France

Les déductions d’impôt liées à la famille

Les dépenses engagées pour la garde et la scolarisation des enfants ouvrent droit, sous certaines conditions, à des avantages fiscaux. Quels sont-ils ? Pouvez-vous en bénéficier ? Bercy Infos répond.

famille
famille-(pixabay)

Le crédit d’impôt pour les frais de garde des enfants

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu si vous faîtes garder vos jeunes enfants hors de votre domicile.

L’enfant doit avoir moins de 6 ans au 1er janvier de l’année d’imposition. Il doit être gardé en crèche ou garderie ou par une assistante maternelle agréée.

Le montant du crédit d’impôt est de 50% du montant des dépenses effectivement supportées pour la garde dans la limite d’un plafond 2 300 € par enfant gardé et 1 150 € en cas de garde alternée.

Les dépenses prises en compte sont donc les salaires et les cotisations salariales versées pour la garde. Les frais de nourriture ne sont pas pris en compte. Les aides versées par la Caf et par l’employeur doivent être déduites.

Si vous choisissez de faire garder votre enfant à votre domicile, il est possible de bénéficier d’un autre crédit d’impôt pour les sommes versées au titre de l’emploi à domicile : le crédit d’impôt services à la personne.

Dans le cadre du prélèvement à la source, si vous êtes éligible à ces crédits d’impôt, vous recevrez un acompte de 60 % de leur montant, chaque année au mois de janvier. Cet acompte est calculé sur la base de votre situation fiscale de l’année antérieure (N-1). Le solde est versé à l’été après la déclaration annuelle de revenus au printemps permettant de vérifier le montant des dépenses réellement engagées en année N.

Lire aussi : Particulier employeur : tout savoir sur les services à la personne

La réduction d’impôt pour les frais de scolarisation des enfants

Une réduction d’impôt sur le revenu peut vous être accordée si votre enfant poursuit des études supérieures. Pour en bénéficier, votre enfant doit :

  • être rattaché à votre foyer fiscal
  • poursuivre des études secondaires ou supérieures durant l’année scolaire en cours au 31 décembre de l’année d’imposition
  • ne pas être lié par un contrat de travail
  • ne pas être rémunéré.

Le montant de la réduction d’impôt varie selon le niveau d’enseignement.

Montant de la réduction d’impôt selon le cycle d’enseignement
Cycle d’enseignement Montant de la réduction par enfant
Collège 61 €
Lycée 153 €
Université 183 €

La réduction d’impôt pour frais de scolarisation des enfants ne donne pas lieu au versement d’un acompte en janvier. Elle est donc restituée en intégralité avec une année de décalage sur la base des éléments renseignés sur la déclaration annuelle de revenus.

Lire aussi : Particuliers : les réductions/crédits d’impôt auxquels vous pouvez prétendre

France,