La trousse à pharmacie version aromathérapie

Lucie Bressenot, 28 ans, originaire de Vandoeuvre (54) a obtenu la mention ‘’très bien’’ à sa thèse de docteur en pharmacie, soutenue le 25 juin 2019, consacrée aux huiles essentielles. Entretien.

Soutenance de thèse de Lucie Bressenot sur le thème « la trousse à pharmacie version aromathérapie » à la faculté de Pharmacie. Apèrs délibération du jury, elle est Docteur en pharmacie avec mention Très Bien. (DR)

Pourquoi avoir choisi les huiles essentielles comme sujet de thèse ?
Je suis sensibilisée depuis toujours aux médecines alternatives. Et j’ai donc souhaité faire ma thèse sur un sujet d’actualité. En pharmacie, il y a énormément d’huiles essentielles. Il faut savoir faire le tri.

C’est quoi une huile essentielle ?
C’est un complexe de molécules actives ayant un effet thérapeutique. Ce complexe est obtenu après distillation d’une plante aromatique. On obtient un hydrolat (c’est-à-dire la partie aqueuse du distillat), et une partie organique : c’est l’huile essentielle. Il s’agit d’un concentré de molécules actives provenant des plantes aromatiques.

Quelles sont leurs propriétés ?
-Les huiles essentielles ont des propriétés thérapeutiques, donc elles soignent. Mais elles ne remplacent pas les médicaments. Et si elles sont mal utilisées elles peuvent être nocives.

Quelles sont les plus connues ?
-Celles qui sont dans ma thèse. En fait il en existe plusieurs centaines dont certaines sont spécifiques au monopole de la pharmacie, comme l’absinthe par exemple. Moi, j’en ai retenu six qui sont les plus connues et les plus demandées. C’est sur celles-ci que portent mes propres travaux.

Par conséquent celles que l’on doit trouver dans sa trousse à pharmacie…Quelles sont-elles ?

*La lavande officinale. C’est en quelque sorte la bonne à tout faire. Elle soigne tout ou presque : l’anxiété, les troubles du sommeil et de la concentration. Elle est efficace aussi sur le système cutané (cicatrices etc.).
*Le géranium rosat : c’est l’huile essentielle du système cutané.
*La menthe poivrée : elle soigne le système digestif.
*L’eucalyptus citronné : il sera efficace contre les troubles locomoteurs, les problèmes articulaires.
*Le tea tree (arbre à thé) et le Ravintsara ont en commun de soigner toutes les infections car ils ont un spectre d’action très large.

Le caducée (dessin Bressenot)

Faut-il avoir des huiles essentielles constamment à portée de main ?
Oui, pour soigner les bobos mais pas les maladies. Car, encore une fois, les huiles essentielles ne remplacent pas les médicaments. En outre, il convient de les utiliser avec parcimonie, sans dépasser les doses prescrites.

Peut-on faire des mélanges entre les huiles essentielles ?
Il est préférable d’utiliser une huile essentielle toute seule. Mais si elle n’est pas efficace, on peut y adjoindre une plusieurs autres huiles essentielles. Mais à condition de respecter les dosages et les posologies lors de ces mélanges. Sinon, on augmente les risques de toxicité. J’ai calculé mes dilutions pour qu’elles soient sans danger.

A qui s’adressent vos travaux ?
A tout le monde. Mais il faut prendre des précautions particulières lorsqu’il s’agit d’enfants et de femmes enceintes, de personnes asthmatiques, épileptiques. Il faut demander l’avis des pharmaciens qui ont une formation en aromathérapie.

Qu’allez-vous faire maintenant ?
Actuellement, je travaille en pharmacie. J’envisage de partir à l’armée pour faire de la recherche et pousser un peu plus loin les études qui existent sur les effets thérapeutiques des huiles essentielles. C’est passionnant.

Propos recueillis par Marcel GAY

Utilisation des mélanges

La trousse à pharmacie pour me soigner aux huiles essentielles (Dessin Bressenot)

1. Troubles nerveux

Mélange Mal de tête :
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (antalgique, calmante, antispasmodique, hypotensive)
– 1 goutte de Mentha x piperita (antalgique, anti-inflammatoire, antispasmodique)
– 18 gouttes de Nigella sativa (calmante, anti-inflammatoire)
Appliquez 1 goutte du mélange sur les tempes et sur le front et massez, 3 fois/jour.
Mélange Sommeil :
– HE de Lavandula angustifolia (relaxante, anxiolytique)
– HE de Pelargonium x asperum (relaxante, anxiolytique)

Diffusez à parts égales ce mélange, 10 min avant le coucher.
Ou,
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (relaxante, antispasmodique)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (relaxante, anxiolytique)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (relaxante, anxiolytique)
– 27 gouttes de Nigella sativa (relaxante)
Appliquez 1 goutte du mélange sur les poignets, la voûte plantaire, le long de la colonne vertébrale et/ou le plexus solaire, 30 min avant le coucher.

Mélange Stress :
Voir « Mélange sommeil ».

Mélange Fatigue :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (tonifiante, stimulante)
– 1 goutte de Mentha x piperita (tonifiante, stimulante)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (antiasthénique)
– 27 gouttes de Nigella sativa
Massez le bas du dos avec 4 gouttes du mélange matin et soir.

Mélange Concentration :
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (anxiolytique)
– 1 goutte de Mentha x piperita (tonifiante, stimulante)
– 12 gouttes de Nigella sativa
Appliquez 1 goutte du mélange sur les poignets et/ou la voûte plantaire.

2. Troubles cutanés

Mélange Brûlure et Coups de soleil :
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (anti-infectieuse, cicatrisante, antalgique)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (anti-infectieuse, cicatrisante, immunostimulante)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (anti-infectieuse, cicatrisante, anti-inflammatoire)
– 12 gouttes de Nigella sativa (anti-infectieuse, cicatrisante, anti-inflammatoire)
Appliquez 2 à 6 gouttes du mélange sur la brûlure, 3 fois/jour. Possibilité d’ajouter le mélange à un produit après-soleil pour compléter l’action de ce dernier.

Mélange Démangeaison :
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (anti-inflammatoire, antalgique, calmante)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (antalgique, calmante, régénératrice cutanée)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (anti-infectieuse, calmante)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (anti-infectieuse, cicatrisante, antiprurigineuse)
– 16 gouttes de Nigella sativa (cicatrisante, antiallergique, anti-infectieuse, antiinflammatoire)
Appliquez 2 gouttes du mélange sur les zones prurigineuses, 3 fois/jour.

Mélange Bouton de fièvre :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (ATV, immunostimulant, antiinflammatoire)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (ATV, immunostimulant, anti-inflammatoire)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (anti-inflammatoire, cicatrisant, antalgique, antiprurigineuse, anxiolytique)
Appliquez ce mélange sur le bouton de fièvre jusqu’à 8 fois/jour.

Mélange Boutons :
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (anti-inflammatoire, antalgique)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (antalgique, anti-infectieuse, cicatrisante)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (anti-infectieuse, immunostimulante)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (anti-infectieuse, cicatrisante, astringente, antiinflammatoire)
– 16 gouttes de Nigella sativa (nourrissante, cicatrisante, anti-inflammatoire, immunostimulante)
Appliquez 1 goutte du mélange sur les boutons matin et soir. Ou ajoutez les HE, comme ci-dessus, à une noisette de crème non-comédogène.

Mélange Mycoses : (cutanée, pied d’athlète, ongles)
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (ATF, immunostimulante)
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (anti-inflammatoire)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (ATF, cicatrisante, antalgique)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (ATF, immunostimulante, anti-inflammatoire, cicatrisante)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (ATF, cicatrisante, anti-inflammatoire)
– 45 gouttes de Nigella sativa (anti-infectieuse, anti-inflammatoire, cicatrisante, immunostimulante)
Appliquez 3 à 4 gouttes du mélange sur la mycose, 3 fois/jour.

Mélange Réparateur cutané (plaie, cicatrice) :
Voir « Mélange brûlure et coups de soleil ». Appliquez 2 gouttes du mélange sur la plaie ou cicatrice. Ou ajoutez les HE, comme ci-dessus, dans une noisette de crème cicatrisante ou du miel médical [112], [113].
Mélange Poux :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (ATP)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (ATP)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (ATP)
– 17 gouttes de Nigella sativa
Appliquez ce mélange comme un soin pour cheveux, laissez agir sous serviette 1 h voire une nuit. Rincez et lavez avec un shampooing doux. Ou ajoutez les HE, comme cidessus, à une noisette de shampooing.

Mélange Répulsif :
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (répulsif)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (répulsif)
– 1 goutte de Mentha x piperita (effet refroidissant corporel)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (répulsif)
– 16 gouttes de Nigella sativa (dermoprotectrice, nourrissante)
Appliquez 1 goutte du mélange sur les poignets, les chevilles et le creux poplité des genoux. Ne pas hésiter à en mettre sur un chapeau, bandana, etc. Renouvelez toutes les heures.

Mélange Piqûres :
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (anti-inflammatoire, calmante, anti-infectieuse, analgésique)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (calmante, antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-infectieuse)
– 1 goutte de Mentha x piperita (antalgique, anti-infectieuse)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-infectieuse)
– 16 gouttes de Nigella sativa (calmante, anti-infectieuse, anti-inflammatoire)
Appliquez 2 gouttes toutes les 15 min la première heure, puis toutes les 30 min, puis toutes les heures le premier jour, puis 3 fois/jour jusqu’à guérison.

3. Troubles digestifs

Mélange Aphtes :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (anti-infectieuse, immunostimulante)
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (anti-infectieuse, immunostimulante)
Appliquez ce mélange sur l’aphte, 5 fois/jour.

Mélange Douleurs dentaires :
Voir « Mélange Aphtes ». Ajoutez les HE dans un bain de bouche ou sur une noisette de dentifrice.
Mélange Douleurs abdominales :
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (antispasmodique, relaxante)
– 1 goutte de Mentha x piperita (antispasmodique)
– 12 gouttes de Nigella sativa (relaxante)
Appliquez 1 à 2 gouttes du mélange et massez le ventre 3 fois/jour.

Mélange Nausées et Vomissements :
Respirez au flacon l’HE de Mentha x piperita (antispasmodique, anesthésiant gastrique)

Mélange Diarrhée :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (anti-infectieuse, immunostimulante, antispasmodique)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (anti-infectieuse, antispasmodique,
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia (anti-infectieuse, immunostimulante)
– 1 goutte de Mentha x piperita (anti-infectieuse, antispasmodique, tonique digestif)
– 36 gouttes de Nigella sativa (anti-infectieuse, immunostimulante)
Appliquez 6 à 8 gouttes du mélange en massant le bas du dos et le ventre, 3 fois/jour.

4. Troubles locomoteurs

Mélange Douleurs ostéo-articulaire et musculaire :
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum (antalgique, anti-inflammatoire, antispasmodique, myorelaxant)
– 1 goutte d’Eucalyptus citriodora (antalgique, anti-inflammatoire, antispasmodique, antirhumatismal)
– 1 goutte de Mentha x piperita (anti-inflammatoire, antispasmodique, antalgique)
– 1 goutte de Pelargonium x asperum (anti-inflammatoire)
– 1 goutte de Lavandula angustifolia (antalgique, anti-inflammatoire, myorelaxant)
– 45 gouttes de Nigella sativa (anti-inflammatoire, décontractante)
Appliquez 2 à 4 gouttes du mélange sur la zone douloureuse, 3 fois/jour.

Mélange anti-hématomes :
Voir « Mélange mal de tête ». Appliquez le mélange sur l’hématome ou lors d’un coup et massez 3 fois/jour.

5. Troubles infectieux

Mélange Booster d’immunité :
– 1 goutte de Melaleuca alternifolia
– 1 goutte de Cinnamomum camphora cineoliferum – 8 gouttes de Nigella sativa
Appliquez 2 ou 3 gouttes du mélange, le matin sur les poignets, la voûte plantaire, le thorax ou la colonne vertébrale

Mélange Maux de l’hiver :
Voir « Mélange Booster d’immunité ». Appliquez 2 ou 3 gouttes du mélange sur les poignets, le cou, la voûte plantaire, la colonne vertébrale, jusqu’à 5 fois/jour.
Déposez 2 à 3 gouttes d’HE de Mentha x piperita sur un mouchoir pour décongestionner les voies respiratoires.

-Fiches des six huiles essentielles de la thèse de Lucie Bressenot

Fiche conseil Melaleuca alternifolia
Fiche conseil Lavandula angustifolia
Fiche conseil Pelargonium x asperum
Fiche conseil Mentha x piperita
Fiche conseil Eucalyptus citriodora
Fiche conseil Cinnamomum camphora cineoliferum