Nancy : du théâtre pour parler des violences

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, spectacle et table ronde, jeudi 22 novembre sur le campus Brabois-Santé de Nancy-Vandoeuvre.

Pascal Tisserant Vive-président égalité-diversité de l'UL (photo Factuel)
Pascal Tisserant
Vive-président égalité-diversité de l’UL (photo Factuel)

La compagnie parisienne Synergies Théâtre proposera un spectacle de théâtre forum sur le sujet du harcèlement sexuel, suivi d’une table ronde animée par Pascal Tisserant, vice-président égalité-diversité de l’Université de Lorraine, le jeudi 22 novembre de 14h à 17h30 sur le campus Brabois-Santé, avenue de la forêt de Haye, (AMPHI 250 A2).
Pour mieux comprendre cette initiative, Factuel a rencontré Pascal Tisserant :

Pourquoi organiser un événement consacré aux violences comportementales et sexuelles sur le campus Brabois-Santé ?

Cet événement s’inscrit dans le programme de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre ndlr). Il répond aux attentes des étudiant.e.s et des personnels, comme l’illustre le succès de la soirée consacrée aux violences conjugales organisée par l’association étudiante Empathex à la faculté de médecine le 16 octobre dernier qui a réuni plus de 1200 personnes. Cet événement se déroulera sous la forme d’un théâtre forum puis d’une table ronde. Il est organisé par le collégium santé, ses facultés présentes sur le campus santé-Brabois, et la mission égalité – diversité de l’Université de Lorraine. Cet après-midi est organisé autour de temps de réflexion et d’échanges consacrés aux violences comportementales, sexistes et sexuelles.

En quoi le théâtre forum permet-il de se sensibiliser à ces questions ?

Nous avons fait le choix d’inviter la compagnie Synergies Théâtre qui proposera un spectacle de théâtre forum sur le sujet du harcèlement sexuel. Cette technique empruntée du théâtre de l’opprimé de Augusto Boal permet une implication du public. Il facilite la prise de conscience et la réflexion à propos de problématiques sociales complexes. Les violences comportementales et sexuelles dont nous sommes témoins, parfois victimes mais aussi dans certains cas les auteurs, sont difficiles à appréhender. C’est la raison pour laquelle nous avons fait appel à une compagnie spécialisée dans cette forme théâtrale et reconnue pour ses interventions à l’égard du harcèlement sexuel, avant d’aborder ce sujet dans le cadre plus classique d’une table ronde.

Quels sont les personnes et les thèmes prévus à la table ronde ?

La table ronde que j’aurai le plaisir d’animer réunira une association du territoire aux côtés de personnels et d’étudiant.e.s de l’Université de Lorraine possédant une certaine expertise dans ce domaine :

Valérie Jurin, Présidente du CIDFF54 (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Meurthe-et-Moselle), sur le thème du consentement,
Sabrina Sinigaglia-Amadio, maîtresse de conférence en sociologie, à propos de la prise en compte des violences sexistes et sexuelles dans les universités en France,
Nadja Formet, psychologue du travail, concernant la présentation du dispositif d’alerte et de traitement des situations de harcèlement sexuel, l’association étudiante Empathex pour un retour sur la soirée du 16 octobre consacrée aux violences conjugales, l’association étudiante Les chandelles concernant leur engagement dans la prévention contre les violences comportementales et sexuelles.

La table ronde sera suivie d’une synthèse de cet après-midi de réflexion en vue de proposer quelques pistes de travail pour les mois à venir avant de se retrouver dans un cadre plus convivial autour d’un verre offert par le collégium santé.



Lire Aussi