Crash d’un Mirage 2000 de Nancy-Ochey

Un avion de chasse Mirage 2000 a disparu des radars ce mercredi 9 janvier peu avant midi. Selon toute vraisemblance l’avion s’est écrasé avec deux militaires à bord. Les recherches toujours en cours pour retrouver l’équipage.

La B.A.133 de Nancy-Ochey (Par I, Mike-tango, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2370274)
La B.A.133 de Nancy-Ochey (Par I, Mike-tango, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2370274)

 

Un mirage 2000 D biplace en provenance de la base aérienne de Nancy-Ochey (54) a disparu des radars alors que l’appareil survolait le massif du Jury dans le Haut-Doubs, plus précisément au-dessus de la commune de Mouthe, non loin de la frontière avec la Suisse.
Selon France3 un témoin aurait entendu un grand « boum » dans le secteur de Mignovillard. L’avion « est passé au-dessus des pistes de la Bourre vers 10 h 30, il y a eu un craquement, comme un moteur qui a pété ».

Des débris, un parachute

Flash de la gendarmerie du Jury (capture Facebook)
Flash de la gendarmerie du Jury (capture Facebook)

France 3 Lorraine précise que deux avions de la base de Nancy-Ochey sont partis en patrouille ce matin mais un seul est rentré. A bord de celui qui a disparu il y avait deux militaires, le pilote et son navigateur. On ignore s’ils ont pu s’éjecter à temps de l’appareil.
Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Jury sur son compte Facebook.
Il est possible que le pilote ait perdu le contrôle de son avion en raison du mauvais temps, la visibilité étant quasiment nulle à cette heure-là en raison des chutes de neige. En début d’après-midi les pilotes n’avaient pas donné signe de vie.
Gendarmes et pompiers sont déployés sur le terrain. Le plan SATER (sauvetage aéroterrestre) a été déclenché par la préfecture. Une cellule de crise a été mise en place.
Selon nos confrères de l’Est Républicain, en tout début d’après-midi, les débris de l’avion auraient été retrouvés sur les hauteurs de Mignovillard, entre Doubs et Jura ainsi qu’un parachute accroché à un arbre donnant à penser que l’un des deux militaires au moins a pu s’éjecter.

 

Un Mirage 2000 D de Nancy-Ochey a disparu des radars (photo armée de l'Air)
Un Mirage 2000 D de Nancy-Ochey a disparu des radars (photo armée de l’Air)