Edition du jeudi 23 novembre 2017

Saint-Etienne-du-Rouvray : le deuxième terroriste était Lorrain

Les enquêteurs ont formellement identifié le terroriste qui a participé à l’assassinat d’un prêtre : il s’agit d’un vosgien de Saint-Dié-des-Vosges.

saint-étienneLes infos, non recoupées et non vérifiées circulaient depuis deux jours. Le parquet de Paris vient de confirmer l’identité du second tueur du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray, le Père Jacques Hamel. Il s’agit d’un jeune homme de 19 ans, Abdel-Malik Nabil Petitjean, né le 14 novembre 1996 à Saint-Dié-des-Vosges, en Lorraine. N’ayant aucun passé judiciaire son identification a été plus longue que pour son comparse, Adel Kermiche, 19 ans également, originaire de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) qui était placé sous contrôle judiciaire avec bracelet électronique.
Abdel-Malik Nabil Petitjean était fiché « S » depuis le mois de juin 2016 car il avait tenté de rejoindre la Syrie. Des prélèvements ADN effectués au domicile de sa mère ont permis de confirmer son identification.
Les enquêteurs avaient des soupçons sur l’implication de ce jeune homme puisque sa carte d’identité a été retrouvée au domicile du premier tueur.
Installé à Aix-les-Bains (Savoie) où il avait obtenu un bac pro, option commerce, il était radicalisé depuis quelques temps. Il avait dit à sa mère qu’il partait « voir un cousin à Nancy ».

E.L.

Lire Aussi