Meurthe et Moselle
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Le futur tram au menu du Conseil Municipal de Nancy

Les élus plancheront lundi 16 décembre 2019 sur 76 rapports. Voici les principaux.

Le futur tram de Nancy verdi et arboré (photo Métropole de Nancy)

– Le Nouveau Tram : le conseil municipal devra émettre un avis favorable sur le dossier de demande de déclaration d’utilité publique des travaux nécessaires au renouvellement et à l’extension de la Ligne 1 du tramway métropolitain. Ce tram sera la colonne vertébrale de la politique de Transition Ecologique du territoire. La Ville de Nancy a mis en avant deux points importants : la Ligne 1 devra être verdie et arborée tout le long du tracé, y compris dans le centre historique de Nancy. La concertation et l’information de proximité devront être exemplaires auprès des habitants et des acteurs économiques, avant et pendant la durée du chantier.

Le rapport sur le Développement Durable reflète la mise en œuvre de la feuille de route « Transition Ecologique » de la Ville de Nancy. Premier plan triennal 2019-2021 : sur les 90 actions, 80 % ont déjà été engagées. Cette transition est enracinée dans tous les quartiers et un tiers des actions retenues dans ce plan triennal ont été demandées par les citoyens.
Un deuxième appel à projets sera lancé en 2020 dans le cadre de la Transition écologique, en direction du secteur associatif.
Le raccordement au réseau public de chauffage urbain se poursuit et deux nouvelles écoles vont en bénéficier : l’école élémentaire Jules Ferry et l’école maternelle des Tiercelins.
La Ville de Nancy va installer huit bornes de recharge électrique au centre technique Marcel Brot et demandera pour cet investissement une subvention auprès d’Avere France.

– Le Budget Primitif 2020 : les engagements sont tenus. Dans un souci constant de bonne gestion, les dépenses réelles de fonctionnement diminuent en effet de 0,41 % par rapport au budget primitif 2019. La Ville de Nancy respecte le contrat de Cahors qu’elle a signé en 2018 : le budget se conforme parfaitement à la trajectoire financière qui a fait l’objet d’une contractualisation avec l’État et qui limite cette évolution à 1,2 %.
Le budget primitif 2020 consolidé représente 143,3 M€ de dépenses réelles, dont 116,6 M€ en fonctionnement et 26,7 M€ en investissement. Il s’inscrit pleinement, comme tous ceux qui l’ont précédé, dans la stratégie budgétaire présentée en 2014 par l’équipe municipale avec un maintien de l’investissement sans hausse de la fiscalité et sans hausse de la dette. Il permet de concrétiser les principales opérations définies dans le projet de Ville et de poursuivre l’effort sans précédent engagé vers la transition écologique dans le cadre de la feuille de route « Nancy 2030, Cap sur la Ville écologique ».

Egalité hommes femmes

L’épargne de la Ville de Nancy a été dynamisée par la maîtrise des dépenses de fonctionnement. Il faut souligner que si l’investissement est handicapé dans de nombreuses communes en raison de la baisse des dotations de l’état, la situation budgétaire saine de la Ville de Nancy permet un bon taux d’investissement alors qu’elle a dû faire face à une baisse de 10 millions d’euros de ces dotations. Aujourd’hui, les incertitudes demeurent sur la réforme de la fiscalité locale.
Les frais de personnel représentent 51% des dépenses de fonctionnement et les subventions un quart des dépenses de fonctionnement.
Les dépenses d’investissement concernent des opérations en voie d’achèvement qui étaient inscrites dans le Projet de Ville et des opérations de la feuille de route « Transition écologique » : l’Octroi de Nancy, pépinière culturelle et créative – Le Grand Hôtel de la Reine – Le Palais des Ducs de Lorraine – Le renouvellement du parc de véhicules en énergie propre – Les travaux de performance énergétique – La poursuite des travaux de rénovation des écoles – Le réaménagement de la Place de la Croix de Bourgogne – La création d’îlots de fraîcheur…

Effectifs – Le Conseil municipal devra prendre acte du rapport annuel en matière d’égalité entre les femmes et les hommes pour l’année 2019.

Art et essai – La Ville de Nancy devrait voter deux aides à l’investissement de 10 000 euros à Eole Ciné et de 30 000 euros à Commanderie Ciné pour les Caméo Saint-Sébastien et Caméo Commanderie pour leurs travaux. Ils ont réalisé près de 245 000 entrées en 2018 et emploient 18 personnes.

Sillon Lorrain – Une communication sera faite sur le mandat 2014/2020 du Pôle Métropolitain Européen du Sillon Lorrain.

Baptême de rue – Le Conseil Municipal devrait dénommer la première section de la Voie de la Meurthe, située entre l’avenue du XX° Corps et la rue Bazin, rue Olympe de Gouges. Cette femme de lettres entrée en politique a été guillotinée en novembre 1793 à Paris. Elle a écrit la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne et a laissé de nombreux textes en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs.

Musique au musée – Le Conservatoire régional du Grand Nancy et Nancy-Musées croisent et harmonisent leur programmation. En 2020, l’offre culturelle du musée des Beaux-arts de Nancy sera rythmée par plusieurs moments musicaux associant les élèves du Conservatoire et leurs professeurs.

La famille Adam – La Ville de Nancy signera une convention avec le musée du Louvre pour l’organisation de l’exposition « La sculpture en héritage. Les Adam, une dynastie lorraine » au musée des beaux-arts du 18 septembre 2020 au 10 janvier 2021. Originaire de Nancy, la famille Adam est l’une des plus célèbres dynasties de sculpteurs
français. Sur trois générations, ses membres ont déployé leurs talents au service des plus grands mécènes et participé à plusieurs chantiers importants du XVIII siècle.

Hors les murs – La Ville de Nancy signera une convention de prêt d’une durée de cinq ans avec le musée du vin de Champagne et d’archéologie d’Epernay pour le prêt de trois torques, des colliers celtes appartenant au Palais des Ducs de Lorraine.

Nancy-Musées – La Ville de Nancy signera une convention avec Cultur’in the box, spécialisée dans la commercialisation de coffrets cadeaux culturels auprès du grand public. A partir de 2020, plusieurs grands musées nationaux et régionaux seront référencés. Ce service, gratuit pour la Ville de Nancy, permettra à Nancy-Musées de bénéficier de cette promotion de son offre culturelle, sans surcoût pour les visiteurs.

Associations – La Ville de Nancy distribuera près de 23,9 millions d’euros de subventions à des associations œuvrant dans les domaines culturel, social, de la santé, des échanges internationaux ou auprès de la jeunesse et dans le secteur socio-éducatif ou sportif.

France,Grand Est,Lorraine,Meurthe et Moselle,