Nouvelle attractivité médicale pour le Sillon Lorrain

Le Sillon Lorrain et l’Université de Lorraine jettent les bases d’une plateforme universitaire commune aux CHRU Nancy et CHR Metz-Thionville.

Une convention entre le Sillon Lorrain, l'université et les CHR-CHR de Nancy et Metz-Thionville (photo université de Lorraine)
Les personnalités du Sillon Lorraine, de l’université et des CHRU de Nancy et Metz-Thionville (photo université de Lorraine)

Réunis ce mardi 2 avril 2019 au siège de l’Université de Lorraine à l’invitation conjointe de Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine et Pierre CUNY, Président du Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain, Laurent Hénart, maire de Nancy, Président du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Nancy, Dominique Gros, maire de Metz, Président du Conseil de surveillance du Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville, André Rossinot, Président de la Métropole du Grand Nancy, Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole, François Werner, Vice-Président de la Région Grand Est, Marie-Odile Saillard, Directrice générale du Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville, Bernard Dupont, Directeur général du Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Nancy, le Pr Christian Rabaud, Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CHRU Nancy, le Dr Khalifé Khalifé, Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CHR Metz-Thionville, le Pr Marc Braun, Doyen de la faculté de Médecine, le Pr Jean-Marc Martrette, Doyen de la faculté d’Odontologie, le Pr Raphaël Duval, Doyen de la faculté de Pharmacie, ont décidé à l’unanimité de travailler à la rédaction d’une convention hospitalo-universitaire à l’échelle du Sillon Lorrain, qui sera signée par l’ensemble des partenaires avant l’été 2019.

Offre et qualité des soins

Cette convention, basée sur le modèle de la coopération inter-hospitalière Montpellier-Nîmes, permettra d’organiser un nouvel espace de formation-recherche universitaire à l’échelle du Sillon Lorrain, regroupant les territoires de Thionville, Metz, Nancy et Epinal, dans le respect de l’indépendance fonctionnelle de chacun des établissements de santé.
Cette plateforme universitaire renforcera l’Université de Lorraine dans son positionnement national, européen et international dans le domaine des formations médicales, de la recherche fondamentale et clinique.
Elle contribuera à l’attractivité médicale des territoires historiques et associés du Sillon Lorrain : elle garantira, pour l’ensemble de la population, une offre de santé de qualité et de haut niveau.