France

Retraites : les policiers satisfaits

Le gouvernement vient de céder. Les policiers garderont bien leur régime dérogatoire de retraite.

Appel au boycott des syndicats de police

Ils ont gagné. Ils se battent depuis des mois pour conserver leur régime dérogatoire de retraite que la nouvelle réforme voulait supprimer. La pression est encore montée d’un cran, la semaine dernière lorsque plusieurs syndicats dont l’UNSA, ont menacé de se faire porter pâle lors de chaque mission.
Après une ultime rencontre, le 12 décembre, entre le ministre et les leaders syndicaux, le gouvernement a cédé. Christophe Castaner l’écrit noir sur blanc dans un courrier daté du 14 décembre (voir ci-dessous) : « J’ai pu vous confirmer que les policiers, dès lors qu’ils occupent des fonctions régaliennes de protection de la population continueront, compte tenu des dangers auxquels ils sont exposés, à bénéficier des dérogations à l’âge de départ à la retraite de droit commun. Par ailleurs, le projet de loi ne modifiera pas les limites d’âge actuellement en vigueur ».
Le ministre de l’Intérieur ajoute que la bonification spéciale dite « du cinquième » ou « quinquennale » qui leur offre une annuité de cotisation tous les cinq ans sera « remplacée par une sur-cotisation du ministère de l’Intérieur ».
Voilà qui s’appelle un rétropédalage en règle qui met fin à une crise qui n’avait que trop duré.

Courrier Christophe Castaner

France,