Monde
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Le rapport du jour de l’OMS sur le COVID-19

Cette page est mise à jour quotidiennement afin de pouvoir vous fournir les dernières observations de l’OMS parues dans leur rapport journalier ainsi que les dernières interventions et annonces de notre gouvernement.

L’OMS suit en permanence l’évolution de la situation et se tient prête à convoquer à nouveau le comité d’urgence dans un délai très court si nécessaire. Faire un don au fond de riposte OMS Covid 19. Vous pouvez également suivre le blog OMS officiel sur Covid19.

Retrouvez tous les articles Infodujour sur le Covid-19

Chiffres de la contamination en temps réel

Dernières vidéos du Gouvernement

Accédez aux dernières vidéos, conférences de presse du Gouvernement sur la chaine Youtube Officielle.

Rapport 130 du 29 mai 2020

  • L’OMS a publié un protocole de surveillance de l’infection par le CoV-2 du SRAS chez les travailleurs de la santé. Il s’agit d’un outil technique que les pays peuvent utiliser pour mieux comprendre les caractéristiques et les risques d’exposition des travailleurs de la santé infectés par le COVID-19.
  • Le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros, a déclaré lors de son point de presse régulier que le Fonds de réponse solidaire continuera à recevoir des dons pour soutenir les activités de l’OMS liées à COVID-19, tandis que la Fondation de l’OMS contribuera à financer tous les éléments du travail de l’OMS et sera pleinement alignée sur les priorités de l’Organisation.
  • Les membres de l’Initiative pour l’éradication de la poliomyélite du Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale soutiennent la formation des agents de santé pour répondre à l’épidémie de COVID-19 au Soudan.
  • L’OMS s’appuie sur l’expérience des professionnels de la santé, du personnel de police et des détenus en Italie pour donner des conseils sur la préparation, la prévention et le contrôle du COVID-19 dans les prisons et autres lieux de détention.
  • Les pharmaciens de proximité sont des acteurs clés de la réponse à COVID-19 et doivent savoir quelles sont les mesures à prendre s’ils soupçonnent ou voient des signes de COVID-19. Le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe a publié des lignes directrices techniques sur les moyens pratiques permettant aux systèmes de santé de mieux répondre à la COVID-19

PDF du 29 mai 2020 (anglais)

Rapport 129 du 28 mai 2020

  • L’OMS a publié un guide provisoire sur la prise en charge clinique de COVID-19, destiné aux cliniciens qui s’occupent de patients atteints de COVID-19 pendant toutes les phases de leur maladie.
  • L’OMS a publié un guide provisoire sur les considérations éthiques pour guider l’utilisation des technologies numériques de suivi de proximité pour la recherche des contacts COVID-19. Ce document fournit des orientations aux décideurs politiques et aux autres parties prenantes sur l’utilisation éthique et appropriée des technologies de suivi numérique de proximité pour COVID-19.
  • Le directeur régional de l’OMS pour les Amériques, le Dr Carissa F. Etienne, a déclaré que la réponse à la pandémie de COVID-19 dans la région des Amériques doit inclure la prise en charge des maladies chroniques, car une personne sur quatre est exposée à un risque accru de mauvais résultats de COVID-19 en raison de maladies non transmissibles sous-jacentes.
  • Dans l’édition d’aujourd’hui et le sujet « In focus » dans le PDF ci-dessous, les principaux changements apportés au guide de gestion clinique pour COVID-19 sont examinés

PDF du 28 mai 2020 (anglais)

Rapport 128 du 27 mai 2020

  • L’OMS a publié un protocole de contrôle (en anglais) des cas pour l’évaluation des facteurs de risque de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) chez les travailleurs de la santé. L’objectif principal de cette étude est de caractériser et d’évaluer les facteurs de risque d’infection par le SRAS-CoV-2 chez les travailleurs de la santé exposés à des patients atteints de COVID-19.
  • Un dossier scientifique a été publié par l’OMS qui étudie toute association entre le tabagisme et un risque accru de COVID-19. Au moment de cette étude, les preuves disponibles suggèrent que chez les patients hospitalisés atteints de COVID-19, le tabagisme est associé à une gravité accrue de la maladie et à la mort.
  • L’OMS a publié un protocole d’enquête séroépidémiologique (en anglais) stratifié par âge pour l’infection par le virus COVID-19. Ce protocole a été conçu pour étudier l’étendue de l’infection, telle que déterminée par des tests sanguins positifs dans la population générale, dans tout pays où une infection par le virus COVID-19 a été signalée.
    Le protocole a été conçu pour étudier l’étendue de l’infection, telle que déterminée par la séropositivité dans la population générale, dans tout pays où une infection par le virus COVID-19 a été signalée. Chaque pays peut avoir besoin d’adapter certains aspects de ce protocole pour s’aligner sur les systèmes de santé publique, de laboratoire et clinique, en fonction des capacités, de la disponibilité des ressources et de l’adéquation culturelle. Toutefois, en utilisant un protocole normalisé comme celui qui suit, les données épidémiologiques sur l’exposition et les échantillons biologiques peuvent être systématiquement recueillis et partagés rapidement dans un format qui peut être facilement agrégé, mis en tableau et analysé dans de nombreux contextes différents à l’échelle mondiale pour estimer en temps utile la gravité de l’infection par le virus COVID-19 et les taux d’attaque, ainsi que pour éclairer les réponses de santé publique et les décisions politiques. Ceci est particulièrement important dans le contexte d’un nouvel agent pathogène respiratoire, tel que le virus COVID-19.
  • Les éléments du Plan stratégique de préparation et de réponse (SPRP) de COVID-19 ont été mis à jour et sont régulièrement révisés par l’OMS en consultation avec les six bureaux régionaux. Ces éléments sont exposés dans l’appel COVID-19 de l’OMS.
  • Dans le sujet « In focus » du PDF ci-dessous, le pilier « Gestion de l’infodémie » de l’OMS examine comment l’OMS est à l’écoute des médias sociaux pour anticiper l’infodémie

PDF du 27 mai 2020 (anglais)

Jeudi 28 mai : Édouard Philippe annonce la 2ème étape du déconfinement

Rapport 127 du 26 mai 2020

  • Le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros, a mentionné dans son point de presse régulier que « plus de 400 hôpitaux dans 35 pays recrutent activement des patients et près de 3500 patients ont été recrutés dans 17 pays » dans le cadre de l’essai de solidarité qui a été établi pour évaluer la sécurité et l’efficacité de quatre médicaments et combinaisons de médicaments contre COVID-19
  • Le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe ainsi que le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont déclaré qu’ils continueront à réorienter leurs systèmes de surveillance de la grippe afin de détecter également le virus COVID-19.
  • Face à une demande mondiale sans précédent de fournitures médicales COVID-19 essentielles, l’OMS travaille avec ses partenaires pour contribuer à sécuriser les approvisionnements afin d’aider les pays les plus vulnérables. Ce sujet est abordé dans la rubrique « in focus » du pdf ci-dessous

PDF du 26 mai 2020 (anglais)

Rapport 126 du 25 mai 2020

  • Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a dispensé une formation aux agents de santé tanzaniens pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires à la prise en charge des patients gravement malades sous COVID-19. 160 agents de santé tanzaniens au total ont participé à une session de formation virtuelle de trois jours organisée par le ministère de la santé et l’Organisation mondiale de la santé.
  • Le Royaume-Uni contribuera à hauteur de 3,8 millions de dollars à l’intervention de COVID-19 dans les Caraïbes. La contribution financière au Bureau régional de l’OMS pour les Amériques aidera Antigua-et-Barbuda, le Belize, la Dominique, la Grenade, le Guyana, la Jamaïque, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines à contenir la propagation de la maladie et à en atténuer les effets.
  • L’OMS s’est associée à Vital Strategies et à d’autres partenaires mondiaux pour lancer un nouveau paquet technique : Révéler le coût de la COVID-19 : Un dossier technique pour la surveillance rapide de la mortalité et la réponse aux épidémies. Il s’agit d’un dossier technique pour la surveillance rapide de la mortalité et la réponse aux épidémies destiné à aider les gouvernements nationaux à planifier la surveillance et la réponse à la COVID-19

PDF du 25 mai 2020 (anglais)

Rapport 125 du 24 mai 2020

  • Au moins 80 millions d’enfants de moins d’un an exposés à des maladies telles que la diphtérie, la rougeole, la polio, COVID-19 perturbent les efforts de vaccination de routine, avertissent la GAVI, l’OMS et l’UNICEF. Les agences appellent à un effort conjoint pour assurer la sécurité des vaccinations de routine et procéder à des campagnes de vaccination contre les maladies mortelles évitables par la vaccination.
  • Le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a remercié, lors de son point de presse régulier du 22 mai, tous ceux qui ont contribué au Fonds de réponse de solidarité COVID-19. Le Fonds, lancé avec la Fondation des Nations Unies et la Fondation suisse de philanthropie, a jusqu’à présent recueilli plus de 214 millions de dollars US auprès de plus de 375 000 personnes, entreprises et fondations.
  • Le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques a organisé des sessions de sensibilisation des médias sur le reportage de COVID-19 afin de mieux faire comprendre aux journalistes les questions sous-jacentes liées à la pandémie et de permettre ainsi un reportage plus sensible.

    Nombre de cas COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l'OMS, du 30 décembre 2019 au 24 mai2020
    Nombre de cas COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS, du 30 décembre 2019 au 24 mai2020

PDF du 24 mai 2020 (anglais)

Rapport 124 du 23 mai 2020

  • L’OMS a publié un cadre de suivi (anglais) et d’évaluation COVID-19 qui énumère les principaux indicateurs de santé publique et des services et systèmes de santé essentiels pour surveiller la préparation, la réponse et les situations pendant la pandémie COVID-19
  • L’OMS a mis à jour un document (anglais) sur les directives de planification opérationnelle pour soutenir la préparation et la réponse des pays. Ce document fournit un guide pratique qui peut être utilisé par les autorités nationales pour développer et mettre à jour leurs plans nationaux COVID-19 en fonction des principaux piliers de la préparation et de la réponse à COVID-19.
  • L’OMS a publié un guide provisoire intitulé (anglais) « Cadre pour la prise de décision : mise en œuvre des campagnes de vaccination de masse dans le contexte de la COVID-19 ». Ce document décrit les principes à prendre en compte lors de la délibération sur la mise en œuvre de campagnes de vaccination de masse pour la prévention des maladies évitables par la vaccination et des maladies à haut impact (VPD/HID), et lors de l’évaluation des risques et des avantages liés à la conduite de campagnes de vaccination en réponse à des flambées de VPD/HID.
  • L’OMS a publié un guide provisoire (anglais) sur la lutte contre la propagation de COVID-19 aux points de passage au sol, conseillant aux pays de réduire la propagation de COVID-19 résultant des voyages, du transport et du commerce sur et autour des points de passage au sol

PDF du 23 mai 2020 (anglais)

Rapport 123 du 22 mai 2020

  • L’OMS et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont uni leurs forces pour améliorer les services de santé destinés aux réfugiés, aux personnes déplacées et aux apatrides. L’OMS et le HCR ont signé un nouvel accord visant à renforcer et à faire progresser les services de santé publique pour les millions de personnes déplacées dans le monde. Cette année, l’un des principaux objectifs sera de soutenir les efforts en cours pour protéger les quelque 70 millions de personnes déplacées en raison de l’épidémie de choléra de COVID-19.
  • L’OMS a soutenu le Smithsonian Science Education Center et le partenariat inter-académique pour lancer un nouveau guide de réponse rapide COVID-19 pour les jeunes de 8 à 17 ans, intitulé « COVID-19 ! Comment puis-je me protéger et protéger les autres ? Ce guide, qui s’appuie sur les objectifs de développement durable pour 2030, vise à aider les jeunes à comprendre la science et les sciences sociales de COVID-19 et à les aider à prendre des mesures pour assurer leur sécurité et celle de leur famille et de leur communauté.
  • L’OMS a lancé une nouvelle fonction de recherche pour les questions sur COVID-19. Le site web de l’OMS, COVID-19, comporte une barre de recherche améliorée de traitement du langage naturel, qui comprend les questions posées dans le langage courant et fournit des réponses plus précises à ces questions.
  • L’OMS et ses partenaires ont publié des conseils sur la biosécurité en laboratoire (anglais) liée à l’analyse des échantillons cliniques et des conseils (anglais) sur le rapatriement des restes humains COVID-19 par voie aérienne, qui sont tous deux examinés dans le sujet ‘in focus » du pdf ci-dessous

PDF du 22 mai 2020 (anglais)

Rapport 122 du 21 mai 2020

  • L’Assemblée mondiale de la santé de l’OMS s’est achevée sur un engagement mondial en faveur de la réponse à la COVID-19. Les délégués ont adopté une résolution historique visant à rassembler le monde pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
  • L’OMS soutient la Somalie depuis le début de cette épidémie afin d’améliorer ses mesures de lutte contre l’infection, ses capacités de dépistage et la gestion des cas. En particulier, des formations ont été dispensées au personnel soignant de l’hôpital De-Martino et de 13 autres centres d’isolement dans le pays, qui ont également reçu des fournitures médicales et une aide budgétaire pour les salaires. Toutefois, jusqu’à présent, seuls 26 % de l’appel urgent de l’OMS de 21,95 millions de dollars US pour la réponse d’urgence à COVID-19 en Somalie ont été financés
  • La Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, célébrée chaque année le 21 mai, est l’occasion de célébrer non seulement la richesse des cultures du monde, mais aussi l’importance de la compétence culturelle et du dialogue interculturel au sein des systèmes de santé. Elle nous rappelle également que les efforts de santé publique contre la pandémie COVID-19 nécessitent une approche de la société dans son ensemble et doivent inclure les populations vulnérables telles que les réfugiés et les migrants dans les plans et stratégies nationaux

PDF du 21 mai 2020 (anglais)

Rapport 121 du 20 mai 2020

  • Le Dr Carissa F. Etienne, directeur régional de l’OMS pour les Amériques, a souligné (anglais) que pour faire face à la COVID-19, il faudra protéger les groupes vulnérables – notamment les femmes, les populations défavorisées, les populations autochtones et les migrants – en s’attaquant aux inégalités sanitaires, sociales et économiques.
  • L’OMS a publié un nouveau formulaire de rapport (anglais) de cas pour les « cas suspectés de syndrome inflammatoire multisystémique (SMI) chez les enfants et les adolescents, liés à la COVID-19« , destiné aux professionnels de la santé publique pour la collecte de données standardisées sur les présentations cliniques, la gravité et les résultats.
  • L’Ouganda a commandé le premier laboratoire COVID-19 de Port Health à la principale frontière entre l’Ouganda et la Tanzanie, compte tenu de l’importation potentielle de COVID-19 par les camionneurs. Deux appareils GeneXpert seront utilisés pour tester tous les chauffeurs de camion arrivant au point d’entrée de Mutukula, où les résultats seront disponibles dans les 45 minutes.
  • Un médecin du Caire, en Égypte, décrit comment il a été infecté par la COVID-19 et s’en est remis, et souligne la nécessité pour les travailleurs de la santé de pratiquer des mesures de base en matière d’infection, de prévention et de contrôle lorsqu’ils interagissent avec les patients.
  • Les données issues des sciences sociales peuvent aider les responsables à élaborer et à mettre en œuvre des politiques qui ont plus de chances de fonctionner, car elles sont adaptées aux besoins locaux. Dans la section « in focus » du PDF ci-dessous, l’OMS examine le programme de la feuille de route de recherche COVID-19 pour traduire les données probantes issues des sciences sociales en action.

PDF du 20 mai 2020 (anglais)

Rapport 120 du 19 mai 2020

PDF du 19 mai 2020 (anglais)

Rapport 119 du 18 mai 2020

  • La 73e Assemblée mondiale de la santé, qui s’est ouverte aujourd’hui, se concentrera sur la pandémie de COVID-19. Les États membres feront des déclarations, rendront compte de leurs progrès dans la lutte contre le coronavirus, partageront leurs connaissances sur l’évolution de la situation et examineront un projet de résolution sur la COVID-19. Il est disponible en direct en ligne en anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe.
  • L’OMS a signé un accord (texte en anglais) avec le Comité international olympique (CIO) pour travailler ensemble à la promotion de la santé par le sport et l’activité physique, en mettant l’accent sur la prévention des maladies non transmissibles (MNT). Cette collaboration arrive à point nommé, car la pandémie actuelle de COVID-19 touche particulièrement les personnes atteintes de MNT.
  • Les inondations en Somalie ont fait craindre une recrudescence des cas de choléra alors que le pays est confronté à un nombre croissant de cas de COVID-19. Le bureau de pays de l’OMS a envoyé des fournitures médicales de première nécessité, mais le financement des opérations humanitaires en Somalie reste très faible.
  • Sony Music Latin et Global Citizen ont publié un nouveau titre « Color Esperanza » dont les bénéfices sont versés à l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) – le bureau régional de l’OMS pour les Amériques – et à ses efforts de secours COVID-19 à travers les Amériques.
  • L’OMS a mis en garde contre la recommandation ou l’administration de traitements non éprouvés aux patients atteints de COVID-19. Dans le sujet « in focus » du PDF ci-dessous, l’OMS souligne comment les Trialis de solidarité de l’OMS aident à trouver un traitement efficace pour COVID-19

PDF du 18 mai 2020 (anglais)

Rapport 118 du 17 mai 2020

  • Les présidents Carlos Alvarado Quesada du Costa Rica et Sebastián Piñera du Chili se sont joints au directeur général de l’OMS, le Dr Tedros, le 15 mai, pour annoncer (anglais) les progrès d’une plateforme technologique qui vise à lever les obstacles à l’accès à des vaccins, médicaments et autres produits de santé efficaces contre la COVID-19. Cette plateforme, qui sera officiellement lancée le 29 mai, permettra de mettre en commun les données, les connaissances et la propriété intellectuelle des produits de santé COVID-19 existants ou nouveaux afin de fournir des « biens publics mondiaux » à tous les individus et à tous les pays.
  • Le Japon a accepté de contribuer à hauteur de plus de 2,7 millions de dollars pour aider neuf pays des Amériques à renforcer leurs capacités à détecter les cas, à surveiller et à contrôler les épidémies de COVID-19, ainsi qu’à faire en sorte que des informations de santé publique fiables sur la pandémie de COVID-19 soient mises à la disposition des personnes participant à l’intervention et du grand public.
  • Une communauté de jeunes influenceurs, appelée Global Shapers Community, travaille avec le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe afin de s’assurer que des conseils de santé adaptés parviennent aux communautés, aux familles et aux individus dans les pays de la Région européenne. Cette collaboration permet aux jeunes membres de la communauté de signaler les rumeurs, de rendre compte du ton des discussions sur leurs chaînes et de poser des questions, ainsi que de partager des informations et de proposer des idées à l’OMS. Les informations sont ensuite utilisées par l’OMS pour mieux adapter la communication des risques et remédier à la désinformation

PDF du 17 mai 2020 (anglais)

Rapport 117 du 16 mai 2020

  • L’OMS a publié un nouveau dossier scientifique (en anglais) sur le « Syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants et les adolescents atteints de COVID-19« , compte tenu des groupes d’enfants et d’adolescents qui doivent être admis dans des unités de soins intensifs en raison d’un état inflammatoire multisystémique. Il est urgent de recueillir des données standardisées décrivant l’épidémiologie, les présentations cliniques, la gravité et les résultats.
  • Dans son point de presse d’hier (en anglais), le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a souligné la nécessité de « libérer toute la puissance de la science, afin d’apporter des innovations qui soient évolutives, utilisables et profitables à tous, partout, en même temps ».
  • L’OMS a publié un nouveau guide en anglais intitulé « Nettoyage et désinfection des surfaces environnementales dans le cadre de COVID-19« , destiné aux professionnels de la santé, aux professionnels de la santé publique et aux autorités sanitaires qui élaborent et mettent en œuvre des politiques de nettoyage et de désinfection et des procédures opérationnelles standard.
  • L’OMS et l’UNICEF ont publié un document sur les questions fréquemment posées (FAQ en PDF)) sur la vaccination dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ces FAQ accompagnent les principes directeurs de l’OMS pour les activités de vaccination pendant la pandémie COVID-19 (PDF en anglais)

covid19-courbe-epidemique-16-mai-2020

PDF du 16 mai 2020 (anglais)

Rapport 116 du 15 mai 2020

PDF du 15 mai 2020 (anglais)

Rapport 115 du 14 mai 2020

  • Le Lesotho a signalé son premier cas de COVID-19.
  • L’OMS a publié un document d’orientation provisoire sur les tests de biosécurité en laboratoire des échantillons cliniques (en anglais) de patients qui répondent à la définition de cas de la maladie à coronavirus (COVID-19).
  • Dans son point de presse d’hier, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a souligné le besoin urgent pour tous les pays d’investir dans des systèmes de santé et des soins de santé primaires solides, qui constituent la meilleure défense contre des épidémies comme celle de COVID-19. Les statistiques sanitaires mondiales publiées par l’OMS montrent que les populations du monde entier vivent plus longtemps et en meilleure santé, les gains les plus importants étant enregistrés dans les pays à faible revenu. Toutefois, le rapport montre également que le rythme des progrès est trop lent pour atteindre les objectifs de développement durable et que COVID-19 ne fera qu’aggraver la situation.
  • L’OMS a annoncé le lancement de l’Académie de l’OMS et des applications mobiles de l’OMS Info (anglais) : l’application Académie de l’OMS est conçue pour aider les travailleurs de la santé pendant COVID-19, tandis que l’application OMS Info permettra au grand public d’accéder en temps réel aux dernières nouvelles et aux derniers développements.
  • Face au surpeuplement de nombreux lieux de détention, qui porte atteinte à l’hygiène, la santé, la sécurité et la dignité humaine, l’ONUDC, l’OMS, l’ONUSIDA et le HCDH ont publié une déclaration commune sur la COVID-19 (anglais)dans les prisons et autres lieux fermés afin d’attirer d’urgence l’attention des dirigeants politiques sur la vulnérabilité accrue des prisonniers et autres personnes privées de liberté en raison de la pandémie de COVID-19.

PDF du 14 mai 2020 (anglais)

Rapport 114 du 13 mai 2020

PDF du 13 mai 2020 (anglais)

Rapport 113 du 12 mai 2020

  • L’OMS a publié (en anglais) un nouveau guide sur les considérations relatives aux mesures de santé publique en milieu scolaire dans le cadre de COVID-19, en annexe à un guide précédent sur l’ajustement des mesures de santé publique et des mesures sociales publié le 15 avril 2020.
  • L’OMS a publié une déclaration sur le tabagisme et la COVID-19. Un examen des études réalisées par des experts de la santé publique réunis par l’OMS a révélé que les fumeurs sont plus susceptibles de développer une maladie grave avec COVID-19, par rapport aux non-fumeurs. L’OMS invite les chercheurs, les scientifiques et les médias à faire preuve de prudence avant d’amplifier des allégations non prouvées selon lesquelles le tabac ou la nicotine pourraient réduire le risque de COVID-19.
  • Dans son point de presse d’hier, le directeur général, le Dr Tedros, a appelé à une levée lente et régulière des mesures de santé publique et des mesures sociales (dites de verrouillage), qui sont essentielles pour stimuler les économies, tout en gardant un œil vigilant sur le virus afin que les mesures de lutte puissent être rapidement mises en œuvre si une recrudescence des cas est constatée.
  • Dans la rubrique « In Focus » du PDF ci-dessous, le service Opérations et logistique de soutien de l’OMS (OSL), en collaboration avec un réseau technique d’universités, d’architectes, d’ingénieurs biomédicaux et d’autres experts de la santé, s’efforce de soutenir la création de centres de traitement COVID-19, d’installations d’auto-mise en quarantaine et d’installations communautaires à la demande des pays qui souhaitent obtenir des conseils techniques pour la mise en place de telles installations

PDF du 12 mai 2020 (anglais)

Rapport 112 du 11 mai 2020

  • L’OMS a publié un nouveau guide sur les stratégies de surveillance de l’infection humaine par COVID-19 (anglais). Ce document donne un aperçu des stratégies de surveillance que les États membres devraient envisager dans le cadre d’une surveillance nationale globale de COVID-19. Il souligne également la nécessité d’adapter et de renforcer les systèmes nationaux existants, le cas échéant, et d’accroître les capacités de surveillance si nécessaire.
  • L’OMS a publié de nouvelles orientations sur la recherche des contacts dans le cadre de la COVID-19 (anglais). Lorsqu’elles seront appliquées systématiquement, ces orientations contribueront à briser les chaînes de transmission de COVID-19 et d’autres maladies infectieuses et constituent donc un outil de santé publique essentiel pour contrôler les épidémies de maladies infectieuses.
  • Dans le numéro d’aujourd’hui et la rubrique « In Focus », l’OMS fait le point sur les travaux des équipes médicales d’urgence, du réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie, ainsi que sur la communication des risques et l’engagement communautaire.

PDF du 11 mai 2020 (anglais)

Rapport 111 du 10 mai 2020

PDF du 10 mai 2020 (anglais)

Rapport 110 du 9 mai 2020

  • Le coordinateur des secours d’urgence/secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a lancé une mise à jour du Plan global d’intervention humanitaire pour COVID-19 (GHRP – anglais). Il a été rejoint par le directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire de l’OMS, le Dr Mike Ryan, la présidente et directrice générale d’Oxfam America, Abby Maxman, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, et le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, David Beasley. Le GHRP a un besoin de financement de 6,7 milliards de dollars US pour protéger les millions de personnes déjà confrontées à des crises humanitaires dans plusieurs pays. Pour plus d’informations, un reportage des Nations unies et un enregistrement sur YouTuber est disponible.
  • De nouvelles orientations provisoires ont été publiées (anglais) par le Comité permanent interorganisations sur la manière d’adapter les mesures de prévention et d’intervention de COVID-19 à une utilisation dans des contextes humanitaires et à faible capacité.
  • L’OMS a publié une vidéo résumant les moments clés des réponses apportées jusqu’à présent:

     

PDF du 9 mai 2020 (anglais)

 

Rapport 109 du 8 mai 2020

PDF du 8 mai 2020 (anglais)

Rapport 108 du 7 mai 2020

  • Plus de 3,5 millions de cas de COVID-19 et 250 000 décès ont maintenant été signalés à l’OMS
  • Lors du point de presse du 6 mai, le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a rappelé, en évoquant le fait que les crises peuvent exacerber les inégalités existantes, que « nous ne pouvons pas mettre fin à la pandémie tant que nous ne nous attaquons pas aux inégalités qui l’alimentent« .
  • L’OMS, l’UNICEF et la Fédération internationale de la Croix-Rouge ont publié un guide (anglais) à l’intention des pays sur la manière de maintenir les soins de santé communautaires dans le contexte de la COVID-19.
  • L’OMS et la délégation de l’Union européenne (UE) ont annoncé une nouvelle collaboration en Somalie (anglais) pour renforcer les activités de réponse opérationnelle à COVID-19.
  • Les messages de COVID-19 touchent de nouveaux publics en Turquie, où les ambassadeurs itinérants des agences des Nations Unies partagent les informations de l’OMS avec leurs partisans.
  • Dans le sujet « In focus » du PDF du jour, l’OMS énumère huit critères clés pour l’acceptabilité éthique des études COVID-19 sur les défis humains.
    • Évaluations scientifiques et éthiques
      Critère 1 – Justification scientifique
      Les études de provocation sur le SRAS doivent avoir une justification scientifique solide
      Critère 2 – Évaluation des risques et des avantages potentiels
    • Consultation et coordination
      Critère 3 – Consultation et engagement
      Les programmes de recherche sur le SRAS doivent être informés par la consultation et l’engagement du public ainsi que des experts et des décideurs politiques concernés
      Critère 4 – Coordination
      Les programmes de recherche sur le SRAS doivent impliquer une étroite coordination entre les chercheurs, bailleurs de fonds, décideurs politiques et régulateurs
    • Critères de sélection
      Critère 5 – Sélection du site
      Les études sur le défi du SRAS-CoV-2 doivent être situées là où la recherche peut être menée selon les critères scientifiques les plus élevés, normes cliniques et éthiques
      Critère 6 – Sélection des participants
      Les chercheurs des études de provocation du SRAS-CoV-2 doivent s’assurer que les critères de sélection des participants limitent et minimisent les risques
    • Examen et consentement
      Critère 7 – Examen par des experts
      Les études de provocation du SRAS-CoV-2 doivent être examinées par un comité indépendant spécialisé
      Critère 8 – Consentement éclairé
      Les études de provocation du SRAS-CoV-2 doivent impliquer un consentement éclairé rigoureux

PDF du 7 mai 2020 (anglais)

Jeudi 7 mai : Édouard Philippe annonce le plan de déconfinement du 11 mai

 

Rapport 107 du 6 mai 2020

  • Vingt ans se sont écoulés depuis la création du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN), un proche partenaire de l’OMS qui a répondu à des situations d’urgence dans 85 pays différents, dont la pandémie COVID-19.
  • Le directeur régional de l’OMS pour les Amériques, le Dr Carissa F. Etienne, a averti que la réduction des mesures de distanciation sociale « trop tôt pourrait accélérer la propagation du virus et ouvrir la porte à une recrudescence spectaculaire ou à une propagation aux zones adjacentes« .
  • Dans le « In focus » du pdf ci-dessous, vous trouverez des détails sur un webinaire que l’OMS a organisé hier pour en savoir plus sur la façon dont les jeunes contribuent à la réponse au COVID-19 et comment ils voient leur avenir dans un monde post-pandémique.

PDF du 6 mai 2020 (anglais)

Rapport 106 du 5 mai 2020

  • Chaque année, le 5 mai, nous célébrons la Journée de l’hygiène des mains afin de mobiliser les gens du monde entier pour accroître l’adhésion aux pratiques d’hygiène des mains dans les établissements de santé. Lors de son point de presse, le directeur général a rappelé que « dans le monde, moins des deux tiers des établissements de santé sont équipés de postes d’hygiène des mains, et 3 milliards de personnes n’ont pas d’eau ni de savon à la maison« . Le Dr Poonam Khetrapal Singh, directeur régional de l’OMS pour l’Asie du Sud-Est, a déclaré que « des mesures efficaces de prévention et de contrôle des infections, y compris l’hygiène des mains, sont essentielles pour s’assurer que les établissements de santé ne deviennent pas des plaques tournantes de la transmission de COVID-19 ».
  • Une mission COVID-19 de l’OMS est arrivée au Tadjikistan pour soutenir la réponse du pays à la pandémie.
  • Aujourd’hui marque également la Journée internationale de la sage-femme (anglais). Les sages-femmes fournissent des services vitaux aux femmes enceintes, en veillant à la santé des femmes et de leurs bébés. Comme l’a déclaré le directeur général lors de son point de presse, « elles risquent leur vie pour donner la vie à d’autres« . Le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe a publié un article de presse sur l’expérience d’une sage-femme en Italie.
  • Hier, les dirigeants de 40 pays du monde entier se sont réunis pour soutenir lAccélérateur d’accès aux outils COVID-19 (ACT) (pdf en anglais), une initiative de l’OMS visant à soutenir le développement, la production et la distribution équitable de vaccins, de diagnostics et de produits thérapeutiques contre COVID-19. Quelque 7,4 milliards d’euros ont été promis, dans ce que le directeur général a décrit comme une « démonstration puissante et inspirante de solidarité mondiale ».

PDF du 4 mai 2020 (anglais)

Rapport 105 du 4 mai 2020

  • L’OMS a fourni des médicaments (anglais) supplémentaires à la République islamique d’Iran dans le cadre de l’Essai de solidarité, un effort mondial pour trouver un traitement efficace contre le COVID-19.
  • Les équipes de surveillance de la poliomyélite se rendent dans les endroits les plus éloignés du globe pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Un article (en anglais) sur les équipes de lutte contre la polio travaillant en Somalie est disponible.
  • Sujet ‘in focus’ : Mise à jour sur la coordination des partenaires :
    • L’UNICEF, la FICR, les CDC américains et l’OCHA sont des partenaires majeurs intégrés dans l’équipe mondiale de gestion des incidents COVID-19 à Genève et soutiennent tous les piliers de l’intervention.
    • 127 équipes médicales d’urgence (EMT) sont inscrites dans la classification mondiale (https://extranet.who.int/emt/), dont 29 sont déjà classées et 98 dans le processus de classification. À ce jour, 19 équipes médicales d’urgence ont été déployées à l’échelle internationale et 36 autres équipes médicales d’urgence soutiennent les opérations nationales en réponse à COVID-19, apportant un soutien à 15 pays.
    • Au 27 avril 2020, les opérations des équipes médicales d’urgence ont considérablement augmenté en Afrique, la région où les opérations internationales sont les plus nombreuses, suivie par la région européenne. En particulier, d’importantes équipes d’urgence ont été déployées en Italie, au Cambodge, en Mongolie et au Kirghizstan. 58 sessions de formation ont été organisées et plus de 3100 intervenants de première ligne ont été formés.
    • Les partenaires du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) sont les suivants : soutien à l’évaluation des risques et à la planification stratégique et opérationnelle, et fourniture de conseils techniques dans tous les piliers des opérations sanitaires, en particulier la gestion clinique, l’IPC, les laboratoires et la communication des risques et l’engagement communautaire (RCCE).
    • Au 4 mai 2020, 400 offres de soutien avaient été reçues de la part des partenaires du GOARN, dont un grand nombre de manifestations d’intérêt de la part des partenaires de l’initiative « Une seule santé », en particulier de l’Asie du Sud-Est et des régions du Pacifique occidental. Le soutien actuel comprend des missions en Éthiopie, à São Tomé-et-Principe, au Tadjikistan et au Timor-Oriental.
    • Esri, le leader mondial des logiciels de systèmes d’information géographique (SIG), fournit un ensemble ArcGIS gratuit et complet à tous les partenaires du réseau GOARN et aux ministères de la santé pour soutenir la réponse à COVID-19. L’OMS et les partenaires GOARN s’efforcent de faciliter la formation ArcGIS en ligne afin de renforcer et d’améliorer la capacité opérationnelle des partenaires.
    • Les groupes de coordination régionaux du RCCE pour l’Asie et l’Afrique triangulent les données opérationnelles des sciences sociales, y compris les données de retour d’information des communautés, l’analyse des sentiments et des perceptions et l’exploration des données en ligne. Cela permettra de mieux informer les stratégies de prise de décision et d’engagement communautaire. L’objectif est de relier progressivement les partenaires qui collectent des données à un système de suivi et de rapport plus complet et mieux coordonné, accessible à tous. Au niveau régional et mondial, les équipes du RCCE étudient la possibilité de développer des tableaux de bord inter-agences pour visualiser les données afin de mieux informer la planification des interventions opérationnelles.
    • La FICR, l’UNICEF et l’OMS, en étroite coordination avec le GOARN et avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates, travaillent à la mise en place d’un service collectif mondial du RCCE pour aider la santé publique et la réponse humanitaire. Ce service s’appuiera sur les efforts de coordination existants pour apporter un soutien mondial, régional et national à l’architecture sanitaire et humanitaire. Le RCCE se concentre cette semaine sur les points suivants : l’engagement des communautés après la fermeture des écoles, y compris la réouverture des écoles, la campagne de lavage des mains et l’engagement avec les organisations confessionnelles lors des festivals religieux, y compris le Ramadan.GOARN est l’acronyme de « Global Outbreak Alert and Response Network » C’est le réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie créé par l’OMS en avril 2000

PDF du 4 mai 2020 (anglais)

Rapport 104 du 3 mai 2020

  • L’OMS a récemment mis à jour le document (anglais) sur l’état de préparation et de réaction des pays à la COVID-19, qui souligne que tous les pays sont à risque et doivent se préparer et réagir à la COVID-19. Chaque pays est encouragé à planifier ses actions de préparation et d’intervention conformément au plan stratégique mondial de préparation et d’intervention.
  • Alors que le Yémen confirme ses premiers cas de COVID-19, le Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale a publié une déclaration soulignant que l’action et l’engagement collectifs sont le seul moyen d’atténuer la pandémie : « Tant qu’un seul cas n’aura pas été identifié et traité, isolé et que les contacts n’auront pas été retrouvés, COVID-19 continuera de représenter une menace importante pour le peuple yéménite et le système de santé du pays« .
  • L’OMS a récemment publié une FAQ (anglais) pour le portail d’approvisionnement COVID-19. Le portail d’approvisionnement COVID-19 est un outil spécialement conçu pour aider les autorités nationales et tous les partenaires d’exécution qui soutiennent les plans d’action nationaux COVID-19 à demander des fournitures essentielles.
  • Depuis le 15 avril, l’OMS fournit une mise à jour hebdomadaire sur COVID-19 (en anglais), la dernière mise à jour ayant été publiée le 1er mai. Le rapport complète les rapports de situation quotidiens, en plus de fournir des détails sur le mécanisme de financement de l’OMS.

PDF du 3 mai 2020 (anglais)

 

Rapport 103 du 2 mai 2020

  • Aucun nouveau cas de COVID-19 signalé par un pays/territoire au cours des dernières 24 heures
  • L’OMS et la Banque européenne d’investissement ont signé hier un accord de collaboration visant à accélérer les investissements dans la préparation sanitaire et les soins de santé primaires dans les pays les plus vulnérables à la pandémie de COVID-19. La première phase permettra de renforcer les soins de santé primaires dans les pays africains.
  • Le directeur général, le Dr Tedros, a déclaré hier dans son point de presse habituel qu’avec la signature de l’accord, « nous approfondissons nos relations avec l’Union européenne ». Il a également rappelé à tous que la Commission européenne organisera le 4 mai une conférence d’annonce de contributions pour collecter des fonds en vue d’investir dans la recherche de vaccins.
  • Recommandations et conseils pour le public

PDF du 2 mai 2020 (anglais)

Projet de loi sur le déconfinement: le compte-rendu du Conseil des ministres du 2 mai

Annonces du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres du 2 avril, portant notamment sur le projet de loi sur le déconfinement (source: AFP – il s’agit bien de la vidéo du 2 mai).

 

Rapport 102 du 1er mai 2020

  • Deux États membres (Comores et Tadjikistan) ont signalé des cas de COVID-19 au cours des 24 dernières heures.
  • La troisième réunion du Comité des urgences a été convoquée par le directeur général de l’OMS en vertu du Règlement sanitaire international (2005) (RSI) concernant COVID-19.
  • Le directeur régional de l’OMS pour l’Europe, le docteur Hans Henri P. Kluge, a déclaré que  » nous vaincrons COVID-19 en diffusant les connaissances en toute transparence, en offrant un soutien personnalisé sur le terrain et en faisant preuve d’une solidarité sans faille « . Dans une autre déclaration (anglais), il a souligné que « nous ne pouvons pas permettre que l’impact de COVID-19 soit amplifié en négligeant d’autres mesures vitales de protection de la santé« .
  • Le Bureau régional de l’OMS pour les Amériques a exhorté les autorités sanitaires à prendre des mesures spécifiques pour protéger les travailleurs de la santé (anglais) et les communautés pendant les activités de vaccination essentielles tout au long de la pandémie de COVID-19.
  • L’OMS convoque les fabricants, les autorités de réglementation se réunissent sur les vaccins COVID-19 (anglais)
  • Dans la rubrique « in focus » du PDF ci-dessous, l’OMS décrit les travaux visant à garantir que les navires et les marins puissent continuer à fournir des biens vitaux, notamment des fournitures médicales et des aliments, pendant la pandémie de COVID-19
  • N.B. : La mise en page du rapport a été modifiée afin d’améliorer l’accessibilité pour les personnes ayant une déficience visuelle.

    Courbe épidémique des COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS jusqu’au 1er mai 2020 (source : OMS)
    Courbe épidémique des COVID-19 confirmés, par date de rapport et par région de l’OMS jusqu’au 1er mai 2020 (source : OMS)

PDF du 1er mai 2020 (anglais)

 

La situation mondiale début mai 2020

covid-19-carte-2-mai-2020
Carte Johns Hopkins CSSE au 2 mai 2020

Archives OMS

Rapports Covid-2019 – Avril 2020

Rapports Covid-2019 – Mars 2020

Rapports Covid-2019 – Février 2020

Rapports Covid-2019 – Janvier 2020

Monde,