France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Sondage : 84% des Français comptent fréquenter les cafés, bars et restaurants cet été

Serig Informatique, filiale du groupe DL Software et éditeur de logiciels conçus pour les grossistes en boissons, a souhaité apporter un éclairage à son écosystème en cherchant à analyser les comportements des Français face à la réouverture des cafés, bars et restaurants.

restaurant
Restaurant LePailleron, (Romainbehar CC0)

Les grands enseignements de l’étude
● Les Français sont impatients de retrouver les bars, cafés et restaurants, ces lieux de convivialité qui font partie intégrante du mode de vie de notre pays. Près d’un tiers d’entre eux seraient même prêts à soutenir financièrement ces établissements dans une période économiquement difficile pour toutes et tous.

● Toutefois, et au-delà des mesures sanitaires évidentes, les Français prévoient de modifier leurs habitudes concernant ces établissements. Qu’il s’agisse de moins les fréquenter par mesure de sécurité ou de les fréquenter davantage pour les soutenir plus d’un Français sur deux ne fréquentera plus ces établissements comme avant.

● Les Franciliens et les plus jeunes, habitués à sortir plus régulièrement, sont les plus impactés par la fermeture des cafés, bars et restaurants.

● Retrouvez les chiffres clés de l’étude dans cette infographie .

43% des Français comptent se rendre dans les bars et restaurants “comme avant”

Alors que le gouvernement vient d’annoncer une possible réouverture le 2 juin prochain des établissements tels que les cafés, bars et restaurants dans certains départements, les Français semblent quant à eux fin prêts à retrouver leurs bonnes vieilles habitudes.
En effet, 84% d’entre eux comptent fréquenter de nouveau les cafés, bars et restaurants. 13% des sondés comptent même rattraper le temps perdu en fréquentant ces lieux de vie plus souvent qu’avant ! Toutefois, la vigilance et la prudence resteront le mot d’ordre pour 28% des Français qui avouent vouloir limiter leurs déplacements en se rendant “moins souvent” dans les cafés, bars et restaurants.
● A noter que pour 58 % des sondés, c’est dans une optique de soutien économique que s’inscrit la démarche de fréquenter davantage ces lieux de vie durant l’été.
● La moitié d’entre eux fréquenteront davantage ces lieux considérant que cela fait partie de l’art de vivre à la Française.
● Plus d’un Français sur trois a par ailleurs déjà participé à une collecte de soutien pour un café, bar ou restaurant ou pourrait le faire dans les semaines à venir.

75% des Français nostalgiques des restaurants

C’est en région parisienne que le manque se fait le plus ressentir. De surcroît, pour 83 % des habitants de Paris et proche banlieue, le confinement n’a été qu’un vecteur de frustration. En ce qui concerne les cafés et bars, 47% des Français révèlent être très attachés à ces établissements contre 60% en région parisienne. La réouverture de ces lieux de rassemblement, synonyme de convivialité intergénérationnelle, semble donc plus qu’attendue en zone rouge.

+10% d’augmentation prévue pour le budget mensuel pour les cafés et bars

Le budget moyen prévu pour la réouverture des cafés et des bars reste relativement stable : il varie de 2 euros (passant de 20 à 22€).

Qu’il s’agisse des cafés et bars ou des restaurants, le budget mensuel moyen prévu par les Franciliens pour la réouverture de ces lieux est sensiblement plus élevé : 76 € pour les restaurants (contre 60€ en province) et 33€ dans les bars et cafés (contre 20€).

Frédéric Fontanet, Directeur Général de Serig Informatique, filiale du groupe DL Software, précise : “Au lancement de cette étude, nous nous attendions à plus de réserves. Mais ce sondage révèle que l’art de vivre à la française est plus fort que les incertitudes liées à cette crise sanitaire. Les Français sont impatients à l’idée de fréquenter leurs lieux de vie. Et c’est une excellente nouvelle pour tout le secteur CHR-CHD. Cette étude confirme aussi des changements d’habitudes impactant notamment les cafés et bars. La démocratisation des machines à cafés et des tireuses à bières incitent à consommer davantage à domicile. De plus, Internet continue à révolutionner les modes de consommation, de distribution et d’approvisionnement.
Tout le monde est concerné : consommateurs, restaurateurs et distributeurs. La profession doit donc rester innovante, en utilisant le digital comme vecteur de performance et d’expérience client. Demain, nous serons aussi tous plus sensibles aux règles sanitaires exercées dans ces lieux de vie. C’est pourquoi, la mise en œuvre du plan d’aide du gouvernement est très attendue. La profession doit rester confiante mais prudente. En attendant, nous restons mobilisés aux côtés de nos clients grossistes en les aidant à rouvrir dès que possible et dans les meilleurs conditions.”

Méthodologie : sondage OpinionWay pour Serig réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 18 au 19 mai 2020 auprès d’un échantillon de 1077 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon les méthodes des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

A propos de Serig
Leader sur le marché des logiciels de gestion à destination des entrepositaires grossistes en boissons, Serig Informatique, filiale du groupe DL software, regroupe plus de 35 ans d’expertise métiers, totalement dédiée à la filière boissons, pour apporter le meilleur des solutions de gestion : la gamme COCKTAIL. Filiale du groupe DL Software, SERIG Informatique accompagne et équipe aujourd’hui près de 250 sites en France, distributeurs en bières, vins et spiritueux, dans leur gestion commerciale, comptable et financière.

Pour en savoir plus

France,