Grand Est
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Réouverture de la frontière franco-allemande

Jean Rottner, Vincent Thiébaut et Thomas Strobl célèbrent la réouverture de la frontière franco-allemande et la solidarité entre les deux pays.

frontière franco-allemande
De g. à d. : Catherine Trautmann, Claudine Ganter, Jean Rottner, Huguette Zeller, Robert Hermann, Josiane Chevalier, Vincent Thiébaut, Toni Vetrano, Friedlinde Gurr-Hirsch, Evelyne Isinger, Roland Ries, Martine Mérigeau, Bärbel Schäfer, Michael Mack, Thomas Strobl, Frédéric Bierry
Crédit photo : Jean-Luc Stadler / Région Grand Est.

A l’occasion de la réouverture de la frontière entre la France et l’Allemagne et à l’invitation de Vincent Thiébaut, Député du Bas-Rhin et Président du Centre Européen de la Consommation, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, s’est rendu ce lundi 15 juin 2020 au CEC à Kehl (Allemagne), pour rencontrer Thomas Strobl, vice-Ministre-Président et Ministre de l’Intérieur du Bade-Wurtemberg. Jean Rottner a fait part de sa reconnaissance envers les partenaires transfrontaliers qui ont été à ses côtés pendant la crise du Covid-19 et de sa volonté de renforcer l’amitié et la coopération franco-allemandes.

Une crise inédite

Ce rendez-vous s’est tenu en présence de Josiane Chevalier, Préfète de région Grand Est et du Bas-Rhin, Frédéric Bierry, Président du Département du Bas-Rhin, Roland Ries, Maire de Strasbourg et Président de l’Eurodistrict, Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Bärbel Schäfer, Regierungspräsidentin de Fribourg, Toni Vetrano, Maire de Kehl, Catherine Veber, Consule générale de France en Bade-Wurtemberg, Michael Mack, Consul honoraire de France ainsi qu’Evelyne Isinger, Huguette Zeller et Claudine Ganter, Conseillères régionales.

« Aujourd’hui, nous célébrons ensemble la réouverture des frontières entre la France et l’Allemagne et les premières heures d’une Europe délivrée. Le Bade-Wurtemberg, avec lequel nous avons maintenu une collaboration constante tout au long de cette crise inédite, a fait preuve d’une solidarité sans faille en accueillant 29 patients du Grand Est dans ses hôpitaux. Je remercie chaleureusement nos partenaires et me réjouis de poursuivre avec eux un travail constructif. Nous allons tirer ensemble les leçons de la crise pour préparer le monde de demain et apporter les meilleures solutions à nos citoyens », souligne Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Victoire d’étape

« Les trois derniers mois ont été une épreuve difficile et dans un certain sens, un test de force pour notre amitié franco-allemande : pour les citoyens, l’économie et les institutions de cette région frontalière. Nous étions et sommes toujours mobilisés pour ralentir la propagation du virus et lutter contre l’épidémie. Aujourd’hui, nous donnons un signal fort et pouvons être fiers de cette victoire d’étape. Les mesures de protection des frontières et les restrictions qu’elles impliquaient étaient absolument essentielles pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Nous avons ainsi brisé les chaînes d’infection. Grâce à ces mesures drastiques, nous avons sauvé des vies. Dès le début, j’ai promis une chose : dès que la situation le permettrait, les restrictions seraient supprimées. Nous tenons maintenant notre parole : la frontière est à nouveau ouverte. Raison de plus pour célébrer notre amitié en ce jour et pour montrer notre détermination à poursuivre vers une nouvelle normalité – une normalité non pas après, mais avec le coronavirus », déclare Thomas Strobl, vice-Ministre-Président et Ministre de l’Intérieur du Bade-Wurtemberg.

165.000 travailleurs frontaliers

« Face aux nombreuses questions et plaintes des citoyens suite à la fermeture de la frontière franco-allemande, je tiens à saluer la mobilisation et la réactivité du Centre Européen de la Consommation qui a su être à la hauteur des enjeux et des attentes et prouver qu’il est un outil essentiel à la coopération transfrontalière au service du citoyen, grâce au soutien des collectivités territoriales», indique Vincent Thiébaut, Député du Bas-Rhin et Président du CEC.
Cette séquence a été précédée d’un temps d’échange avec les partenaires français du CEC pour évoquer notamment les difficultés rencontrées depuis le 16 mars dernier, du fait de la fermeture des frontières, par des milliers de citoyens, artisans, étudiants, consommateurs… et plus de 165 000 travailleurs frontaliers.

L’équipe du CEC

Il s’agissait également de mettre en lumière les actions du CEC, dont la vocation est d’identifier et de résoudre au cas par cas les problématiques rencontrées par les citoyens frontaliers au quotidien. Fortement mobilisée pendant la crise, l’équipe du CEC (soit 47 personnes trilingues dont 27 juristes) a répondu, du 15 mars au 31 mai, à 8 258 questions ou réclamations transfrontalières.

Plus largement, grâce à des échanges constants, la Région et les partenaires exécutifs de chaque Land ont pu aboutir à une coopération effective et limiter ainsi les blocages et obstacles rencontrés par les citoyens. L’objectif aujourd’hui est de créer un projet européen transfrontalier en matière de santé et de développer une filière sanitaire, médicamenteuse et pharmaceutique à l’échelle transfrontalière pour disposer des capacités de production adaptées aux besoins de nos territoires, mais aussi pour construire pierre après pierre une Europe plus solidaire.

Allemagne,Europe,France,Grand Est,