Un diplôme pour les secrétaires de Mairie

La cérémonie de clôture de la première session du Diplôme Universitaire Secrétaire de mairie – Gestionnaire administratif s’est tenue le 29 novembre 2018 au centre de gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle à Villers-lès-Nancy.

Diplôme universitaire pour les secrétaires de mairie (photo DR)
Diplôme universitaire pour les secrétaires de mairie (photo DR)

Grâce à l’implication et au soutien de plusieurs partenaires, cette première session suivie par 11 personnes en 2018 est une réussite : 100 % de succès aux examens, plus de 90% des diplômés en poste au sein de communes du département.

Des compétences

Initié par le centre de gestion de de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle (établissement public d’appui à la gestion des ressources humaines dans les collectivités territoriales), ce diplôme vise à pallier l’absence de formation au sein du territoire à ce métier très particulier qu’est le secrétariat de mairie.
En effet, les secrétaires de mairie interviennent dans un contexte législatif et règlementaire en permanente évolution, afin d’apporter aux maires un appui administratif, technique et juridique, dans des domaines aussi spécialisés que variés : ressources humaines, préparation et gestion du budget communal, urbanisme, marchés publics, état civil, gestion des cimetières et du patrimoine…
La majorité des secrétaires de mairie (80%) exercent dans des communes dont l’effectif est de moins de 10 agents, ce qui nécessite une grande polyvalence. Il n’est donc pas aisé de remplacer un secrétaire de mairie.

Départs en retraite

Or, durant les cinq prochaines années en Meurthe et Moselle, on peut estimer à 21% le nombre de départs à la retraite dans ce métier, soit un effectif estimé à 108 agents. Aussi, pour répondre aux attentes des collectivités et leur permettre de bénéficier de personnel formé et opérationnel, le Centre de gestion a impulsé la mise en place de ce diplôme universitaire.
François Forin, maire de Lucey (dans le Toulois), président du Centre de gestion a donc tenu à remercier de leur collaboration à ce projet :
– l’Université de Lorraine, et plus particulièrement l’IAE de Nancy (Institut d’Administration des Entreprises)
– L’Association des maires de Meurthe-et-Moselle
– Pôle emploi
– Le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)
– Cap Emploi 54

Mais également l’ensemble des intervenants pédagogiques, professionnels et enseignants, les tuteurs et élus ayant accueilli les étudiants en stage et tous les stagiaires qui seront les premiers ambassadeurs du diplôme.

Offre et demande

Anthony KUHN, directeur de l’IAE de Nancy, a tenu à souligner que le diplôme universitaire avait permis de bâtir un pont entre une offre et une demande, les besoins en recrutement dans les collectivités et les demandes en compétences des demandeurs d’emploi.
Christiane Simonin-Maire, directrice de Cap Emploi 54, a remercié les personnes ayant contribué au projet, Hélène Faure, Chargée de mission à Cap emploi 54 et Madame ADAM, Conseillère en évolution professionnelle au sein du centre de gestion.

Reconversion

Enfin, avant de procéder à la remise des attestations de diplôme par l’ensemble des partenaires, ce fut l’occasion pour Sophie Michel, diplômée de la session 2018, de faire part de son témoignage. Après une vingtaine d’années en tant que technicienne de laboratoire, elle a souhaité se reconvertir. Elle a donc réalisé son projet puisqu’elle est à ce jour en poste au sein d’une collectivité.
Fort des résultats de la première promotion, une nouvelle session du diplôme est d’ores et déjà ouverte en 2019.
Le programme de cette formation est aussi pluridisciplinaire que le métier visé : 300 heures de cours magistraux et travaux dirigés et 8 semaines de stage.
La formation est ouverte aux demandeurs d’emploi, demandeurs d’emploi en situation de handicap, fonctionnaires, contrats aidés et étudiants. Le prérequis pour accéder à cette formation est de niveau baccalauréat.

(Carole Creusat, Centre de gestion 54)

Les lauréats : Karine Flaget, Christophe Haumonte, Sylvie Laurent, Arnault Mabille, Francis Michel, Sophie Michel, Sandrine Dubas-Micheland, Stéphanie Pastel, Edith Stéphany, Aurore Biehlmann et Juliette Simonin.



Lire Aussi