Lorraine
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

La Caméra des champs zoome sur le dérèglement du climat

La 24e édition du Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité « Caméras des Champs » se tiendra à Ville-sur-Yron, dans le Parc naturel régional de Lorraine, du 4 au 7 mai 2023. Le thème conducteur choisi pour ce millésime est « L’impact du dérèglement climatique sur la vie des ruraux », une question qu’illustre le visuel officiel de la manifestation.

Cameras-champs (affiche)
Cameras-champs (affiche)

Nous sommes tous confrontés plus ou moins fortement aux effets des dérèglements climatiques que les experts annoncent depuis des années : sècheresse, chaleur, pluies orageuses, minitempêtes, etc. Ces phénomènes, tout le monde les a connus par le passé, de manière ponctuelle : crues, rivières à sec, orages, vents violents… Mais ce que tout le monde constate, c’est désormais la fréquence, l’ampleur et la généralisation qui se traduisent par un réchauffement global avec la fonte des glaces, la mer qui monte, les flux atmosphériques qui changent, etc.

Que peut-on faire ?

Le « climato-scepticisme » continue d’avoir des adeptes, mais ils sont de moins en moins nombreux à soutenir qu’il n’y a pas à s’alarmer, que tout cela a déjà existé et que seule la nature est responsable. Qui soutient encore que les activités humaines ne sont pas à l’origine des émissions de gaz à effet de serre et que l’ampleur du réchauffement n’est pas lié à nos modes de vie ? Le constat qui était fait au festival, en 2008, lors de la projection du film Une Vérité qui dérange, s’inscrivait dans cette controverse. Ces divergences sont dépassées et l’urgence est ailleurs.

Ouvrons le débat sur les solutions

Les ruraux, partout, plus ou moins fortement, subissent déjà ces perturbations au quotidien : chaleur, sècheresse, nappes réduites, qualité de l’eau courante, impact sur les mobilités résidence-travail, etc. Les premières victimes se trouvent dans les zones plus fragiles du monde. Ici, pour les agriculteurs, c’est une nouvelle interrogation sur l’avenir de leurs pratiques, de leurs productions, de leurs filières, donc de leur survie. Cette année, tous ont été touchés tant sur les quantités produites, que sur le calendrier de production ou sur la qualité de leurs produits… Quelles solutions ?

Des premiers éléments de réponses seront débattus lors d’une soirée d’avant-festival organisée le 18 novembre autour du film Mission Régénération à partir de 20 h 30, salle René Bertin à Villesur-Yron (entrée gratuite), en présence de 3 intervenants :

  • Jean-Marc Gaulard (chargé de mission au Parc naturel régional de Lorraine)
  • Laurent Rouyer (président de la Chambre d’agriculture de Meurthe-et-Moselle)
  •  Benoît Watrin (agriculteur et président de l’association Sol’Envi à Rouvrois-sur-Othain)

Mission Régénération

De Josh et Rebecca Tickell (États-Unis, 2020) Raconté par Woody Harrelson
Avec les participations de Ian Somerhalder, Jason Mraz, Patricia Arquette, David Arquette, Gisele Bündchen, Tom Brady, Rosario Dawson… et les voix françaises de Édouard Bergeon (réalisateur du film Au Nom de la Terre, avec Guillaume Canet) et Pascal Elbé.

Les sols de la planète sont LA clé pour inverser le réchauffement climatique. En effet, en les régénérant, nous pouvons totalement stabiliser le climat de la Terre, restaurer les écosystèmes perdus et créer des réserves alimentaires abondantes. De quelle manière la nourriture que vous mangez peut-elle inverser le cours des choses, guérir votre corps et finalement sauver notre monde ?

Avec le film Mission Régénération, nous nous demanderons si le concept encore mal défini « d’agriculture régénératrice » permet vraiment de générer les bénéfices environnementaux qu’elle annonce, notamment la lutte contre l’érosion, le stockage du carbone, la rétention de l’eau, l’inversion de la perte de la biodiversité et selon certains de moins consommer d’intrants.

À propos de Caméra des Champs

Porté par le Foyer rural de Ville-sur-Yron et le Parc naturel régional de Lorraine, l’objectif de Caméras des Champs est de montrer la ruralité dans sa diversité en prenant comme support la diffusion de films documentaires. La sélection, composée de films récents, se veut la plus proche possible des grands enjeux actuels du monde agricole et paysan, mais aussi du monde rural au sens large du terme. Chaque année, Caméras des Champs convie aux projections de nombreux réalisateurs et spécialistes qui viennent débattre avec le public sur le fond et la forme des documentaires diffusés. Le festival est pour le grand public l’occasion de découvrir ou redécouvrir le monde rural, mais aussi une agriculture ou des campagnes qui changent, évoluent et s’interrogent.

France Grand Est Lorraine