Provence-Alpes-Côte d'Azur
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Covid-19 : Faut-il se méfier des vaccins?

En affirmant que le vaccin peut provoquer la Covid-19 dans les jours qui suivent l’injection, le Pr Raoult s’est attiré une nouvelle fois les foudres de la communauté scientifique. Mais avant de prononcer un jugement définitif, il faut y regarder de plus près. Et relire les articles (ci-dessous) de Jean-Marc Sabatier dans infodujour.fr

injection-vaccin-virus-docteur
Injection d’un vaccin – credit freepik

Les vaccins contre la Covid-19 sont-ils si inoffensifs ? Plus le temps passe, plus on vaccine (1,6 milliard de doses administrées au 24 mai 2021 dans le monde, 22,9 millions en France) et plus on constate que les vaccins ont des effets secondaires. Parfois mortels. Thromboses, AVC, allergies,  céphalées, douleurs… Autant d’effets indésirables qui n’incitent pas les plus sceptiques à se faire vacciner, quel que soit d’ailleurs le vaccin. Il faut dire que « les experts » auto-proclamés qui, depuis un an et demi, se sont succédé sur les plateaux de télé pour nous dire tout et son contraire sur ce satané virus, n’invitent pas à se faire une opinion éclairée sur le sujet.
Dans ce contexte de suspicion généralisée, le célèbre Pr Didier Raoult de l’IHU de Marseille lâche une véritable bombe sur les plateaux télé. Il affirme que, chez certains patients, le vaccin pourrait lui-même provoquer… la Covid-19!
Voici précisément ce qu’il dit : « Nous avons maintenant un nombre de gens qui est significatif, on a 46 patients qui ont fait un Covid dans la semaine qui a suivi l’injection (…) C’est très frappant », a-t-il déclaré à propos de son expérience à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille. « Est-ce que c’étaient des porteurs asymptomatiques chez qui la vaccination a déclenché une réaction qui fait qu’ils sont devenus symptomatiques ? C’est une vraie question ».

Covid-19 même en l’absence de virus!

Une question en effet que les scientifiques de tous bords (les mêmes sans doute que l’on voit à la télé) rejettent un revers de main.
Or, dès le mois de décembre 2020, Jean-Marc Sabatier, Directeur de recherches au CNRS et Docteur en Biologie Cellulaire et Microbiologie, affilié à l’Institut de NeuroPhysiopathologie (INP) de Marseille, révélait une découverte fondamentale qu’il a faite avec des virologues de Wuhan (Chine) en mars 2020 (publiée en avril) : « des maladies COVID-19-like apparaissent lors du dysfonctionnement d’un système hormonal/physiologique ubiquitaire dans le corps humain, appelé système rénine-angiotensine SRA, et ceci même en l’absence du virus SARS-CoV-2 ».
L’article (ci-dessous) est certes un peu technique mais l’auteur y explique très bien que des maladies dites « COVID-19-like » (de type Covid) peuvent survenir même en absence de virus, lorsque le SRA s’est emballé et fonctionne trop fort.
Dans un autre article daté du 30 janvier 2021, Jean-Marc Sabatier interviewé par le Dr Jean-Michel Wendling, consultant scientifique pour infodujour, précisait que la vitamine D devrait permettre de prévenir les potentiels effets délétères « Covid-19-like » parfois observés suite à la vaccination.
Dit autrement, les constatations du Pr Raoult n’ont rien de saugrenu. Bien au contraire.

Et si le « SRA » expliquait la Covid-19 ?

Vaccination : prévenir les effets rares par la vitamine D ?

 

France Provence-Alpes-Côte d'Azur