Edition du vendredi 22 juin 2018

Alex Boulton, nouveau directeur du laboratoire public de recherche ATILF

Alex Boulton a été directeur-adjoint de l’ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française) pendant une année et demie avant de succéder à Eva Buchi comme directeur.

Alex Boulton, nouveau directeur du laboratoire ATILF (photo UL)

Alex Boulton, nouveau directeur du laboratoire ATILF (photo UL)

Il est secondé par deux adjoints : Yan Greub, chargé de recherche au CNRS et spécialiste de linguistique historique ; et Michel Musiol, professeur à l’Université de Lorraine et spécialisé en sciences cognitives.
Né à St Olaves (Grande-Bretagne), ayant la double nationalité anglaise-française et âgé de 52 ans, Alex Boulton est professeur à l’Université de Lorraine.
Au cours de ses études à la University of East Anglia (licence en français et sciences du langage), il a passé une année en Alsace et en a conservé le souhait de revenir en France. Il a enseigné pendant deux ans à Paris avant de préparer une maîtrise d’enseignement de l’anglais langue étrangère.
Arrivé à Nancy en 1992, il y a obtenu un DEA puis un doctorat (Université Nancy 2) avant son habilitation (Université du Havre). Recruté comme maître de conférences à Nancy 2 en 1999, il y est professeur depuis 2013. De 2012 à 2017, il a été responsable de l’équipe de recherche « Didactique des langues et sociolinguistique » (anciennement équipe d’accueil CRAPEL) et a également été directeur de la première UFR Lansad en France jusqu’en 2017.

La didactique des langues

Alex Boulton est spécialiste de la didactique des langues, en particulier de l’anglais, et s’intéresse plus précisément au lexique, aux technologies de l’information et de la communication, ou à la linguistique de corpus utilisée à des fins pédagogiques – le data-driven learning ou apprentissage sur corpus. Cette approche autonomisante permet aux enseignants, apprenants ou autres utilisateurs d’explorer directement des collections de textes afin de trouver des réponses à leurs propres questions de langue.
Alex Boulton : « Ma prédécesseure, Éva Buchi, a instauré le Lexique comme thématique fédératrice du laboratoire au début de son mandat en 2013. Cette thématique étant désormais bien implantée, nous ajoutons deux nouvelles thématiques complémentaires à notre projet [2018-2022] afin d’accroître la visibilité d’autres activités déjà existantes au sein de notre structure : Corpus et ressources, et Aspects dynamiques du langage ; de beaux projets d’envergure et défis s’annoncent et je sais que l’ensemble des équipes et des services du laboratoire seront là pour les relever ! »
Labo spécialisé
L’ATILF est un laboratoire de recherche public en sciences humaines et sociales spécialisé en langues française et aussi anglais, allemand, romanes. Situé à Nancy, il est placé sous deux tutelles : l’Université de Lorraine et le CNRS.
Il est composé de 5 équipes de recherche : Lexique – Linguistique historique française et romane – Discours – Didactique des langues et sociolinguistique – Ressources : normalisation, annotation et exploitation.

L’Université de Lorraine est un établissement public d’enseignement supérieur composé de 10 pôles scientifiques rassemblant 60 laboratoires et de 9 collégiums réunissant 47 composantes de formation dont 11 écoles d’ingénieurs. Elle compte près de 7 000 personnels et accueille chaque année plus de 60 000 étudiants. Retrouvez toute l’actu de l’UL sur factuel.univ-lorraine.fr et sur theconversation.com/institutions/universite-de-lorraine.

Lire Aussi