France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

11 novembre 1918 : il y a cent ans !

Le centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre va donner lieu à de nombreuses cérémonies patriotiques et culturelles en France et dans plusieurs pays.

Le Vieux Montmartre possède une collection exceptionnelle de dessins d’écoliers pendant la guerre 14-18 (Musée du Vieux Montmartre)

Il suffit de lire la longue liste des noms inscrits sur les monuments aux morts pour se rendre compte à quel point la guerre de 14-18 fut un véritable cataclysme. Quatre années de guerre, 16 millions de morts et autant de blessés, des millions de veuves et d’orphelins, des villes et des villages rayés de la carte notamment dans le Nord et l’Est de la France. Les cinquante-deux mois de cette guerre féroce ont changé durablement le visage de la France. Et du monde.

L’Alsace et la Moselle

Expositions, conférences sur la Grande Guerre à la Médiathèque Jules Verne de Vandoeuvre (54) jusqu'au 21 novembre 2018
Expositions, conférences sur la Grande Guerre à la Médiathèque Jules Verne de Vandoeuvre (54) jusqu’au 21 novembre 2018

11 novembre 1918. L’Armistice est enfin signé entre les Alliés et l’Allemagne au petit matin, dans le train du maréchal Foch, à Rethondes (Oise). Il prend effet à 11 heures pour une durée de 36 jours, renouvelable trois fois en attendant le traité de paix. Le clairon sonne le cessez-le-feu. L’Allemagne capitule. Le premier conflit mondial est terminé.
Le traité de Versailles du 28 juin 1919 redessine la carte de l’Europe. L’Allemagne est amputée de 15% de son territoire. La France retrouve l’Alsace et la Moselle. La Sarre est sous administration internationale. En outre, l’Allemagne est contrainte de verser 132 milliards de marks-or au titre des dommages de guerre. Énorme. A quoi s’ajoutent de nombreuses autres sanctions économiques et commerciales (l’Allemagne perd la propriété de tous ses brevets, dont celui de l’aspirine alors détenu par le laboratoire Bayer). Elle perd également son empire colonial.
L’Allemagne finira de payer sa dette le… 3 octobre 2010 (!) près d’un siècle après le début du conflit. Pourtant, ce traité de paix contient tous les germes d’un futur conflit. Les frustrations qu’il fait naître outre-Rhin joueront un rôle non négligeable dans la montée du parti nazi. Hitler, qui a combattu dans les Ardennes, s’oppose au Traité de Versailles dès son ascension politique.
On connaît la suite.

Un monde nouveau

L’Europe et la France se reconstruisent sur les ruines de la guerre. Plus rien désormais ne sera comme avant. L’essor des sciences et des techniques, parfois développées par les nécessités de la guerre, comme le développement de l’aéronautique, de la chirurgie, de la physique ou de la chimie, vont faire entrer le monde de plain-pied dans le 20ème siècle. Le commerce mondial se développe. Les États-Unis s’imposent comme première puissance économique et militaire mondiale et dicte désormais sa loi sur tous les continents.

Un canon pour les Poilus

Une du journal La Baïonnette, numéro du 14 décembre 1916.
Une du journal La Baïonnette, numéro du 14 décembre 1916.

Le 11 novembre 2018, plusieurs pays rendront hommage à ces millions de morts, mais aussi à toutes les victimes de tous les conflits.
En ce jour de commémoration de la fin de la Grande Guerre, comment ne pas se souvenir de toutes ces souffrances ? Depuis 1918, on fête l’Armistice dans la liesse. En ce jour de centenaire, on se souviendra des valeureux Poilus et on boira un canon en pensant à eux à qui l’on avait pourtant promis que ce serait la Der des Ders.

Marcel GAY

Pour aller plus loin.

On lira ou relira avec intérêt l’ouvrage de Paul Nicolas « Les Poilus d’Afrique du Nord »

Les Poilus d'Afrique du Nord (de Paul Nicolas)
Les Poilus d’Afrique du Nord (de Paul Nicolas)

France3 Grand Est consacre de nombreuses émissions à la Grande Guerre.

14-18 : nos régions ont été le théâtre de combats qui ont marqué à jamais notre société. France 3 Grand Est se mobilise d’une façon inédite, pour une programmation exceptionnelle du 19 octobre au 11 novembre. Émissions spéciales, magazines, documentaires, journaux télévisés, numérique, partenariats : France 3 rend hommage à tous les acteurs de la Grande Guerre.

Un nom évoque à lui seul la guerre : Verdun

 

Sur le site emblématique des batailles les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale, l’épisode revient sur les progrès fulgurants de la médecine imposés par les terribles blessures des combats. Une guerre avec des armes et une guerre avec des mots : la propagande a joué un rôle décisif pendant tout le conflit. Les artistes ont usé aussi de leurs talents pour décrire l’horreur de la guerre, qu’ils soient ou non combattants.

 

Diffusion sur France 3 Grand Est le samedi 10 novembre à 10h50

 

Label de la Mission Centenaire
Label de la Mission Centenaire

La Mission du Centenaire récapitule l’ensemble des manifestations liées au centenaire de l’Armistice.

 A voir, ici en images

 

Signature de l'Armistice du 11 novembre 1918 (Mission du Centenaire)
Signature de l’Armistice du 11 novembre 1918 (Mission du Centenaire)

L’agenda du Centenaire

Tout savoir sur l’agenda du Centenaire

L'itinérance du président de la République lors des commémorations de l'Armistice (Capture Mission du Centenaire)
L’itinérance du président de la République lors des commémorations de l’Armistice (Capture Mission du Centenaire)

Le Centenaire en Lorraine

Le Centenaire en Alsace

Le Centenaire en Champagne-Ardenne

Les Jardins de la Paix

Les Jardins de la Paix invitent des paysagistes du monde entier à tracer des pistes de résilience dans un monde contemporain riche du brassage planétaire, mais aussi traversé de bouleversements. Art & jardins – Hauts-de France et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, maîtres d’œuvre de ce projet, porteront avec ces jardins, un parcours mémoriel fort, tourné vers l’avenir, à découvrir le temps d’une balade dans les Hauts-de-France.
Entre le 1er et le 11 novembre 2018, douze jardins seront inaugurés à Le Quesnoy, Notre-Dame de Lorette, Vimy, Arras, Thiepval, Péronne, Craonne et Compiègne.
Au fil des ans, le circuit des Jardins de la Paix s’enrichira et illustrera la diversité́ des pays engagés dans ce conflit, qui ont choisi d’embrasser la cause de la paix.

Plus, ici

Europe,France,