L’ambition sportive de la Région Grand Est

Soirée dédiée au sport, le 29 novembre, à Tomblaine (54) à l’occasion de l’ouverture du championnat d’Europe féminin de handball et dans la perspective des J.O. de 2024 à Paris.

Logo JO Paris 2024
Logo JO Paris 2024

En amont du match d’ouverture du Championnat d’Europe féminin de Handball, la Région Grand Est a organisé une soirée dédiée au Sport sous le thème « Grand Est Ambition sportive : comment nos territoires peuvent-ils profiter des prochaines échéances sportives territoriales ? », jeudi 29 novembre 2018, à la Maison régionale des Sports à Tomblaine (54). A cette occasion, la Région a accueilli Thierry Rey, Conseiller spécial à l’engagement Paris 2024 au sein du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, dans le cadre du label « Terre de Jeux 2024 ». Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a ensuite cosigné, avec l’Etat, les conventions d’objectifs et de moyens des 3 Centres de Ressource et d’Expertise pour la Performance Sportive (CREPS) du Grand Est. Cette rencontre s’est tenue en présence de Jean-Paul Omeyer, Vice-Président de la Région en charge des Sports.

Les valeurs du sport

logo CREPS Nancy
logo CREPS Nancy

Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) Paris 2024, le Grand Est entend se mobiliser, en termes d’accueil des délégations étrangères mais aussi d’animations autour du Sport et des valeurs de l’olympisme. Ainsi, dans le cadre de la labellisation « Terre de Jeux 2024 », un appel à projet pour les centres d’entraînements préolympiques et paralympiques sera lancé, via une plateforme internet, au courant du 1er semestre 2019.
La Région Grand Est a souhaité se positionner en tant que tête de réseau de l’ensemble des candidatures du Grand Est. Elle déploiera ainsi des outils de promotion communs qui permettront une meilleure visibilité des collectivités locales candidates à l’échelle internationale. Les 3 CREPS de Reims, Nancy et Strasbourg, véritables outils de la performance sur le Grand Est, seront les fers de lance de ces candidatures.

Logo CREPS Strasbourg
Logo CREPS Strasbourg

En parallèle et afin d’assurer la promotion des atouts du Grand Est dans le cadre des JOP Paris 2024, la Région créera une page internet dédiée, intégrant notamment des cartowebs (cartes numériques) destinées à présenter les sites d’entraînement pouvant répondre aux attentes des fédérations (ce système de cartowebs est déjà utilisé sur le site officiel des JOP Tokyo 2020), mais aussi tous les services pouvant être offerts à proximité en termes d’hébergement, d’hospitalité, d’activités culturelles et de loisirs, et de transport. Une première ébauche de ces cartes a été présentée lors de cette rencontre.

Des conventions d’objectifs

Logo CREPS de Reims
Logo CREPS de Reims

Au cours de cette soirée, l’Etat et la Région Grand Est ont signé des conventions d’objectifs et de moyens avec les 3 CREPS de Reims, Nancy et Strasbourg, visant à définir le rôle de chacun dans la cogestion de ces établissements. En effet, dans le cadre de la Loi NOTRe, une décentralisation partielle des CREPS a été instaurée qui se traduit par une répartition des missions entre l’Etat et la Région.
Dès 2019, ces conventions seront déclinées en projets d’établissements pour chacun des CREPS, notamment pour l’accueil des structures nationales d’entraînement et les délégations étrangères des JOP 2024, pour l’accompagnement individualisé des sportifs de haut niveau ou encore pour le développement des formations professionnelles aux métiers du Sport et de l’Animation. Ces conventions reposent sur une volonté commune de faire des CREPS des opérateurs modernes et efficaces dans la conduite des politiques nationales et régionales en faveur du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire.



Lire Aussi