Spectacles et échanges sur les droits des femmes à Metz

À l’occasion de la journée  internationale des droits des femmes le 8 mars, la Ville de Metz et ses partenaires s’associent pour vous offrir des temps d’échanges et de découvertes tout au long du mois de mars. Cet événement est mené dans le cadre des Fabriques de l’égalité.

Mercredi 6 mars Dès 18 h 30

Jusqu’à la garde
Projection – débat Espace Bernard-Marie Koltès, campus du Saulcy
« Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils d’un père qu’elle accuse de violences, Miriam en demande la garde exclusive. La juge en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive. »
Projection gratuite, organisée par Sabrina Sinigaglia-Amadio, enseignante chercheuse en sociologie et Léo Souilles- Débats, enseignant-chercheur en arts, 2L2S, Université de Lorraine-Metz.
Débat en présence d’Isabelle Schutz, éducatrice spécialisée et conseillère conjugale, AIEM informelles (association qui accompagne victimes et auteurs de violences conjugales depuis 1966 dans
l’agglomération messine).

Jeudi 7 mars À 19 h

Sexisme au quotidien, qu’en est-il aujourd’hui ?
Café socio La Palette, 11 rue des Parmentiers
Les étudiant.e.s de l’association lorraine des sciences sociales organisent un café socio sur ce thème. La manifestation est animée par l’association Osez le féminisme 57.

Vendredi 8 mars À 10 h 30

Lancement d’un cybercafé social et solidaire
Cybercafé- Résidence les Saules, 76 Sente à My
L’association Mixytés lance son cybercafé social et solidaire à l’occasion du 8 mars et la Journée internationale du droit des femmes. La Fondation Orange accorde à ce projet son label Maison digitale et soutient les actions menées par l’association en faveur des femmes dans le cadre de leur insertion numérique.

Vendredi 8 mars À 16 h

Égalité femme homme dites-vous ?
Table ronde Librairie Hisler, rue Ambroise Thomas
Animée par Claire Antoine, poétesse et Gül Ilbay, présidente du CMDH et écrivaine chercheuse.
À partir de ce titre /question, les participants vont débattre sur ce thème de l’égalité entre les femmes et les hommes, essayeront d’analyser si cette égalité existe réellement. Y-a-t-il des progrès ou pas ? Est-ce une utopie ?
Un échange avec le public clôturera la table ronde.

Vendredi 8 mars Dès 19 h

Les Dames du rap
Concert La BAM
Les associations La Passerelle Borny Buzz et Le Fond de la Classe, l’APSIS et la BAM se sont associés pour accompagner 8 jeunes filles de 17 et 18 ans, non artistes à la base, à créer un EP (produire les intrus, écrire et enregistrer les morceaux) en une semaine.
Le groupe appelé pour l’occasion Les Dames du rap a par la suite créé un show live qui sera présenté au studio Shebam. En guise d’afterwork, l’émission hebdomadaire « No fun » se déplacera à la BAM pour une session en direct. La soirée se poursuivra par le tremplin hip-hop mondial « End of the weak ». Cette soirée sera l’occasion d’amener le public et les candidats, à une réflexion sur la place des femmes sur les scènes musicales, dans la société, leurs droits, etc.

Vendredi 8 mars À 20 h

Ouaga Girls
Ciné-débat Klubb
Proposé par l’association féministe « Osez le féminisme 57 » et MutiFest.
À Ouagadougou, un groupe de jeunes filles issues de villages se rencontrent au centre de formation pour femmes, où elles terminent leurs études de mécaniciennes automobiles.

Vendredi 8 mars À 20 h

Je est une autre
Spectacle musical- Espace Bernard-Marie Koltès, campus du Saulcy
Texte et musique d’Emanuel Bémer
L’Espace Bernard-Marie Koltès se mobilise aux côtés de la mission égalité-diversité de l’Université de Lorraine et propose une réflexion sur la condition féminine d’un autre point de vue puisque c’est celui d’un homme. Un homme doté à la fois d’une part féminine importante et héritier bien malgré lui du patriarcat, portant en son sein et la liberté et l’oppression. L’homme nous livrera aussi son ressenti, sa vision de la virilité aujourd’hui.

Samedi 23 mars À 20 h

Jacqueline Auriol ou le ciel interrompu
Théâtre- Salle Braun, 18 rue Mozart
Une pièce écrite mise en scène et jouée par Pierrette Dupoyet, une sélection au Festival Avignon off 2018.
Jacqueline Auriol aviatrice illustre et femme d’expérience est victime d’un accident d’avion.Elle va mettre
toute son énergie dans un parcours de reconstruction de son corps meurtri, elle se tournera vers les médecins à la pointe du progrès en ce début de siècle, elle domptera ses fantômes pour accomplir son rêve et voler encore. C’est un vrai bonheur de voir Pierrette Dupoyet incarner ce rôle avec un grand talent et beaucoup d’humaniste.
Entrée payante sur réservation au
06 68 09 27 56