Anass Nagih, nouveau directeur de l’UFR MIM

L’unité de formation et de recherche Mathématiques informatique et mécanique (UFR MIM) est une composante du collégium Sciences et Technologies de l’Université de Lorraine.

Anass Nagih, nouveau directeur de l'UFR MIM
Anass Nagih, nouveau directeur de l’UFR MIM (Photo UL)

Elle propose des formations dans les domaines des mathématiques, de l’informatique, des sciences Pour l’ingénieur, des matériaux, du génie civil, de la logistique, de l’hydraulique et de l’automatique. Selon leurs ambitions et leurs projets professionnels, les étudiants de l’UFR MIM ont la possibilité de suivre des formations d’excellence par/pour la recherche, à caractère technologique ou visant une insertion professionnelle immédiate dans des métiers en adéquation avec le diplôme préparé. Plusieurs masters portés par l’UFR MIM sont proposés en partenariat avec des écoles d’ingénieurs. La formation aux métiers de l’enseignement est également présente en lien avec l’ESPE. Les masters disciplinaires, notamment en mathématiques offrent une préparation à l’agrégation.

Plus de 1.200 étudiants

Les formations de l’UFR MIM sont présentes à l’international à travers des conventions de délocalisation ou d’accueil d’étudiants d’un excellent niveau scientifique. Certaines de ces formations proposent un parcours franco-allemand en lien avec l’ISFATES (Institut Supérieur Franco Allemand de Techniques, d’Economie et de Sciences). Le parcours ECS (European Computer Sciences) en licence d’informatique permet aux étudiants de préparer un double-diplôme en effectuant une année dans une université étrangère partenaire. La formation continue est également un atout de l’UFR. Elle se décline dans tous les diplômes qu’offre la composante ainsi que dans le cadre de formations spécifiques à la demande des professionnels et des entreprises. L’UFR propose aussi des formations en alternance (Informatique, génie civil, génie mécanique). Cette offre traduit la volonté de renforcer les liens avec le monde économique et industriel. L’UFR MIM compte plus de 1200 étudiants inscrits dans les différentes formations portées par trois départements pédagogiques (mathématiques, informatique et technologie mécanique) et adossées principalement à quatre laboratoires de recherche (Institut Elie Cartan de Lorraine – IECL, Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes – LCOMS, Laboratoire de Génie Industriel et Production de Metz – LGIPM, Laboratoire d’Étude des Microstructures et de Mécanique des Matériaux – LEM3).

Son parcours

Anass Nagih est professeur des universités en informatique à l’Université de Lorraine – UFR MIM depuis 2006. Il y a dirigé le département informatique, la licence mention informatique et le master mention informatique. Après un master à l’Université Paris 11 et un doctorat à l’Université Paris 13, il a rejoint l’école des HEC de Montréal en tant que professionnel de recherche avant de revenir en France en tant que maitre de conférences à l’institut Galilée de l’Université Paris 13 en 1999 et d’y présenter son HDR en 2004. Depuis 2009, il est expert auprès du HCÉRES et y préside annuellement depuis 2013 des comités d’experts relevant du champ de formation « Science et Technologie ».
Il a été pendant deux ans membre élu du bureau national de la Société française de recherche opérationnelle et d’aide à la décision en tant que vice-président en charge de la publication.

Ses thématiques de recherche
Ses travaux de recherche portent sur l’optimisation combinatoire et la programmation mathématique avec des applications mettant en jeu des modèles de grande taille notamment pour la gestion durable des ressources, le transport, l’aménagement des territoires ou l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.
Il a été lauréat en 2010 au concours national sur la création de technologies innovantes organisé par le ministère de la recherche.

Ses thématiques d’enseignement
Les thèmes de ses enseignements couvrent aussi bien l’informatique générale que des enseignements spécialisés en informatique décisionnelle, en recherche opérationnelle et aide à la décision.
Dans ses nouvelles fonctions, il est accompagné du professeur Marion Martiny, directrice-adjointe de la composante.