrome inflammatoire multisystémique (SMI) chez les enfants et les adolescents temporairement liés à la COVID-19.
  • Au cours des deux dernières semaines, l’OMS a livré plus de 55 tonnes de fournitures médicales par la route au nord-est de la Syrie, contenant du matériel et des fournitures médicales pour traiter de nombreuses maladies, dont la COVID-19.
  • Les campagnes « Les mains propres sauvent des vies » et « Applaudir le personnel de santé » ont été célébrées en Macédoine du Nord. Les sages-femmes et les infirmières ont été honorées par des applaudissements, alors que plus de 500 professionnels de la santé ont reçu le certificat de reconnaissance « Mains propres » de l’OMS.
  • Depuis le début de la pandémie, il est urgent d’accélérer la recherche et le développement des vaccins candidats COVID-19. L’OMS a soutenu cet effort. Actuellement, plus de 120 vaccins candidats (anglais) ont été cartographiés et des sites dans 40 pays ont manifesté leur intérêt pour participer à l’essai de solidarité vaccinale (cf le sujet « In focus » dans le pdf ci-dessous).
    Courbe épidémique des COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS jusqu’au 1er juini 2020 (source : OMS)

    Courbe épidémique des COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS jusqu’au 1er juini 2020 (source : OMS)
    Courbe épidémique des COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS jusqu’au 1er juin 2020 (source : OMS)

PDF du 1er juin 2020 (anglais)

 

La situation mondiale début juin 2020

covid-19-hopkins carte-1-juin-2020
Carte Johns Hopkins CSSE au 1er juin 2020

Archives OMS

Rapports Covid-2019 – Juillet 2020

Rapports Covid-2019 – Juin 2020

Rapports Covid-2019 – Mai 2020

Rapports Covid-2019 – Avril 2020

Rapports Covid-2019 – Mars 2020

Rapports Covid-2019 – Février 2020

Rapports Covid-2019 – Janvier 2020

Monde,