Très Haut Débit : réunions publiques d’information en Lorraine

Le déploiement du Très Haut Débit avec la fibre optique constitue un outil d’aménagement des territoires. Toutes les communes du Grand Est doivent être connectées d’ici 2023.

La fibre optique pour tous dans le Grand Est (Photo credit: Point d'Appui National ANT on Visual hunt / CC BY)
La fibre optique pour tous dans le Grand Est (Photo credit: Point d’Appui National ANT on Visual hunt / CC BY)

La Région Grand Est a lancé, en août 2017, une délégation de service public afin de déployer le Très Haut Débit par la fibre optique dans les départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges. Cette délégation a été confiée à l’entreprise LOSANGE qui va déployer environ 830 000 prises dans près de 3 600 communes , pour un investissement total estimé à 1,4 milliard d’euros d’ici février 2023.

« Véritable mission de service public, le déploiement du Très Haut Débit avec la fibre optique constitue un formidable outil d’aménagement des territoires et un facteur majeur d’attractivité et de compétitivité pour toute la région qui sera la première de France à être 100 % connectée. Mon ambition est d’apporter la fibre et le très haut débit dans chaque foyer, dans chaque entreprise, dans chaque service public, y compris dans le village le plus isolé », déclare Jean Rottner, président de la Région Grand Est.
Afin d’informer les habitants et les professionnels sur les modalités de raccordement de leurs logements ou de leurs entreprises à la fibre optique et de présenter les offres des différents fournisseurs d’accès internet (liste sur www.losangefibre.fr), des réunions publiques d’information se tiendront à :

Faulx (54), le jeudi 17 janvier à 18h30 à la Salle des Fêtes (rue du Stade), pour les habitants de Faux (Communauté de Communes du Bassin de Pompey),
Bralleville (54), le mardi 22 janvier à 18h30 à la Salle des Fêtes (route de Xironcourt), pour les habitants de Bralleville, Forcelles-Saint-Gorgon, Germonville, Jevoncourt, Saint-Firmin et Vroncourt (Communauté de Communes du Pays du Saintois),
Boucq (54), le mardi 29 janvier à 18h30 à la Maison pour Tous (rue Haute), pour les habitants de Boucq, Bouvron, Laneuveville-Derrière-Foug, Manoncourt-en-Woevre, Pagney-Derrière-Barine, Trondes (Communauté de Communes des Terres Touloises),
Frouard (54), le jeudi 31 janvier à 18h30 à la Salle de l’Hermitage (rue Emile Zola), pour les habitants de Frouard (Communauté de Communes du Bassin de Pompey).

Ruraux et urbains

Ces réunions publiques d’information se dérouleront en présence de Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région en charge de l’Emploi. Organisées par le concessionnaire régional LOSANGE, elles associeront les représentants de la Région Grand Est, du Département et des intercommunalités concernées, ainsi que les fournisseurs d’accès internet. D’autres réunions seront programmées au fur et à mesure de l’achèvement des travaux de déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire.
A travers sa politique dédiée au Très haut Débit et au numérique, la Région s’est engagée à ce que tous les territoires du Grand Est, aussi bien ruraux qu’urbains, bénéficient de la même qualité de services. Il s’agit également de permettre aux entreprises artisanales, industrielles ou agricoles d’avoir accès aux mêmes outils que les grands groupes, notamment pour celles qui souhaitent s’internationaliser.

La Région offre en outre la possibilité aux jeunes de se voir dotés d’outils numériques pour leurs études, dans le cadre du passage intégral au manuel numérique pour tous les lycées du Grand Est à l’échéance 2021. Enfin, c’est la garantie, pour les habitants du Grand Est, de disposer de services publics accessibles pour effectuer leurs démarches administratives dans des conditions optimales.

Plus de renseignements sur l’aménagement et les usages numériques en Région Grand Est :
http://numerique.grandest.fr

Losange – la fibre optique dans le Grand Est : www.losange-fibre.fr – Twitter : @LosangeFibre

Le déploiement du Très haut Débit dans le Grand Est

La Région Grand Est, maître d’ouvrage du projet de déploiement de la fibre optique sur l’ensemble des 7 départements du Grand Est, assure le portage du projet et préfinance à ce titre l’intégralité de la subvention publique (222,31 millions d’euros).
Son investissement direct s’élève à plus de 76,51 millions d’euros (dont 25 millions de frais financiers liés au préfinancement).

L’Europe, l’Etat (Plan France THD), les Départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Meurtheet-Moselle, de la Meuse et des Vosges ainsi que les intercommunalités ou les communes de ces départements (selon leurs compétences) verseront leur quote-part à la Région au fur et à mesure de l’avancement du projet. Le résultat financier avec l’apport du partenaire privé LOSANGE est largement supérieur aux estimations, avec un taux de contribution de 85% (40% escomptés).

Investissement total du projet FttH 1 489 M€
Part concessionnaire 1 311,69 M€
Part publique 177,31 M€
Plan France THD (Etat) avec 15% majoration pour projet supra-départemental 86,06 M€
Union Européenne (FEDER Champagne-Ardenne et Lorraine 2014-2020)
– les 88 structures intercommunales concernées à raison de 100€ par prise (sur une base totale de 827 300 prises) 82,74 M€
– Région
(+ frais financiers et de portage de la Région non répercutés) 51,51 M€ + 25 M€
– L’ensemble des 7 Départements 2,00 M€

Dans le cadre du périmètre LOSANGE, les travaux engagés depuis le 4 août 2017 seront réalisés dans un délai global de 5,5 ans. Les communes prioritaires seront traitées dans un délai de 3 ans. Au 4 janvier 2019, LOSANGE proposait déjà plus de 10 000 prises ouvertes à la commercialisation dans une soixantaine de communes.

Sur le reste du territoire du Grand Est, le Très Haut Débit est également déployé dans le cadre de la première concession historique portée par la Région en Alsace et conclue le 5 décembre 2015 avec l’entreprise ROSACE, en partenariat avec les Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Cette opération représente environ 380 000 prises (en-dehors des communes où les opérateurs privés investissent sur leurs fonds propres) pour un investissement total estimé à 450 millions d’euros (création du réseau et raccordements du client final). Au 1er janvier 2019, ROSACE proposait près de 100 000 prises à la commercialisation.

En Moselle, le Syndicat Mixte Moselle Fibre, avec le soutien de la Région Grand Est, met également en œuvre son réseau d’initiative publique pour raccorder 140 000 prises en cinq ans dans les 14 EPCI membres. Plusieurs EPCI de Moselle disposent par ailleurs d’un réseau intercommunal Très Haut Débit.