TER Grand Est : un service performant au quotidien pour les usagers

Les élus de la Commission permanente réunis sous la présidence de Jean Rottner, ont voté plusieurs opérations de renouvellement du matériel roulant ferroviaire régional, pour un montant de plus de 295,4 millions d’euros.

Les grandes infrastructures
Les grandes infrastructures

La Région Grand Est, en tant qu’autorité organisatrice des transports, entend ainsi répondre efficacement aux besoins des usagers de ses territoires en conduisant de nombreuses actions pour développer et moderniser les TER, pour un service performant, au meilleur coût.

La Région Grand Est a ainsi prévu un budget de 264 millions d’euros pour l’acquisition de 22 Régiolis transfrontaliers, fabriqués par Alstom à Reichshoffen. L’ambition régionale est en effet d’augmenter le nombre de dessertes ferroviaires et de mettre en place des nouveaux trains transfrontaliers France – Allemagne à l’horizon 2025. Des discussions ont d’ores et déjà été engagées avec les trois Länder voisins, et ont abouti à la signature de résolutions communes avec la Rhénanie-Palatinat et la Sarre sur des objectifs partagés de développement des dessertes et des services. Les échanges se poursuivent afin d’examiner les modalités de financement, le volume d’engins devant encore être consolidé avec la finalisation des objectifs de desserte sur certains axes transfrontaliers. Une commande ferme à Alstom pourrait ainsi intervenir au printemps 2019.

Parmi les autres opérations votées ce jour, on peut également citer l’achat d’une locomotive BB 15000 de réserve et de six locomotives BB 26000, pour un montant global de plus de 2,2 millions d’euros. Ce matériel sera affecté à la ligne Vallée de la Marne (Paris – Château-Thierry-Vitry le François St Dizier/Bar le Duc). Les locomotives BB 26000 permettront plus particulièrement le renouvellement à court terme de la flotte de BB 15000, âgée de 45 ans. Afin d’en disposer dans les meilleurs délais, d’ici fin 2020, les travaux préalables de remise à niveau et d’adaptation au service régional ont d’ores et déjà été décidés pour un montant de plus de 12,1 millions d’euros.

Quelques chiffres clés sur les transports dans le Grand Est

• 1 700 trains par jour et 170 000 voyages par jour
• 2 727 km de voies ferrées
• 396 gares régionales
• Un budget régional dédié au transport de 867 millions d’euros en 2018, répartis comme suit :
– 441,5 millions d’euros pour le fonctionnement des TER sur le territoire régional,
– 260 millions d’euros pour les transports routiers,
– 79,3 millions d’euros pour le renouvellement et à la modernisation des matériels roulants,
– 36 millions d’euros pour l’amélioration des lignes du réseau ferré régional, – 13,4 millions d’euros pour l’aménagement des gares du Grand Est.

Le Grand Est, une Région de passage au cœur de l’Europe

Dessertes et trains transfrontaliers

11 corridors ferroviaires transfrontaliers, dont 7 en lien avec l’Allemagne :

– Charleville-Mézières – Givet – Dinant
– Metz – Thionville – Luxembourg
– Nancy – Longuyon – Longwy – Luxembourg
– Metz – Thionville – Apach – Trier
– Metz – Forbach – Saarbrücken
– Strasbourg – Sarreguemines – Saarbrücken
– Strasbourg – Lauterbourg – Wörth – Karlsruhe
– Strasbourg – Wissembourg – Winden – Neustadt
– Strasbourg – Offenburg
– Mulhouse – Müllheim – Freiburg
– Strasbourg – Mulhouse – Bâle