Foire de Châlons : le pacte pour la bio-économie

Les exécutifs des Régions Ile-de-France, Hauts-de-France et Grand Est, réunis à Châlons-en-Champagne, veulent mettre en commun leurs ressources pour mener une stratégie territoriale en matière de bio-économie et d’agro-ressources.

Jean Rottner, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand à la foire de Châlons (photo Pascal Bodez, Grand Est)
Jean Rottner, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand à la foire de Châlons (photo Pascal Bodez, Grand Est)

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, ont signé vendredi 31 août 2018, à la Foire de Châlons-en-Champagne, le Bio-Pacte de Châlons pour la bio-économie afin de renforcer leur collaboration territoriale.
La Foire de Châlons, événement agricole le plus important après le Salon de l’Agriculture de Paris est, chaque année, un événement politique et économique incontournable de la Rentrée. En l’inaugurant conjointement, les Présidents des Régions Ile-de-France, Hauts-de-France et Grand Est montrent que le développement territorial doit nécessairement s’appuyer sur des collectivités responsables et ouvertes à l’innovation.

Des résultats tangibles

A l’opposé d’une volonté « centralisatrice » palpable de l’État, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Jean Rottner, ont souhaité, à l’occasion de cette inauguration, faire la démonstration qu’il était indispensable de restaurer la confiance envers les territoires et de s’appuyer sur leur capacité d’expérimenter de nouvelles politiques publiques pour obtenir des résultats tangibles.
Ainsi, forts du potentiel exceptionnel en matière d’innovation des acteurs d’Île-de-France et du formidable terrain d’expérimentation que constitue le plus grand espace agricole français dans les Régions Hauts-de-France et Grand Est, les trois Présidents ont annoncé, à Châlons, leur volonté de mettre en commun leurs politiques et d’unir les forces vives de leurs territoires pour faire de la bio-économie l’exemple d’une stratégie territoriale partagé et réussir.



Lire Aussi