Grand Est : note de conjoncture de l’INSEE

Au 1er trimestre 2019, l’emploi augmente, le chômage baisse, l’activité de la construction fléchit.

la-frtp-represente-600-entreprises
La FRTP regroupe 600 entreprises et 18.000 emplois

Début 2019, l’emploi salarié du Grand Est redémarre, porté par l’intérim et la construction. Cependant, le tertiaire et l’industrie sont moins dynamiques. Le chômage, comme le nombre de demandeurs d’emploi, recule à nouveau pour atteindre 8,2 % de la population active.La construction est en retrait, avec notamment un nombre de logements autorisés et commencés en forte baisse. Ce trimestre, c’est la clientèle résidant en France qui permet à la fréquentation touristique de se maintenir à un niveau stable par rapport à début 2018. Les créations d’entreprises progressent, les défaillances sont moins nombreuses et les exportations repartent à la hausse, particulièrement à destination de la zone euro. Enfin, l’activité et l’emploi augmentent dans les pays voisins, tandis que le chômage recule. (Erwan Auger, Marie-Laure Kayali, Philippe Marchet, Brigitte Martin, Thibaut Martini, Elena Mironova, Vincent Nieto, Insee)