Moselle

Moselle : les opposants s’invitent à l’inauguration de Knauf

Membres et sympathisants de l’association Stop Knauf Illange (SKI) ont formé un comité d’accueil bruyant aux personnalités venues inaugurer l’usine de laine de roche.

Une soixantaine de manifestants devant l’usine Knauf (photo SKI)
Des pancartes sans équivoque (photo SKI)

Malgré leur opposition farouche à ce projet d’usine de laine de roche dans la méga-zone d’Illange, en Moselle, malgré plusieurs recours devant les juridictions administratives, les sympathisants de l’association Stop Knauf Illange (SKI) se sont invités, mardi 22 octobre 2019, à l’inauguration du site par les personnalités locales parmi lesquelles le préfet de Moselle et le président du Conseil départemental de la Moselle. Ils n’ont pas pu s’opposer à la construction de cette unité de production de laine de roche refusée au Luxembourg pour cause de pollution, mais ils étaient là, devant l’usine flambant neuf pour dénoncer « le scandale » puisque, disent-ils, l’usine va polluer la région de ses produits toxiques car elle fonctionne au charbon.

Rester en alerte

« Non aux rejets polluants », « Non aux retombées chimiques » « La santé de nos enfants d’abord ». Ils arboraient des pancartes sans équivoque pour dire leur inquiétude. Et ils ont crié des slogans hostiles au passage des personnalités. Parmi les manifestants, des membres d’Extinction-Rebellion, d’Attac, du Front Social, des Oinleboso et, bien sûr de SKI.
Après quelques frictions avec les forces de l’ordre qui les a empêchés de pénétrer sur le site de Knauf Insulation, les manifestants se sont promis de continuer la lutte. Ils vont réaliser régulièrement des relevés atmosphériques précis pour intervenir à la moindre alerte et attaquer le groupe industriel en justice. SKI invite aussi ses sympathisants à adresser des courriers de protestation à leurs élus, maires, conseillers départementaux et parlementaires.
L’usine est inaugurée mais le combat continue.

France,Grand Est,Lorraine,Moselle,