Le pétrole augmente encore

Le prix du pétrole poursuite sa hausse en mars 2019 (Insee).

Véhicules diesel, carburant, pétrole
Véhicules diesel, carburant, pétrole

En mars 2019, le prix du pétrole en euros augmente pour le troisième mois consécutif (+3,8 % après +8,3 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient un peu (−0,5 % après +4,0 %). En effet les prix des matières premières industrielles se stabilisent (0,0 % après +8,2 %) tandis que ceux des matières alimentaires diminuent de nouveau (−0,9 % après −0,2 %).

Le prix du pétrole augmente encore en mars 2019 (Insee)
Le prix du pétrole augmente encore en mars 2019 (Insee)

En mars 2019, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) augmente pour le troisième mois consécutif (+3,8 % après +8,3 %), à 59 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,4 % après +7,7 %).

Les autres matières premières

En mars 2019, les prix en euros des matières premières industrielles se stabilisent (0,0 % après +8,2 % en février).
Les prix des matières premières agro-industrielles se replient (−1,8 % après +1,9 %) du fait de la pâte à papier (−2,6 % après −2,1 %) et des bois sciés de conifères (−8,2 % après +21,8 %). Le prix des bois tropicaux continue d’augmenter (+1,8 % après +1,5 %) ainsi que celui du caoutchouc naturel (+6,6 % après +3,4 %).
Les prix des fibres naturelles se redressent (+2,9 % après −1,7 %) à l’instar du prix du cuir (+4,1 % après −8,4 %). Les prix des matières premières minérales augmentent moins fortement qu’en février (+0,3 % après +9,4 %), en lien avec la baisse du prix des métaux ferreux (−1,7 % après +16,2 %) et des métaux précieux (−0,9 % après +3,0 %). Les prix des métaux non ferreux ralentissent (+2,5 % après +4,2 %).

Les prix en euros des matières premières alimentaires importées poursuivent leur baisse (−0,9 % après −0,2 %). Le prix du sucre se replie (−2,8 % après +2,4 %), comme ceux des produits de la mer (−0,9 % après +2,4 %). Les prix des denrées tropicales (−2,8 % après −1,7 %), des oléagineux (−1,1 % après −0,1 %) et des céréales (−1,4 % après −0,8 %) baissent plus nettement qu’en février. Seuls les prix des viandes se redressent (+1,4 % après −2,2 %).