Occitanie
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Premier raid VTTae de l’Atlantique à la mer Noire

Relier l’Océan Atlantique à la Mer Noire en longeant uniquement les voies navigables, soit 4.500 km c’est le pari un peu fou que le Toulousain Jean-Christian Tirat mûrit  depuis près de 40 ans. Départ, début août.

Raid VTT

Jean-Christian Tirat (JcT) est un citoyen français âgé de 67 ans. Reporter de guerre dans la deuxième moitié des années 1970, il dirigea ensuite pendant 40 ans l’atelier photographie de l’école supérieure des Beaux arts de Toulouse. D’autre part Jean-Christian connaît bien la Roumanie qu’il arpente depuis 30 ans et dont il maitrise à peu près sa langue. Il découvrit en effet ce pays en février 1990, lors d’une mission Croix Rouge.
Dès l’année suivante, en motard « vert » et VTTiste passionné, il organise sur place chaque été des épreuves de trial et d’enduro. Il est aujourd’hui reconnu comme étant le pionnier de l’enduro roumain, dans ce pays  unanimement considéré de nos jours comme l’un des paradis mondiaux de la discipline. Mais, comme partout, cette pratique avec moteurs thermiques est en passe d’être supplantée par le VTT et … Le VTTae !
Conscient des enjeux environnementaux et sociétaux, Jean-Christian se tourne donc lui aussi vers l’avenir prometteur du Mountain Bike à assistance électrique ; nommé VTTae en France.

Un projet vieux de 40 ans

Relier l’Océan Atlantique à la Mer Noire en longeant uniquement les voies navigables, Jean-Christian Tirat mûrit ce projet depuis près de 40 ans. L’évolution technologique aidant, le temps est enfin venu de le réaliser!

L’itinéraire

jea-christian Tirat
Jean-Christian Tirat fait des tests sur les coteaux de Pech-David, à Toulouse (photo JcT)

À la rencontre de l’Histoire, des bateliers et des vignerons, ce raid en solitaire débute à la Pointe de Grave, la roue arrière dans l’écume de l’océan Atlantique. Il s’achève la roue avant dans la mer Noire. Il remonte d’abord brièvement la Garonne puis le canal Latéral qui relie l’Atlantique à Toulouse. De là, il rejoint la mer Méditerranée le long du canal du Midi. Le trajet fera alors un premier crochet par la Montagne Noire afin de remonter les systèmes d’alimentation en eau.
À Sète, sur la Méditerranée, un canal de jonction rejoint le Rhône qui est remonté jusqu’au nord de Lyon. Viennent ensuite la Saône, le Doubs puis le Grand Canal d’Alsace menant au Rhin et à l’Allemagne. Après le Rhin, le Main puis le canal Main-Danube. Le cycliste sera alors passé non loin de l’entreprise MHWBike qui donna naissance à son vélo ! Pour finir, le Danube et son delta, un Site classé par l’Unesco. Sur la plage de Sulina la roue avant du vélo plongera enfin dans la mer Noire.

Timisoara capitale de la Culture

Aujourd’hui arpentée par de nombreux cyclistes, la partie orientale du Danube est relativement bien connue. Trop pour Jean-Christian Tirat qui propose une alternative originale : un autre crochet partant de la rive Serbe du fleuve et passant d’abord par Timisoara, via le canal de la Bega. Construit comme le canal du Midi il y a plus de 300 ans, cet ouvrage fut délaissé pendant la période communiste. Sa restauration financée par l’Europe sera achevée en 2021 et sa piste cyclable vient tout juste d’être inaugurée !

2021, année au cours de laquelle Timisoara sera aussi Capitale Européenne de la culture.

Avec le retour à la navigation du canal de la Bega, cette grande et belle ville industrieuse sera reconnectée par bateau (et à vélo) au Danube, à la mer Noire, à la mer du Nord, à la Méditerranée et à l’océan Atlantique!

Cependant, afin que ce test d’endurance soit complet – batteries et moteurs Bosch de dernière génération notamment – le détour se prolongera sur les sentiers montagneux du Banat ; les Carpates du Sud-Ouest roumain. L’hommage à la montagne permettra de rompre avec les pistes cyclables roulantes et sans relief, parfois monotones. Il permettra aussi d’aller à la rencontre de la communauté VTTiste de Brebu Nou. Cet ancien village de colons allemands et alsaciens héberge en effet l’ « Enduro Camp » d’EnduRoMania dont la renommée internationale, bâtie depuis 25 ans, n’est étrangement pas encore parvenue en France.

Pour finir le périple le crochet reprendra le cours du Danube en amont du défilé des Portes de Fer. L’arrivée au Delta pouvant avoir lieu sur la plage de Sulina mi octobre 2020.

Ainsi, sur une distance d’environ 4 500 Km, détours en montagne compris, il aura longé 13
voies navigables et traversé huit pays européens.

Le matériel

Un VTTae CUBE Stereo Hybrid 120 Pro, 29’’ et deux batteries Bosch non couplées de 36V, 625 Wh, 16,7 Ah, tractant une remorque mono-roue BOB-IBEX elle aussi suspendue. Avec un poids total roulant d’environ 95 kg, c’est une bête de somme polyvalente conçue pour ce type de défi ! Une station photovoltaïque embarquée et un système d’auto-freinage de la remorque sont en cours d’étude. Propositions bienvenues !

Calendrier

Le parcours se décomposera en deux temps : Premier temps en principe fin juin, Toulouse-Atlantique et retour à Toulouse, base du projet. C’est une « mise en jambes ». Deuxième temps, Toulouse – Mer Noire avec un départ programmé en principe au début de la première semaine d’août. Chaque étape du raid couvrira environ 100 Km, soit l’autonomie d’une seule batterie.

Le budget

Bien qu’encouragée par VNF (Voies Navigables de France) l’expédition est entièrement auto financée. Les soutiens logistiques, techniques ou d’autre nature restent en revanche les bienvenus.

Retour média

Des chroniques quotidiennes (Face Book, Instagram) seront publiées chaque soir sur les principaux groupes VTT et pages FB. Les premiers tests batterie et vélo sont déjà en ligne. La presse française spécialisée VTT, trekking et grands raids suivra elle aussi l’aventure avec intérêt.
À la fin du périple, des épisodes vidéo animeront l’aventure sur youtube.com

Projets annexes

Le Raid sera aussi l’occasion de tester certaines solutions naturelles destinées à soutenir et soulager les séniors sur ce type d’épreuve d’endurance. L’étude sera relayée par la revue www.effervesciences.net, qui suit l’expédition au travers de tests diététiques et de soins naturels ; l’apithérapie et le silicium organique notamment. Voies navigables, mais aussi formidable route des vins d’Europe ! Il en sera aussi question dans les chroniques quotidiennes.

Jean-Christian Tirat
Journaliste reporter d’images
Tel: +33 670 90 30 12
jc.tirat@orange.fr

Europe,France,Occitanie,