« Le Déjeuner » Grand Prix au Festival de Fameck

« Samouni Road », « Tazzeka », « Nour », figurent également au palmarès du Festival du Film Arabe.

C'est le beau visage de l'acteur Omar Sharif qui a été choisi pour illustrer l'affiche de cette édition.
C’est le beau visage de l’acteur Omar Sharif qui a été choisi pour illustrer l’affiche de cette édition.

Fiction, documentaires, court-métrages, plus de 40 films étaient au programme du 29ème Festival du Film Arabe de Fameck, organisé par la Cité Sociale et la Ligue de l’enseignement – FOL Moselle. Le Festival a rendu son palmarès, et le jury présidé par l’acteur-réalisateur lorrain Samuel Theis a décerné son Grand Prix (soutenu par la Communauté d’Agglomération du Val de Fesnch) au film libanais « Le Déjeuner », réalisé par Lucien Bourjeily, qui a mis en scène l’histoire d’un déjeuner familial perturbé par un incident.

Le Prix de la Presse (soutenu par la Ville de Fameck) a été décerné à « Samouni Road » de Stefano Savona (sortie le 7 novembre), mi film d’animation et mi-documentaire, tourné dans un quartier de Gaza, où la famille Samouni vivait paisiblement jusqu’à un raid meurtrier de l’armée israélienne. Le réalisateur italien Stefano Savona sera présent au prochain Festival du Film Italien de Villerupt (du 26 octobre au 11 novembre) ainsi qu’au Caméo à Nancy, le dimanche 28 octobre, pour y présenter son film en avant-première.

Les onze lycéens du Jury Jeune ont attribué leur Prix (soutenu par le Conseil Départemental de Moselle) à « Nour » de Khalil Dreyfus Zaarour, qui évoque le destin d’une jeune fille contrainte à un mariage forcé.

Le Prix du Documentaire (soutenu par Batigère) est revenu à « La chasse aux fantômes » de Raed Andoni, dans lequel à travers « un dispositif cathartique »

d’anciens prisonniers palestiniens rejouent leur détention.

"Samouni Road" a reçu le Prix de la Presse.
“Samouni Road” a reçu le Prix de la Presse.

Le Prix du court-métrage (soutenu par l’Office de Tourisme du Val de Fesnch) a été remis à « Mare Nostrum » de Rana Kazkaz et Ana Khalaf. Et le Prix du Public (soutenu par la Région Grand Est) à « Tazzeka », de Jean-Philippe Gaud ; un film léger et effectivement grand public, actuellement en salles et qui a été chroniqué récemment par infodujour (https://infodujour.fr/culture/18523-tazzeka-legerete-au-menu), l’histoire d’un jeune Marocain qui rêve de devenir un grand chef à Paris.

Décentralisé dans le Grand Est ces dernières semaines, le Festival de Fameck s’exporte également à Paris, ce mercredi 17 octobre à 20H, avec une projection de « Mon cher enfant » (sortie le 14 novembre) à l’Institut du Monde Arabe, en présence du réalisateur Mohamed Ben Attia et de l’acteur Mohamed Dhrif ; à noter que Mohamed Ben Attia sera également présent le lendemain, jeudi 18 octobre, au Caméo à Nancy, pour une projection en avant-première de son film.

Informations sur www.cinemarabe.org

Le jury presse était composé (de gauche à droite) de Patrick Tardit (infodujour.fr), Jean-Pierre Lehousse (Le Républicain Lorrain), Xavier Leherpeur (France Inter, La Septième Obsession, et président du jury), Ahmad Basha (Wahed Magazine), et François Zabbal (ancien rédacteur en chef du magazine Qatara).
Le jury presse était composé (de gauche à droite) de Patrick Tardit (infodujour.fr), Jean-Pierre Lehousse (Le Républicain Lorrain), Xavier Leherpeur (France Inter, La Septième Obsession, et président du jury), Ahmad Basha (Wahed Magazine), et François Zabbal (ancien rédacteur en chef du magazine Qatara).

 



Lire Aussi