Municipales à Metz : les candidats sortent du bois

Depuis que Dominique Gros, maire de Metz, a annoncé qu’il ne se représenterait pas en 2020, plusieurs candidats se préparent, comme le groupe Fiers d’être Messins.

Richard Lioger (capture compte Facebook)
Richard Lioger (capture compte Facebook)

Les municipales, c’est dans un an. Un an, c’est le temps qu’il faut pour bien préparer l’élection, former une liste cohérente, définir les thèmes de campagne, prévoir le budget, se faire connaître des médias et de la population.
A Metz, les candidats s’échauffent à l’instar du groupe Fiers d’être Messins du conseil municipal de Metz qui s’organise autour d’un rassemblement de 11 élus marcheurs, centristes et de la société civile. Richard Lioger, conseiller municipal, conseiller communautaire de Metz Métropole et Député de Moselle en a été élu président le samedi 16 février. C’est donc lui qui, en toute logique, devrait tirer la liste.

« Poursuivre l’action municipale »

Dans un communiqué, Richard Lioger écrit : « ce groupe « qui représente près de 30% des élus de la majorité constitue un socle d’élus engagés pour poursuivre l’action municipale avec sérieux et exigence autour du programme sur lequel ils ont été élus en 2014. Il s’agit de rester mobilisés pour continuer à agir et travailler en faveur des messins et pour Metz tout en se tournant vers l’avenir et la préparation d’un projet nouveau pour Metz à partir de 2020.
À l’heure où certains élus de la majorité se referment autour de leur étiquette partisane, il s’agit pour le groupe Fiers d’être Messins d’incarner un rassemblement de sensibilités plurielles et d’élus engagés et à l’écoute des messins, base de ce que doit être la gouvernance utile pour la Ville de Metz. »
Le communiqué est signé par : Beatrice Agamennone, adjointe au Maire, Belkir Belhaddad, Député, Guy Cambianica, adjoint au Maire
Thierry Jean, adjoint au Maire, Stéphane Martalié, conseiller municipal délégué, Catherine Merguen-Morel, conseillère municipale déléguée, Agnès Migaud, adjointe au Maire, Hacène Lekadir, adjoint au Maire, Myriam Sagrafena, conseillère municipale déléguée, William Schuman, conseiller municipal délégué.

D’autres candidats

Le groupe Fiers d’être Messins n’est pas le premier à se déclarer. Il y a plusieurs mois déjà, Isabelle Kaucic (PS), première adjointe au maire de Metz s’est dit « prête à être maire ».
De l’autre côté de l’échiquier politique, Françoise Grolet devrait tirer la liste RN en 2020 comme elle l’a fait en 2014.
D’autres n’ont pas encore franchi le pas mais font partie des candidats possibles comme Nathalie Colin-Oesterlé qui, répondant à nos confrères de La Semaine, en octobre 2018 déclare : « Oui j’ai très envie d’être candidate. J’ai le projet, je suis en train de monter une équipe ».
Il y a aussi Jérémie Aldrin, auteur d’un ouvrage intitulé « Une certaine idée de Metz » qui pourrait bien emmener une liste à droite.
Une bonne dizaine de candidats potentiels de toutes les couleurs politiques affûtent leurs armes avant de se lancer dans l’arène.
Nous en reparlerons.