Ce que l’Europe nous réserve en 2019

Des tarifs de communication aux nouveaux billets de 100 et 200 €, en passant par le Brexit et les élections européennes, le Centre Européen des Consommateurs France propose un tour d’horizon des rendez-vous de l’année 2019.

L'Union européenne à l'épreuve du Brfexit
L’Union européenne à l’épreuve du Brexit

Des prix plafonnés pour téléphoner de France vers un pays de l’UE

Depuis le 15 juin 2017, vous appelez depuis un pays de l’UE au même prix qu’en France. Les frais d’itinérance, c’est-à-dire les frais pour les appels, les SMS/MMS et l’usage d’internet mobile au sein de l’UE ont été supprimés. L’Europe a décidé d’aller encore plus loin cette année en encadrant les prix des appels depuis la France vers un autre pays de l’UE. A partir du 15 mai 2019, téléphoner depuis la France vers un autre pays de l’UE coûtera au maximum 19 centimes / minute et l’envoi d’un SMS, 6 centimes.

Nouveaux billets de 100 et 200 €

Billets de l'euro, monnaie européenne (Pixabay)
Billets de l’euro, monnaie européenne (Pixabay)

Après les billets de 5, 10, 20 et 50 €, les nouveaux billets plus sécurisés de 100 € et 200 € seront mis en circulation le 28 mai 2019. Pour tout savoir sur les limites de paiement en espèces dans l’UE, consultez la carte d’Europe.

1ère année d’interdiction du géoblocage dans le commerce électronique

Drapeau des différents pays de l'Union européenne (DR)
Drapeau des différents pays de l’Union européenne (DR)

2019 sera la première année d’application du règlement européen interdisant le géoblocage dans le commerce électronique. Depuis le 3 décembre 2018, vous devez en effet pouvoir acheter à un professionnel basé dans un autre pays de l’UE, dans les mêmes conditions (même prix et conditions de livraison) que des clients domiciliés dans ce pays et vous ne pouvez pas être redirigés vers une version nationale du site sans votre accord. Pour le Centre Européen des Consommateurs France, nommé point de contact pour aider les citoyens en cas de litige avec un professionnel découlant de l’application de ce règlement, 2019 sera une année test pour mesurer l’impact de cette nouvelle mesure, notamment au regard des litiges liés à la domiciliation bancaire, trop de professionnels refusant encore de prendre en compte des IBAN et BIC étrangers.

Deux ans minimum … garanties !

Grâce à l’accord trouvé fin 2018, le Parlement et le Conseil européen devraient confirmer en 2019 que la France conserve le droit d’offrir une présomption favorable aux consommateurs pendant toute la durée de la garantie légale de conformité : le consommateur n’a pas à prouver le défaut d’un bien pendant les 2 ans suivant la livraison. L’Europe devrait aussi confirmer la possibilité pour les pays qui ont prévu une garantie légale de plus de 2 ans (Suède) ou basée sur la durée de vie des produits (Pays-Bas) de conserver leur législation protectrice.

Brexit : quelles conséquences pour les consommateurs ?

Le divorce entre le Royaume-Uni et l'Europe est consommé
Le divorce entre le Royaume-Uni et l’Europe est consommé

“Hard Brexit” ou “no deal”, Le Royaume-Uni sort de l’Union européenne le 29 mars 2019. Quelles conséquences pour les consommateurs qui achètent, voyagent, vivent au Royaume-Uni ? Si toutes les réponses dépendent encore du vote au Parlement britannique, le Centre Européen des Consommateurs France a recensé sur son site les premières informations concernant des thèmes de consommation

Elections européennes le 26 mai 2019

Du 23 au 26 mai 2019, les citoyens de tous les pays de l’UE sont appelés à élire leurs représentants au Parlement européen. En France, le vote aura lieu le dimanche 26 mai. La révision des droits des passagers aériens, l’harmonisation du droit d’auteur en Europe, la lutte contre l’obsolescence programmée sont quelques exemples des enjeux de la politique des consommateurs que les députés européens auront à voter dans les 5 prochaines années. Rappelons que la date limite pour s’inscrire sur les listes électorales est fixée au 31 mars 2019.