Pour dire non à la violence faite aux femmes

Les Hôtels de Région de Strasbourg, Metz et Châlons-en-Champagne s’éclaireront pour soutenir cette cause.

Affiche de l'opération Orangez le monde" de l'ONU
Affiche de l’opération Orangez le monde” de l’ONU

Pour la 2e année consécutive, à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, célébrée le 25 novembre et soutenue par l’Organisation des Nations Unies (ONU), la Région Grand Est s’associe à l’opération “Orangez le monde”, qui consiste à éclairer en orange (couleur choisie par l’ONU) des bâtiments emblématiques des villes du 25 novembre au 10 décembre prochains.

ONU Femmes

Les Hôtels de Région de Strasbourg, Metz et Châlons-en-Champagne s’éclaireront ainsi pour soutenir cette cause.
« Il est de notre devoir de promouvoir cette égalité et de défendre les droits des femmes. Les violences faites aux femmes sont un fléau inacceptable que nous devons combattre activement. C’est pourquoi la Région Grand Est participe à cette action symbolique qu’est Orangez le Monde pour sensibiliser et lutter tous ensemble contre les violences qui leur sont infligées », rappelle Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.
Cette action est proposée par ONU Femmes, en lien avec Zonta International, qui soutient, par le financement ou le plaidoyer, tous les acteurs institutionnels ou bénévoles qui œuvrent pour aider les femmes victimes de violences et faire avancer les textes de lois dans ce domaine.
La date du 25 novembre permet à chacun de prendre conscience du fléau qu’est la violence endurée par certaines femmes, partout dans le monde. Pour les associations, il s’agit de sensibiliser tous les publics à la nécessité de lutter contre ces violences.
Cette démarche fait écho à l’engagement pris par la Région Grand Est de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, à travers la signature de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, le 15 mai 2017.

Nombreuses initiatives

En outre, au cours de l’année 2018, la Région Grand Est a également initié ou été partenaire de nombreux événements organisés sur son territoire pour enrichir le débat, parmi lesquels on peut citer :
– la table ronde organisée par l’association MiXYtés sur le thème : « #Cyber-Egales : nous les femmes et notre liberté par le Numérique », le 8 mars,
– la table ronde organisée le 24 mai par la Région dans le cadre des Internationaux de Tennis de Strasbourg autour de la thématique : « Existe-t-il encore des sports genrés ? »
– la conférence internationale organisée par la Grande Région au Luxembourg portant sur le sujet : « Genre et éducation », organisée les 5 et 6 juillet dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Sommet de la Grande Région 2017-2018,
le Congrès trinational sur le thème : « Les femmes en politique dans le Rhin Supérieur », le 8 novembre dernier,
– la signature, le 12 novembre, d’une convention de partenariat pour la mise en œuvre d’un plan d’actions régional en faveur de l’entrepreneuriat des femmes pour la période 2018-2020, avec la Préfecture de région, la Caisse des dépôts, BNP Paribas et la Caisse d’épargne,
les actions mises en œuvre en novembre dans le cadre du 7ème Forum mondial de la Démocratie de Strasbourg, sur le thème « Femmes/Hommes : même combat ? », dont le moment phare était la remise, par Jean Rottner, du Prix Régional de l’Engagement Démocratique à Rebecca Amsellem, le 20 novembre dernier, le soutien au Robotic Girl’s Day, le 21 novembre dernier.



Lire Aussi